Partagez | 
 

 Noann&Théa † All I want for christmas is you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Noann&Théa † All I want for christmas is you    Jeu 5 Déc 2013 - 21:42




All I want for Christmas is you



Accepter un bébé était une chose. En accepter deux d’une fois en était une autre. En arrivant à cette consultation gynécologique, j’étais loin de me douter de l’information que nous étions sur le point d’apprendre. Une information capitale pour la suite de notre vie de famille. Après un rapide examen médical habituel, incluant prise de poids, tension artérielle, température et bien d’autres choses, je finis par retirer mon haut, laissant le froid glacer ma peau et me faire frissonner de la tête aux pieds. Dénudée, on pouvait très facilement voir le renflement de mon ventre, un renflement plus imposant que ce que je pouvais imaginer. Si les premiers mois de grossesse de certaines femmes ne se voyaient pas avant le troisième ou quatrième mois, les miens se voyaient énormément à deux mois et demi seulement. Je ne m’étais jamais vraiment inquiétée en fin de compte, je ne faisais que cacher mes courbes pour garder un peu plus longtemps la nouvelle. Une nouvelle qui pointait le bout de son nez sous un regard indescriptible lançé par Noann qui se tenait debout à mes cotés, les doigts mêlés aux miens. L’appareil en marche, le gel froid disposé sur mon ventre, il ne manquait que la sonde pour entendre notre bébé pour la seconde fois pour ma part et en ce qui concerne Noann, pour la toute première fois. Les yeux rivés sur l’écran, je souriais bêtement en écoutant le cœur du bébé qui très vite fit un drôle d’écho. Pensant d’abord à mon propre cœur, je n’osais pas imaginer que mon bébé ait deux cœurs ou une quelconque malformation cardiaque. Le regard rivés sur l’écran d’un peu plus prêt, le médecin finit par ouvrir la bouche. « Eh bien petite surprise de Noël, Vous allez non pas avoir un bébé, mais deux. Ce sont des jumeaux. Toutes mes doubles félicitations. » lâcha t’elle presque ravie pour nous. Surprise, je compris que le second bruit entendu était en fait le cœur du second bébé, bien caché derrière le premier. A l’annonce, j’entendis d’abord l’exclamation de Noann avant de le sentir lâcher ma main et d’entendre un bruit sourd. Il s’était évanouit. Ne prenant à peine le temps de me rhabiller, je me jeta au sol pour lui venir en aide. « Mon amour… Noann… » lâchais-je avant de me rendre à l’évidence qu’il était tombé dans les pommes. Plus amusée qu’autre chose, on appela des secours et l’emmena dans une chambre où on lui laissa le temps de récupérer et de se réveiller peu à peu.  Assise en haut du lit, je caressais son visage sans le lâcher des yeux, attendant qu’il se réveille. Ses yeux papillonnaient, preuve qu’il reprenait peu à peu conscience. « Hey .. Salut toi.. » Eclatant de rire à ses premiers mots « Des jumeaux… ?! » je me rendis compte qu’il avait encore toute sa tête, cela me rassurait au fond. «  Deux bébés oui.. Un en promotion. Cadeau de Noël à l’avance sans doute.. Le médecin à dit que le second bébé devait probablement être derrière le premier, donc on en a vu qu’un seul à la première échographie. Mais en grossissant, le second a changé de place pour être plus à l’aise. C’est pour ça que je suis plus ‘Grosse’ que la normale. On va juste avoir deux bébés. Et rassure toi, enfin si ça peut encore te rassurer.. Ils vont bien. Tous les deux. » Dis-je en riant avant de l’embrasser longuement, tout de même rassurée qu’il soit réveillé. Ayant commandé son plat préféré, je le fis d’abord manger avant de le laisser partir pour rejoindre Georgia avec qui il devait passer l’après-midi. Le soir même, Monsieur étant de garde, je m’incrusta aux milieux des quinze pompiers qui m’accueillirent avec  le sourire en apprenant la nouvelle. Quelques verres de jus d’oranges servis et nous célébrions la nouvelle avant de s’endormir profondément, enlacés l’un contre l’autres, avec entre nous, deux petites grenouilles en plein développement.
*.*.*.*
Réveillée à l’aube par un énième appel à la centrale téléphonique de la caserne, je nous servis deux verres de jus avant de rejoindre Noann au lit. Débarquant par derrière, je caressa son dos nu avant de l’embrasser dans le cou pour le saluer et le réveiller. « Mon amour.. Debout.. Il est six heures, on va bientôt pouvoir rentrer et se reposer à la maison. » lâchais-je doucement pour l’éveiller. Les bras glissés dans mon dos, je m’allongea contre lui avant de le réveiller à nouveau pour ne pas qu’il sombre de nouveau.  Prêts à rentrer, on repris le chemin pour dormir de bonnes heures encore, avant que les rôles ne s’inversent et que le jeune homme ne me réveille sous une tonne de baisers volés. « Maaaais.. Je dois dormir pour trois maintenant.. laisse moi dormiiiiiir Noaaaaaaan.. » lâchais-je comme un enfant ennuyé. Mais sa proposition était plus qu’alléchante. Le marché de Noël. Il savait que j’adorais ce genre d’évènement. Sautant dans mes chaussons, je partis à la salle de bain avant de faire demi-tour pour l’embrasser tout de même et filer sous la douche pour ensuite m’habiller très chaudement. La rumeur circulant déjà sur Facebook, nos amis ne tarderaient pas à être au courant. Nul besoin donc de cacher plus longtemps ces quelques rondeurs qui me rendaient fière.




