Partagez | 
 

 Rencontre électrique { Yann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Rencontre électrique { Yann   Mer 12 Mai 2010 - 1:39


Yann Blackwood & Kimberley Johnson


    Huit heures, c'était l'heure à laquelle mon réveil se mit en marche, laissant résonner la nouvelle chanson de Katy Perry. De quoi mettre la pêche ! Je m'étirai et me levai brusquement pour me déchainer sur mon lit en fredonnant les paroles, j'avais pris pour micro, mon i-phone. Heureusement que je vivais seule, autrement, on m'aurait pris pour une folle. La chanson terminée, je me laissai tomber en arrière avec un grand sourire et éteignis mon réveil, une chance qu'il fonctionnait encore, après toutes les fois où ce pauvre s'était pris le mur.

    Depuis quelques semaines, j'avais le sourire, au placard la mauvaise humeur. Les raisons de ce changement : Le fait de venir vivre et faire mes études à Los Angeles, depuis le temps que j'en rêvais, j'étais devenue indépendante, je l'étais déjà bien avant mais disons que les deux dernières années, j'avais tellement accumulé les conneries que mes parents s'étaient sentis obliger de refaire mon éducation. Bah Voyons ! Il était un peu tard pour s'en soucier surtout lorsque votre fille avait atteint la majorité. Enfin bref, ajouté à cela le fait de revoir ma meilleure amie et faire de nouvelles connaissances, tout allait pour le mieux.

    Je fus interrompue par la sonnerie de mon cellulaire m'avertissant d'un message, celui - ci provenait de Shayanna me demandant si je déjeunais avec eux. Bien sûr, elle voulait parler d'elle et de Léana, une amie que nous avions en commun. J'avais quelques petites choses à faire avant la pause déjeuner mais cela n'allait jamais me prendre toute la matinée, je répondis favorablement à son message en lui donnant rendez - vous sur le parking de l'université.

    Je me dirigeai directement dans la cuisine et me préparai un bon café, pendant que ce dernier coulait, je me précipitai à prendre une bonne douche. Une fois séchée, je pénétrai dans mon dressing pour choisir ma tenue, mon choix s'arrêta sur un jean slim de couleur noir délavé et rayé et un long bustier noir, puis j'avais chaussé des escarpins à talons, ajouté à cela j'avais accessoirisé le tout d'une ceinture. Les cheveux coiffés et le maquillage terminé, je m'arrêtai cinq minutes pour déguster mon café noir sucré. N'ayant pas petit déjeuné correctement, je pris dans la corbeille à fruits, une pomme que j'apprécierai le moment venu.

    Les clefs et le sac en main, j'étais enfin prête, je refermai derrière moi et regagnai ma voiture, cadeau de mon père, une belle Audi RS4 Cabriolet. En général, je n'aimais pas montré aux gens ma classe sociale, je vivais dans un appartement très spacieux mais rien de luxueux, je portais de très belles toilettes sans pour autant dépasser des sommes astronomiques; la seule chose que je possédais de fastueux était mon véhicule, j'avais toujours eu un faible pour cette marque.

    Je devais passer à la confrérie avant de me rendre à l'université, j'étais chargée de placarder des affiches de la soirée que nous allions organiser dans exactement quinze jours, bien sûr, il était convenu que toutes les confréries soient invitées, une chose qui était intéressante pour les Lambda Théta, nous aurions de quoi alimenter Oops Hush ou Gossip Girl. Les affiches en main, je prenais le chemin de mon rendez - vous.

    Quelques minutes plus tard, je longeai les couloirs me menant directement au panneau d'affichage, normalement, il ne devait pas avoir un chat puisque beaucoup d'entre eux avez cours. Mon estomac commençant à me tirailler, je sortis ma pomme et croquai dedans. Arrivée au panneau, je remarquai un jeune homme à ma droite, entrain de faire, je ne sais quoi enfin plutôt jeter un œil aux informations du tableau. Je cherchais désespérément l'emplacement idéal afin que l'affiche soit visible de tous. Celui - ci trouvé, j'essayai d'attraper les punaises qui étaient bien trop haute par rapport à ma taille.


    Excusez - moi ! Pourriez - vous vous rendre utile en me décrochant des punaises ? Lui dis - je en lui gratifiant un sourire.

    C'était la seule solution qui me venait à l'esprit.


