Partagez | 
 

 Home sweet Home. | Jeffrey Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Home sweet Home. | Jeffrey Anderson   Dim 5 Sep 2010 - 15:23

Réveillée a 9heures, levée a neuf heures et demi pour entendre parler sans cesse des cours, les cours, les cours. et encore les cours. Voila tout ce qu'on lui enfonçais dans la tête depuis peu. Elle en avais ras le bol, Tyron avais decider de se changer les idées aujourd'hui, ca suffisait maintenant. Nous étions en début d'après midi et Tyron avais faim. Elle passais sa main dans ses longs cheveux platines qu'elle avais bouclés, elle avais juste enfiler une robe plutot courte en toile légére blache et rose pâle comme dans les films.

Le vent étais doux, donc ses cheveux volaient au vent, elle avait une ombrelle en dentelle blanche et son sac a main en cuir rose pale sous le bras elle envoyais des messages. Ennuyée de se trouvée seule pour déjeuner elle decidait de se diriger vers le quartier sud, enfin au sud de la ville, a pied, oui elle est courageuse, en Christian Louboutin qu'elle avais fait customiser par des professionnels.


Arrivée dans le sud de la ville elle savais ou elle voulais aller, son grand frére n'habitais pas loin, alors elle mangerais avec lui ce midi. Rien de tel que de voir des amis le midi pour parler un peux
. Il avais toujours été agréable avec Tyron, et quand elle avais besoin de lui, il était là. Elle s'approcha de la porte d'entrée, priant pour qu'il sois là. Elle tambourinait a la porte.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Home sweet Home. | Jeffrey Anderson   Dim 5 Sep 2010 - 18:51

  • Comme chaque jours, je me couche à des heures pas possible. Mais hier soir, une lueur de raison mettait apparue dormir tôt et ne pas boire. Pourquoi se revirement, tout simplement parce que s'était l'anniversaire de mariage de mes parents. D'habitude, je me contre fichait de leur vie, de leur opinion, de tout se qui venait. La seul chose que j'appréciai chez eux était la capacité à me pardonner mes énormes et multiples erreurs ainsi que le toit qui m'offrait malgré les menaces de me mettre à la porte, j'allais bientôt y passer d'ailleurs.
    C'est bien joli tout ça mais ça n'explique pas ma prise de conscience exceptionnel et unique pour un moment. Le dé clique fut les larmes de ma mère qui m'invitait à diner en leur compagnie, pour une fois en famille et ne pas fait n'importe quoi pendant cette soirée. J'avais souvent vu ma mère versait des larmes mais ça ne me faisait rien. C'était toujours de ma faute, et j'avais aucun remord (Fils sans cœur...) Hier, soir ses larmes m'avaient toucher et attrister donc pour leur vingt cinquième anniversaire, je m'étais bien habillé chemise et jean,je m'étais tenue correctement et n'avais pas bu une goutte d'alcool. Le plus étonnant, je me suis coucher tôt; à minuit pour la première fois depuis très longtemps.
    Je venais de prendre conscience de la souffrance que je causais à mes parents et de tous les sacrifices qu'ils ont fait pour moi. C'est étonnant, mais j'ai l'impression que je change, bouh ça fait peur. Moi devenir un homme bien, vous rigolez, un psychopathe serait plus approprié. Mais c'est vrai, que si je devenais quelqu'un de bien, plus de choses serait accessible sans difficulté. Je pourrais construire un avenir professionnel et intime, trouver la femme de ma vie. Je pensais l'avoir trouvée, mais cette femme ne s'intéresse pas à moi et est sans aucun doute attiré par un autre. J'aurais pu avoir ma chance, mais je n'ai pas su la saisir et en plus de ça je l'ai blessé comme toutes les femmes qui m'entourent. Quand j'y pense, je ne suis qu'un bon a rien et un crétin: Papa tu as raison.
    Ce matin mon réveil a été à dix heure première fois depuis qu'il avait quitter le centre de redressement, il y a un ans et demi. Je me dirigea rapidement vers la douche avant de sauter sur un boxer un jean foncé et un t-shirt
    gris souris qui était plus au moins moulant, pas trop dans même juste assez pour deviner les lignes de ma musculation. Je cherchais ensuite pendant un quart d'heure ma paire de basket blanche NIKE dans ma chambre qui ressemblait plus à un bordel qu'à autres choses (sans les filles, quoi que?) Je les trouve enfin sous une pile de vêtement. Les chaussettes misent ainsi que les baskets, je me rendis dans la cuisine pour prendre un petit déjeuner. Je pris un bol de céréale avec un jus d'orange avant de me rendre dans le salon devant la télévision. J'étais bien installer dans le canapé entrain de regarder les clips musicale, mon petit déjeuner terminée lorsque j'entendis la sonnette retentir. Qui ça pouvait bien être? Mes parents étaient au travail depuis tôt ce matin et qui pouvait bien vouloir me voir, surtout qu'il y a cours en temps normal. Je partis ouvrir la porte, devant se trouvait une magnifique jeune femme aux cheveux blond et long. Il s'agissait de Tyron, ma seconde petite sœur de cœur. Seconde car je les connu après Sanaa que je considérais comme ma petite sœur et avait qui j'avais tout gâcher cette fameuse nuit et ses derniers temps notre relation se dégradait de plus en plus. J'en ressentais presque des regrets, j'espérais seulement avec Miss Gaylor ça ne devienne pas comme avec Miss Keagan. J'étais entrain de perdre une sœur à cause de mes idioties et je voulais préserver la seconde.