made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Noann&Théa † All I want for christmas is you    Ven 6 Déc 2013 - 14:35

Des jumeaux ? Genre deux bébés en même en temps ? Inconcevable. Il était déjà inimaginablement inquiet à l'annonce qu'il allait être papa, il avait hésité à venir à cet examen, il avait à la fois envie et pas envie de voir son bébé en direct et d'entendre son petit coeur battre. Finalement il s'était décidé à venir pour faire plaisir à Théa, et pour passer outre sa crainte d'être un père absolument abominable. Il faudrait bien qu'il se décide un jour, ne pouvant éviter son enfant indéfiniment. Dans quelques sept mois et demi il serrait là. En fait, ils serraient là, et c'est ce qui le bouleversa totalement. Il n'était pas totalement prêt pour un bébé, mais alors pour deux ! C'était impensable, il se voyait tellement mal papa que papa de deux enfants  semblait fou. Alors qu'il tenait la main de Théa en fixant l'écran sans rien dire ni laisser paraître de ses émotions, une étrange écho retentit, de provenance inconnue, avant que le médecin n'éclaire leur lanterne. Noann lâcha une exclamation de surprise étranglée et s'évanouit. Cela ne lui était encore jamais arrivé, de toute sa vie il ne n'était absolument jamais tombé dans les pommes. Disons qu'il y a une première fois à tout ! A son réveil, ses paupières papillonnèrent un instant, avant que son regard ne se fixe sur la silhouette de Théa. Il avait affreusement mal au crâne. La première chose qui lui vint à l'esprit, après la constatation que sa tête le faisait autant souffrir que si on l'avait assommé avec une poêle à frire, fut l'annonce qui l'avait fait s'évanouir. « Des jumeaux ... ?! » La réponse était évidente et lui vint rapidement. Ne le rassurant pas pour autant. Mais qu'ils aillent bien était déjà un bon point ! « D'accord, on va avoir deux bébés au lieu d'un... Des jumeaux, on va être parents de jumeaux. » Alors qu'il le répétait pour en prendre vraiment conscience et comme pour s'assurer que c'était bien réel, il se souvint qu'il devait passer chez Georgia. Embrassant longuement Théa après son réveil, puis avant de la quitter pour rejoindre Georgia, il passa l'après-midi avec celle-ci, ne lui disant pas explicitement pourquoi il s'était subitement évanouit, la laissant déduire de quelques indices laissés par-ci par-là. Avec Théa, ils avaient déjà choisi les parrains et marraines de leur jumeaux, elle en faisait partie, désormais Théa semblait avoir compris qu'ils étaient simplement amis malgré leur ancienne relation. Il y avait également, et évidemment, Nate.  Mais encore fallait-il qu'ils soient au courant. Fatigué rien qu'à l'idée de partir travailler toute la nuit, il reprit sa voiture direction la caserne. Heureusement, Théa le rejoint rapidement -cela semblait devoir devenir une habitude, ce qui était loin de lui déplaire-, joyeusement accueillie par la caserne entière. Occasion pour Noann de faire les présentations puisqu'elle le lui avait plusieurs fois demandé.