Dernière édition par Kimberly Johnson le Dim 4 Juil 2010 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   Lun 17 Mai 2010 - 6:19




    Ce matin là, un matin comme un autre quand on doit se lever pour aller en cours, les écouteurs sur les oreilles j'étais plongé dans mon monde, m'apercevant à peine du monde extérieur qui défilait devant moi à mesure que je me rapprochais du campus, j'avais un mauvais pressentiment sur la journée qui allait passer, ce matin, j'avais enchaîné les bourdes et à présent j' appréhendais mon arrivée en classe, il se passerait forcément quelque chose, ma mère m'avait annoncé que notre voisin n'avait actuellement plus besoin de moi pour ses travaux, ainsi je devais me trouver un nouveau job et vite, j'arrivais sur le parking du campus et garais me garais sur le parking réservé aux deux roues, vérifiant la sécurité de la place, je me dirigeais ensuite vers les bâtiments, allant directement au panneau d'affichage, on ne sait jamais peut-être y trouverais-je quelque chose. Sur mon court trajet il avait fallu que deux types stupides appartenant au clan Alpha Zéta me bouscule, ils sentait tout les deux l'alcool. Quel drame que de voir des jeunes gaspiller leur temps et leur énergies à se saouler au lieu d'étudier et construire leur avenir sérieusement. Je soufflais et ne répliquais rien bien que l'envie était énorme, je n'avais pas l'envie de me retrouver dans le bureau du directeur et entacher mon dossier universitaire. J'arrivais enfin à mon obectif et commençais à lire les annonces, rien de très intéressant, plus d'annonces pour de la colocation que du boulot et je ne me voyais pas nounou pour des enfants qui avait comme parents des ado à peine entré dans l'âge adulte voir pas du tout.
    Une jeune fille se mit tout à coup devant moi et levai les bras, il était clair que sa petite taille ne devait pas l'aider dans ces cas là, je souriais amusé, la première chose à me faire sourire ce matin, elle se retourna vers moi et je pus contempler la chaude couleur de ses yeux chocolat, elle m'adressais la parole et je sortis de ma bulle pour la première fois ce matin.

    Excusez - moi ! Pourriez - vous vous rendre utile en me décrochant des punaises ?

    Je la regardais toujours dans les yeux et tendit le bras vers le haut du tableau pour en décrocher quelques unes de libres. Elle s'en empara et affichai elle même une affiche, à la lecture de celle-ci, je ne pus que froncer les sourcils et grincer des dents.

    -Si j'avais su je t'aurais laissé te démerder toute seule....une fête!

    Je la regardais de haut en bas pour constater que son physique était des plus attrayant, il était évident qu'elle faisait parti de ses personnes qui gâchait leur scolarité.

    -A y regarder de plus près ce n'est pas étonnant....

Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   Mer 26 Mai 2010 - 0:50

    J'appréciais cette matinée. Que demander de mieux !!! Je me retrouvais en compagnie d'un jeune homme au sourire ravageur et au premier abord, il paraissait sympathique. D'ailleurs, quand je vis ses lèvres s'étiraient laissant apparaître ses dents blanches, cela me poussa à lui demander de l'aide. Pendant qu'il décrochait les punaises, J'ancrai mes prunelles dans les siennes, il avait un regard si intense et d'après la pigmentation de ses yeux, j'avais dû mal à définir si ils étaient bleus ou verts peut-être un mélange des deux, en tout cas j'aurai pu m'y noyer tellement ils étaient clairs et d'une beauté. Discrètement, je le matai, c'était vraiment à très beau jeune homme, les cheveux désordonnés d'une couleur cuivrée, la mâchoire angulaire, des pommettes hautes, des lèvres pleines, un nez aquilin si je devais lui attribuer une note comme j'avais l'habitude de le faire avec Léana, celle - ci serait proche de la meilleure note par excellence.

    Depuis mon arrivée, ici j'avais revue certaines personnes que j'avais connu quelques années plutôt et j'avais fait de nouvelle rencontre mais à vrai dire j'avais très peu d'ami au niveau de la gente masculine alors pourquoi pas sympathiser avec lui et si le courant passé bien qu'il en devienne un. Bien sûr, cette idée m'avait traversé l'esprit avant de savoir comment allait tourner cette rencontre. Il me tendit les punaises et après l'avoir remercié, je placardai l'affiche à l'endroit désiré. Je me reculai légèrement tout en contemplant, celle - ci, fière de l'effet qu'elle faisait, les couleurs étaient tellement voyantes qu'il n'y avait aucun doute, elle ne passera pas inaperçue. J'étais encore en plein admiration quand la voix de cet Apollon me fit reporter mon attention sur lui. Bizarrement son ton était beaucoup moins amical.

    * Oh le con ! *

    Je ne comprenais pas ce soudain changement de comportement. Était - ce cette fête qui le mettait dans cet état ? J'étais curieuse de savoir pourquoi il agissait ainsi. Tout en gardant mon calme, je le questionnai.