    "Oh salut ma belle. Entre je t'en pris."

    Je la débarrassa de son ombrelle et de son sac à main. Sérieusement, je suis d'humeur généreuse et gentleman aujourd'hui. Je la conduit dans le salon en lui faisant signe de s'asseoir comme moi.

    "Alors dis moi, qu'est ce que tu fais là? Et tu vas bien?"

    C'est pas que j'étais pas content de la voir seulement curieux.

Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Home sweet Home. | Jeffrey Anderson   Mar 7 Sep 2010 - 18:04

Tyron regarda son hôte de haut en bas,
charmant les chaussettes avec des basquettes, et un caleçon avec un
tee-shirt, non sincèrement, chapeau. Jolie le kéké de ville. Elle
se retenais de rire, le pauvre, il était vraiment, enfin son allure
était réellement étrange accoutré ainsi.Elle entrais et Jeff la débarrassait de ses affaires.




- Génial le style, on dirais presque un de mes oncle, c'est effrayant.


Elle souris lentement, elle le connaissait bien tout de même, et sa réputation aussi, mais elle n'y prétait pas réellement attention, elle l'aimais comme il était et puis c'est tout. A elle il n'a fait aucuns mal alors il n'y a pas de raison qu'elle lui jette la pierre. Elle s'assied a côté de lui en souriant, s'asseyant sur ses talons, il lui demandais de ses nouvelles, que c'est minion.


- Beeeh, je vais plutôt bien hein, je m'ennuyais alors je me suis dis que tu devrais être habillé, non je plaisante, je veux dire, je voulais te voir, parceque je m'ennuyais et il fallait que toi et moi on parle...





Tyron s'allongea en soupirant un peu, posant ses mollets contre les cuisses de Jeff. Elle voulait qu'ils parlent, cela faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus. Quoique, non en fait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Home sweet Home. | Jeffrey Anderson   Mer 8 Sep 2010 - 22:08