Éveillé par les baisers de Théa et le son de sa voix lui disant qu'ils pourraient bientôt rentrer, Noann grogna un peu avant de se lever. Il attendit la relève et ils reprirent le chemin de leur maison. Leur, depuis qu'elle avait emménagé avec lui. Cela leur faisait quatre chiens, peut-être un chat un jour, et deux bébés ! Arrivés chez eux, Noann nourrit les chiens avant de se laisser tomber dans le lit, passant ses bras autour de Théa -et de leurs bébés par la même occasion- avant de sombrer à nouveau dans le sommeil en à peine quelques minutes. Réveillé avant Théa, il prit un douche, s'habilla et revint vers elle. « Mon amour, réveille toi... » fit-il en l'embrassant à de nombreuses reprises. Sa réponse lui tira un sourire. « Tu dois aussi t'émerveiller pour trois mon amour, on va au marché de Noël, debout ! » Il savait pertinemment qu’elle ne résisterait pas à l'idée. Il comptait lui "offrir" son cadeau de Noël aujourd'hui, alors qu'ils en avaient eu deux pour le prix d'un le jour précédent. Il voulait l'emmener à Disney, sachant pertinemment qu'elle adorait cela au moins autant que le marché de Noël, et même plus. Répondant à son baiser avant de lui dire de filer se préparer, il l'attendit en se rattrapant en caresses pour la journée et la nuit qu'il avait passé loin des toutous. Vraiment collants ces quatre là, de quoi se demander comment ils survivaient à une journée seuls ! Enfilant une veste, il prit la main de Théa lorsqu'elle le rejoint et ils quittèrent la villa direction le marché de Noël. Alors qu'ils parvenaient à la hauteur du marché, il répéra des chocolats chauds. « T'en veux un ? » sourit-il à la jeune femme toujours sans lâcher sa main.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Noann&Théa † All I want for christmas is you    Sam 7 Déc 2013 - 12:53