    Qu'est - ce qui te dérange dans " les Fêtes " ?

    Je m'approchai de lui et remarquai que ce dernier m'observait des pieds à la tête, je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire * La vue te plaît ? * mais bien vite, celui - ci se crispa quand j'entendis sa dernière remarque. Je me tournai vivement pour lui faire face, les mains sur les hanches, les yeux plissés.

    Pourrais - je savoir ce que tu insinues quand tu dis " A y regarder de plus près, ce n'est pas étonnant " ?

    J'étais impatience de connaître le fond de sa pensée. J'avais comme cette impression que ça allait chauffer entre lui et moi et en général il était très rare que je puisse me tromper
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   Mer 9 Juin 2010 - 23:10



    Je savais que mes paroles aurait un effet négatif, évidemment elle le prenait mal et c'était l'effet recherché à bien y réfléchir...je la provoquais, il était donc logique qu'elle riposte, enfin je préférais un affrontement verbal plutôt qu'un hochement de tête et un départ désintéressé. Je n'avais plus beaucoup de temps avant mon prochain cours et j'étais déjà déçus à l'idée de devoir laisser tomber ce futur combat. Néanmoins je lui répondais franchement à ses deux questions.


    "-Les fêtes sont des moyens détourner d'oublier ses problèmes et les choix que l'on à prendre pour notre vie, boire, fumer et baiser à tout va sont dans l'unique but de se perdre un peu plus dans le chaos, je ne comprends pas comment peut-on espérer faire carrière en venant ici et tout balancer uniquement pour un verre de Jack et une fellation!"

    J'avais débité ça d'un coup, je ne regrettai pas mes paroles étant donné que c'était ce que j'avais pensé sur le moment.

    "-Tu t'es regardé? Comment peux-tu faire croire à quiconque que tu ne fais pas partie de leur monde? Bien habillé, sexy, glamour, tu crois vraiment que ta tenue t'aidera à apprendre plus de la vie et des études que tu mènes? Et tu n'a définitivement pas la taille pour être mannequin, donc.....sur ce j'aimerais continuer tout ce babillage amusant, mais j'ai cours et moi je veux le réussir mon avenir."

    J'espérais un minimum de répliques venant de la part de mon interlocutrice, elle avait l'air d'un petit chaton me menaçant avec ses peties griffes de rien du tout et cela me rendait hilare intérieurement, le sourire grand, je lui faisais la révérence et m'apprêtais à partir.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   Ven 16 Juil 2010 - 0:38

    Chacun était différent et par conséquent, nous ne pouvions pas toujours avoir les mêmes opinions et j'acceptai que celles - ci soient contradictoires aux miennes. J'étais désireuse de connaitre les raisons de son aversion pour ce genre d'évènement. Mon vis à vis ne tarda pas à m'exposer ses préjugés. Je l'écoutais attentivement. Au fur et à mesure de sa narration, mon cœur se serra, il n'avait pas tord. Je me revoyais, il y a quelques années auparavant.

    A une époque, juste après avoir terminé mes études au pensionnat, j'avais connu une période qu'on pourrait appeler "une descente aux enfers". L'absence de mes proches, le manque d'affection de mes parents, j'avais été au plus bas, j'avais fait la connaissance de personnes influentes au mauvais moment. Très vite, ma vie se résuma en trois mots : Sexe, drogue et Alcool. J'y avais pris goût et n'étais pas consciente du mal que je m'infligeais jusqu'au jour où on me retrouva à moitié dévêtu et à l'agonie dans les toilettes de mon école privée ce qui me valut par la même occasion, une exclusion définitive. Remonter la pente fut certes difficile mais avec l'amour que je portais à mon petit rayon de soleil prénommé Lily, j'avais tenu bon.

    J'en voulais à mon vis à vis, une simple discussion avec lui, ce parfait inconnu, avait ravivé mon sombre passé que je tentai par dessus tout à oublier. Il fallait que je me reprenne, j'avais changé, je n'étais plus cette jeune fille insouciante. J'avais attendu que ce dernier se tut pour répliquer.


    - Pour ma part, ça serait plutôt Cunnilingus et Vodka ! Dis - je avec sarcasme. Enfin trêve de plaisanterie ! A t'écouter, tu es en train d'en faire une généralité. La majorité des étudiants participent aux fêtes et ce n'est pas pour autant qu'ils foutent en l'air leurs études.