J'étais entrain de prendre mon petit déjeuner lorsque j'entendis quelqu'un à la porte d'entrée qui sonnait. Sérieusement qui est assez débile pour venir me voir a cette heure, franchement faut le faire. Aujourd'hui, je m'étais réveiller exceptionnellement tôt car je venais d'avoir une prise de conscience. Autrement, je serais encore entrain de dormir et pas qu'un peu jusqu'à quinze heure minimum. Décidément, cette personne ne me connaissait pas sinon se serait sur qu'elle ne serait pas venue maintenant enfin bref...cette personne avait de la chance si elle avait le malheur de passer pendant mon sommeil, elle aurait subit mon gourou et pas un petit. J'allais ouvrir la porte lorsque que je vis sa sœur de cœur Tyron. Quelle surprise de la voir? Fidèle à elle même, elle se moquait de ma tenue vestimentaire. Qu' y avait il? Je suis habillé normalement un jean de couleur foncé, un t-shirt gris et des baskets blanches quoi de plus normale. D'accord peut être que c'est pas la dernier tenue à la mode mais quand même. Des fois, je me demandais si il lui manquer pas une case. Je l'aime bien, mais je la trouve parfois étrange. De toute façon, j'ai le chic pour rencontrer des personnes peu commune. Entre les folles, lunatiques, moqueuses, hystériques, rancunières et j'en passe. Non, ce n'est pas moi qui est un problème, mais bien elles... Ces personnes, je me suis déjà beaucoup remis en question c'est à leur tour à présent, j'en avais assez. Enfin bref, j'invitai Tyron Gaylor a rentrer dans mon appartement enfin celui de mes parents se qui explique la décoration ringard et horriblement moche. Après ça ne concerne que moi, mais je pense que pas mal de personnes pensent la même chose.
Lorsqu'elle se moqua de moi,en me comparant à son oncle par dessus le marché. Je connais pas sa famille mais ça craint, méchamment même, je répliqua.

"T'es sur que ça va, t'as pas des troubles de la vision toi?"

C'est vrai quoi quand, elle rentra et s'installa. Elle me dit qu'elle s'ennuyait et elle continua sur le sujet des vêtements.

"Tu reproche quoi au juste à ma tenue. Et enfaite tu pense pas que tu vas t'ennuyer avec moi aussi?"

J'attendais sa réponse curieux d'avoir la réponse aux deux questions. Alors Tyron?
[justify]
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Home sweet Home. | Jeffrey Anderson   Jeu 9 Sep 2010 - 16:58

Tyron tapa dans ses mains amusées, s'ennuyer, avec Jeff, jamais ! Il est bien trop amusant, quoiqu'il eu employé un ton qui déplaisait a Tyron, sur le moment elle ne dis rien, elle avait oublier qu'il étais susceptible et grognon. C'était d'ailleurs étonnant qu'il sois reveillé a cette heure-ci.

Tyron s'installa sur les cuisses de Jeffrey, face a lui, et se mit a lui tirer une oreille doucement. Elle le fixait le regard noir.


- Parle moi correctement Jeffrey, T'es vraiment pas gentil avec moi. D'habitude tes tout doux et tu me prend contre toi... Mais que t'arrive t-il... ?


Tyron retira sa main et se remis a sa place, elle en avait peut-être trop demander. Il n'allait peut-etre pas bien a cause de toutes ces rumeurs qui courraient sur ces filles et lui. Même si c'était bien connus, les rumeurs restent des rumeurs. A force de trop en entendre on finit par les croire. C'est bien malheureux tout de même.


- Ta tenue, elle est moche, elle te met pas en valeur, on dirais que tu repeint ta maison, et je ne vais pas m'ennuyer avec toi parce que je t'aime et que tu va m'occuper l'après-midi !


Tyron s'allongeait alors dans le canapé en souriant, il étais confortable ce petit canapé, c'est vrai que la déco est un peu Kitch chez lui, mais bon, ce sont ses parents je suppose. Elle ca faisait presque un mois qu'elle ne les avait pas vus. Alors elle comptait sur son frere de coeur pour lui remonter le moral comme il le fait si bien !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Home sweet Home. | Jeffrey Anderson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Home sweet Home. | Jeffrey Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2010-