All I want for Christmas is you



Des jumeaux. Deux petits pieds et deux petites mains cracras, un petit cœur qui bat fort et bien, une petite tête pour sourire, pleurer, s’exprimer, nous embrasser, le tout… En double pour parvenir à deux petits monstres bien installés dans le ventre de maman. Si mes appréhensions au sujet de ma capacité à être une bonne mère s’étaient évaporées, elles refaisaient doublement surface avec cette annonce pour le moins inattendue. Deux bébés pour la St-Nicolas, deux bébés pour Noël. Avoir un enfant n’était déjà pas une chose aisée, mais en avoir deux ça frôle le suicide. Réveillée aux aurores avec le vas et vient intempestif – auquel je n’étais pas habituée - des pompiers dans la chambre, je m’étais installée à table avec eux autour d’un café pour discuter de cette surprise que nous avions fêté la veille après que Noann m’ait enfin présentée comme sa compagne et future maman de ses bébés. Ces quelques mots m’avaient presque émue, après une séparation pour le moins difficile à vivre tant pour lui que pour moi, nous nous étions finalement retrouvés plus amoureux que jamais. Noann avait finalement accepté qu’on ait ce bébé, mieux que ça il avait même accepté qu’on en ai deux même si au fond, j’étais certaine qu’il aurait préféré en avoir qu’un seul. Je connaissais ses doutes et ses appréhensions, moi-même j’en souffrais mais je savais qu’à deux on était capable d’y arriver. On ne serait sans doute pas les meilleurs parents du monde, mais on serait les meilleurs parents pour nos deux petites grenouilles et cette simple pensée de traverser cet évènement à ses côtés suffisait à me rassurer. Depuis l’annonce de la veille, j’avais cette sensation au fond de moi, j’avais cette impression indescriptible de les sentir, de vivre en parfaite harmonie avec ces deux petits êtres qui me rendaient à la fois malade, heureuse et m’affaiblissaient. En fin de compte, le bonheur et la joie d’être maman prenait le pas sur tout le reste. Après avoir rejoint Noann dans le lit pour le réveiller lui qui ne prêtait aucune attention aux vas et viens des hommes à ses côtés, je l’embrassa doucement jusqu’à ce qu’il se réveille totalement. Son café entre les mains, il se réveillait peu à peu pendant que je le câlinais sous le regard presqu’attendri de ses amis qui n’auraient jamais pensé le revoir avec une femme depuis sa précédente séparation et pourtant j’étais bien là, présentée comme sa compagne avec qui il aurait dans le courant de l’année prochaine, deux petits amours. Finalement réveillé et rhabillé, on attendit la relève avant de les quitter pour retourner dans la maison qu’on partageait depuis une semaine. Allongée confortablement dans le lit, n’ayant pas pu profiter de ma nuit complète, je me rendormis avant d’être réveillée par Noann qui s’amusait à me voir râler. « Mmh.. Mais laisse moi Noann.. » dis-je en tournant avidement la tête pour l’empêcher de m’embrasser et me rendormir encore un peu. Ouvrant subitement les yeux lorsqu’il prononça simplement le mot Marché de Noël, il ne me fallut pas deux secondes pour sauter dans mes chaussons et partir m’habiller après l’avoir embrassé. Depuis toute petite j’adorais les marchés de Noël, cette ambiance festive dans un décor glacé. Noann savait parfaitement comment me faire rêver. Enfilant des vêtements chauds après m’être douchée et légèrement maquillée, je ressortis de la salle de bain, un large sourire accroché aux lèvres avant de saluer les quatre toutous qui n’attendaient que leurs caresses. « Bonjour mes loulous.. » lâchais-je avant de les caresser puis de rejoindre leur maitre. Si je ne savais pas qu’ils auraient tout fait pour attraper un morceau de saucisson que l’un des commerçant vendait, j’aurais bien proposé de les prendre pour les promener, mais c’était un pari plus que risqué. Ma veste sur le dos, je glissa ma mains dans celle de Noann en lui souriant. Cette sortie était l’une des premières qu’ils faisaient en tant que véritable couple, qui plus est, en tant que parents. Mes courbes se devinaient aisément sous mon pull quelque peu moulant. Au fond, je n’avais plus aucune envie de cacher ma grossesse maintenant qu’elle était rendue officielle sur Facebook. « C'est si gentillement proposé que je ne peux refuser, d'autant plus si c'est un pompier abominablement sexy qui me l'offre. Merci mon amour » Devant la proposition d’un chocolat chaud, je ne pus refuser et suivis Noann jusque là pour attraper le chocolat qu’il me tendait avant d’enfin pénétrer dans le marché. A peine avais-je fais trois mètres que je m’extasiais déjà devant les décors qu’ils avaient réalisé cette année. Des petites cabanes de bois, de la fausse neige, de faux glaçon, tout était réalisé à la perfection et me faisait presque rêver. « J’adore cette période de l’année.. J’ai toujours adoré la neige bien que j’adore aussi la chaleur, mais je ne sais pas, Noël a quelque chose de plus magique que le reste.. Les fêtes sous le sapins, les illuminations, les câlins amoureux sous une grosse couette devant le feu.. » si-je en me collant contre lui, glissant mon bras dans son dos en riant légèrement. « J’adore Noël et cette année, j’ai été gatée. J’ai trois fois plus de raisons d’aimer cette période, j’ai l’homme de ma vie et deux petites grenouilles pour combler mes journées » ajoutais-je en souriant avant de boire un peu de mon chocolat chaud. Ce marché était immense, des rues complètes avaient été déviées pour le recevoir et une patinoire avait même été mise en place pour l’occasion, mais étant enceinte, j’avais bien trop peur de faire une chute. Les échoppes proposaient de tout, je pouvais même apercevoir une vingtaine de mètres plus loin, trois ou quatre échoppes spécialement dédiée aux bébés devant lesquelles je ne pourrais m’empêcher de m’arrêter une minute. Ils y proposaient de magnifique Tshirt à thèmes et en particuliers pour les jumeaux. C’était bien dommage qu’on ne connaisse pas leur sexe, mais au fond, le gris restait une couleur neutre, de même que le blanc.. Peut-être nous laisserions nous tenter par les touts premiers objets pour nos bébés. « Tu ne m'as pas déjà dis que tu n'aimais pas ce genre d'évenement toi ? Tu m'y emmènes pour me faire plaisir ? T'es un ange.. Qu'est-ce que j'ai de la chance cette année.. »




made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Noann&Théa † All I want for christmas is you    

Revenir en haut Aller en bas
 

Noann&Théa † All I want for christmas is you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les événements clos. :: Fêtes de fin d'année (2013)-