    J'étais assez contente de ma répartie mais bien vite j'allais déchanter surtout lorsque je lui avais demandé ce qu'il insinuait dans ses derniers propos. Plus, il avançait dans son explication que je sentis la rage m'envahir peu à peu. Ne lui avait-on pas appris qu'on ne jugeait pas une personne sans la connaître un minimum, c'était une des règles que ma grand - mère m'avait inculqué. Lui en même pas cinq minutes, se permettait de porter un jugement sur moi, physiquement, j'étais identique à la plupart des étudiantes. J'aurais pu approuver ses dires, il y a deux trois mais plus maintenant. La bouche ouverte, droite comme un i, mon égo en avait pris un coup, je ressassais ses paroles. Je n'allais pas me laisser faire, j'étais prête à lui dire ma façon de penser mais bien vite, je me rendis compte que Monsieur s'apprêtait à partir.


    Oh non ! Roméo ! Tu ne vas pas te défiler comme ça ! J'en ai rien à faire que tu aies cours après.

    Tout en trottinant, je tentai de le rattraper, pendant que lui faisait un pas, j'en faisais trois. J'attrapai son avant bras et tirai dessus afin qu'il se retrouve face à moi. Moi qui avait pour habitude d'avoir une force de mouche, je pouvais assurer que pour le coup celle - ci s'était décuplée. Je le fixai d'un regard noir, il n'avait rien de chaleureux croyez - moi. Lui toujours avec son sourire au bord des lèvres, je n'avais qu'une envie lui faire ravaler.

    Tu ne crois quand même pas t'en sortir comme ça ! Connais - tu l'expression " L'habit ne fait pas le moine " ? Comment oses - tu me juger par rapport à mon apparence ? Tu ne sais rien de moi ! OUI ! J'aime faire la fête. OUI, j'aime boire un verre de temps en temps et par moment, j'aime passer du bon temps avec un gars...Ça ne fait pas de moi une fille facile qui se fait baiser à chaque recoin. J'en profite, je suis jeune, la vie est tellement courte. Ce n'est pas pour autant que je gâche mes études. Je sais faire la part des choses. Je sais ce que je veux faire et j'ai bien l'intention d'obtenir mon diplôme à la fin de ses trois années d'études.

    Tellement en colère contre lui, j'avais débité à une vitesse hallucinante, ne lui laissant même pas le temps d'en placer une et je n'étais pas encore prête à lui laisser.

    Toi ! Par contre, Relèves ton nez de tes bouquins ! Tu ne ferais pas de mal de te décoincer un peu. Ce n'est pas lorsque tu auras atteint la quarantaine, une belle situation, une vie de famille que tu pourras avoir des remords en te disant que tu n'as pas profité de ta jeunesse.

    Je relâchai enfin son bras et cette fois - ci, ce fut moi qui pris la direction du couloir. Je me doutai que notre altercation n'était pas passée inaperçu et je n'en avais cure.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   Jeu 29 Juil 2010 - 15:16



    Je fus amusé de sa répartie, bien qu'elle m'irritait grandement sa réplique sur la vodka et le cunnilingus me fit sourire, elle avait du cran c'était certains. Alors que j'avais été sur le point de partir en cours, elle m'avait rattrapé presque en courant et m'avait saisi le bras pour me tirer en arrière, me retrouvant face à elle, les étudiants qui passait aux alentours chuchotait et nous regardait étrangement, certains c'était même arrêté à proximité, observant discrètement la scène, leur portable en main. Ils voulaient du spectacle? Très bien ils en auront....Je croisai les bras ne quittant pas mon sourire en coin arrogant, j'avais eu l'impression que cela l'énervait grandement et je savais que cela agaçait bon nombre de personne qui n'accepte pas qu'on leur tienne tête.

    -Appelle moi juste Yann, je n'aime pas être comparé à un gamin égoïste et stupide!

    Roméo, adolescent qui avait causé beaucoup de malheurs seulement par égoïsme, pour l'amour qu'il portait à une personne inaccessible pour lui, c'est bien connu, les gamins capricieux veulent toujours ce qu'ils ne peuvent obtenir! Elle monta alors sur ses grands chevaux et me débita je ne sais combien de mots en quelque secondes, j'avais tout saisi de sa plaidoirie, mais n'en retenait qu'une chose que je savais allait la rendre encore plus coléreuse. Le petit chat sortait les griffes et allait bientôt mordre à ce rythme. Je la détaillai de nouveau de haut en bas rigolant effrontément devant elle.

    -Ça il est clair que tu n'as pas le look d'un moine et encore moins d'une none ou d'une vierge marie!

    Ses derniers propos en revanche firent remonté le passé déjà douloureux qui me hantait depuis l'accident...Oui je savais que la vie était courte, oui je savais qu'il fallait profiter de chaque moments que la vie nous offrait, mais depuis ce jour particulier, je n'arrivais plus à me laisser aller à la détente festive, je me sentais tellement coupable que je m'interdisais tout amusement autre que mes études et mes rendez-vous avec mon piano. Serrant les dents mon regard se fit dur et haineux.

    -J'ai assez profité de ce que la vie m'a apporté à l'époque et c'est pour ça que je me concentre sur mon avenir, en entendant quand j'aurais ma vie bien rangé comme tu dis, je n'aurais qu'un seul regret et ce ne sera certainement pas les fêtes mais plutôt de t'avoir rencontré!

    Cet échange commençais à devenir trop violent en parole et les questions fuserait dans quelques heures dans la confrérie, j'avais envie de crier ma douleur, ma honte, mes remords au monde entier et pourtant je ne m'en savais pas capable, par respect pour lui, par respect pour ma famille je ne mettrais jamais à jour cette tâche noire dans ma vie antérieure.



Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   Jeu 2 Sep 2010 - 1:25

    Ce n'était pas dans mon tempérament de me laisser faire ou marcher sur les pieds par mes amis, donc encore moins par un gars que je connaissais à peine. Je n'avais pas apprécié sa façon d'agir vis à vis de moi alors que c'était la première fois qu'il me voyait. Il était sur le point de partir mais j'en avais décidé autrement et je l'interpellai au milieu du couloir, en le nommant " Roméo " mot qui avait franchit mes lèvres sans arrière pensée. Lui par contre, n'avait pas pu s'empêcher d'en faire une remarque. Il avait beau me préciser qu'il se prénommait Yann, personnellement, qu'il s'appelle Pierre, Paul ou Jacques, j'en avais rien à faire, c'était certainement pas un prénom que j'allai retenir vu la tournure des évènements.

    Ça c'est sûr que tu n as rien d'un Roméo ! Si tu parles ainsi à toutes les filles, tu dois être encore puceau.

    J'avais déblatérer tout ce que j'avais à lui dire mais ce dernier avait encore retenu ce qu'il voulait entendre et après m'avoir derechef dévisagé des pieds à la tête, il trouva encore le moyen de me provoquer. J'étais vraiment entrain de perdre patience et plus je percevais ses réflexions, la moutarde me montait au nez.

    Je ne sais pas ce que tu as contre mes fringues, mais si des fois, tu faisais l'effort de sortir le nez de tes bouquins, tu te rendrais compte que toutes les filles sont habillées comme moi. On appelle ça la mode YANN !

    Je ne savais même pas pour quelles raisons, je me justifiais, c'était une perte de temps. Sûrement que inconsciemment, sa façon de me juger me blessait. C'était la première fois qu'on portait une critique aussi péjorative à mon encontre. J'aurais dû arrêter le désastre là maintenant mais c'était plus fort que moi, je ne pus m'empêcher de lui donner mon avis. Au fur et à mesure de mes propos, j'avais cru déceler quelque chose dans son regard, je ne sais pas quoi exactement, peut-être une sorte d'amertume, en tout cas celui - ci est différent de ce que j'avais pu remarquer bien plus tôt. Je me retournai et pris la direction de la sortie mais bien vite la voix de ce crétin arrogant raisonna. Je me stoppai net et lui refis face. Son regard était redevenu froid et méprisant. Je l'écoutai mais qu'avait-il pu bien lui arriver pour qu'il agisse ainsi, qu'il déteste autant les fêtes puisque d'après ses dires, il laissait sous entendre que à une époque il en avait fait de même. Ses derniers mots m'affectèrent encore plus, me remémorant des paroles que ma mère avait eu à mon encontre à une période, même si les choses avaient été dites différemment et le contexte dissemblable, ça me touchait tout autant. J'écourtai la distance qu'il y avait entre nous et de mes doigts, je le repoussai.


    Tu sais c'est quoi ton problème ? Tu n'es qu'un coincé du Cul...Oui tu es coincé dans ta petite vie bien réglée, tu ne t'amuses pas, tu ne fais rien, je suis même sûr que tu n'as pas d'amis espèce de reclus de l'humanité et sache que je ne suis pas plus enchantée que toi de t'avoir rencontré, je m étais réveillée de bonne humeur et toi tu viens de me pourrir ma journée !


    Tous les étudiants s'agglutinaient autour de nous. Certains chuchotaient, d'autres sortaient déjà leur téléphone pour nous prendre en photo. Il n'y aurait rien d'étonnant si demain nous faisions la une de Heartless.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre électrique { Yann   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre électrique { Yann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2010-