Partagez | 
 

 LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Superstar

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Sihem (Pixye) et j'ai : 23 ans J'ai débarqué le : 16/02/2010 sur Amazing People. J'ai posté : 6864 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Hepburns Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Ruby-Lys A. Turner & Moïra W. Blackbird & Nahla O. Valentine & Lilith R. Bloomsbury


Coucou, moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan et j'ai : 24 ans Actuellement, je suis : fraichement divorcé de Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes. J'ai : un petit garçon de 5 ans, Jaimie K.Stevenson J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire du magasin Keagan Clothes Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à travers Los Angeles, mais parfois en voyage d'affaires.

Mes RP : Jake - Jeffrey - Logan

Sanaa Jaëlyn Keagan ♥
« Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. »





MessageSujet: LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all   Dim 5 Sep 2010 - 19:39

Ça devait arriver...
Quelques jours après la soirée
En fin d'après midi.



Sanaa J. Keagan & Autres

      Ces derniers temps Sanaa était beaucoup trop stressée, entre ses entretiens avec ses clientes personnelles et le concours qui approchait à grand pas, la jeune femme ne savait plus où donner de la tête. Depuis l'ouverture de son site internet pour sa propre ligne de vêtement et le bouche à oreille, les commandes avaient triplés. A chaque fois, qu'une nouvelle commande arrivait, Sanaa pensait à Megane qui lui répéter sans cesse de se ménager surtout pour le bébé. Déjà plus de sept mois que la jeune Keagan vivait avec ce petit être qui grandissait en elle. Un petit garçon comme l'avait dit Jeffrey et que le médecin lui avait confirmé. Sanaa pensait au père de son enfant Justin qui l'avait laisser traversé cette épreuve seule. Heureusement, la brunette avait pu avoir un énorme soutient de la part de Liliane sa tutrice et mère adoptif, pour Sanaa s'était elle sa mère et pas la femme qui est à la tête de l'entreprise de cosmétique et de prêt à portée en Australie. Mais elle a pu aussi compter sur Kimberly et Mickael depuis le début ainsi que tous ses autres amis qu'elle ne remercierait jamais assez.
      La journée était bien entamé et Miss Keagan était au travail depuis sept heure ce matin dans son atelier personnel qui prenait tout le second étage de sa villa. A l'époque, il appartenait à sa mère mais maintenant qu'elle ne vivait plus dans la villa , Sanaa s'était débarrassée de tous se qui lui appartenait et avait aménager selon son gout son atelier. La jeune Keagan était débordé, elle devait créer une robe de mariée et celle des demoiselles d'honneur en tous trois robes. La brunette avait eu un mal fou à dessiner, les modèles parfait. C'était la première fois, qu'elle créait pour un mariage. Sanaa avait une pression énorme, le mariage est censé être le plus beau jour de votre vie. Imaginez qu'il soit gâché par une styliste qui est incapable de faire la robe de vos rêves. Normalement, il n'y avait aucune raison qu'
      elle n'aime pas la robe étant donné que sa cliente avait adoré le croquis. Heureusement car la demoiselle avait passé une dizaine d'heure sur le croquis de la robe de mariée. Sanaa était perfectionniste surtout lorsqu'il s'agit des vêtements qu'elle réalise. En parlant, de réalisation elle fallait qu'elle trouve des assistantes pour la couture ect d'autant plus que la demande ne cesse de croitre. Faire une annonce sur son site et coller une affiche sur le tableau d'affichage de l'université. Sanaa venait d'achever les robes des demoiselles d'honneurs, il fallait qu'elle s'attaque à sa dernière création la robe de mariée. Dernière création, oui car pour les deux derniers mois de sa grossesse, la jeune femme avait décidé de se ménager ne pas travailler et le concours serait terminée, il était dans deux semaines maintenant.

      LILIANE: Sanaa, tu as de la visite...

      SANAA: A bon, j'arrive.

      Sanaa se leva un peu brutalement et elle eut un léger vertige qui disparu aussi vite qu'il était arrivé. La jeune femme était bien contente d'avoir de la visite, elle avait besoin de se changer les idées. De plus, elle allait faire une pause pour satisfaire son envie de fraises au chocolat. Depuis le début de sa grosse, Sanaa ne pouvait plus se passer de fraise alors qu'elle détestait ce fruit avant de tomber enceinte. Les envies des femmes enceintes sont vraiment étrange.
      Sanaa se trouvait en haut des escaliers du premier étage lorsqu'une douleur la prit au ventre. La douleur était horrible à la limite du supportable, elle fut prise de nouveau par un vertige qui lui fit perde l'équilibre. Miss Keagan dévala les escaliers et arriva inconsciente à ses pieds. Alerté par le bruit de la chute, Liliane arriva vers Sanaa l'air affolé.

      LILIANA: Sanaa, Sanaa, je t'en pris réveille toi... Oh mon dieu, elle perd du sang appelle vite les secours."

      Liliane resta près de Sanaa pendant que l'invité appela les secours. Tous deux craignaient pour la santé de Sanaa, mais aussi pour la vie du bébé. En voyant, le sang la première chose qu'eut Liliane à l'esprit fut: elle a perdu le bébé.
      Cela devait arrivée, la jeune femme ne s'accordait que rarement des pauses, elle était souvent stresser ou sur les nerfs. Tous se qui était déconseillée pour une femme enceinte et son bébé.
      On entendait l'ambulance arrivait. Sanaa quand à elle était dans l'obscurité totale.




---------------------------------------------------------

Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

ACTIVE LES WEEK-END

Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all   Lun 6 Sep 2010 - 17:34

Un nouveau jour se levait sur Los Angeles, un jour banal comme tous les autres pour dire vrai ! Réveil aux alentours de huit heures trente, et hop direction la douche ! Un bon quart d’heure rien que pour une douche, craignos quand même ! Puis je fini par enfiler un jean bleu et je saute dans mes pompes. Par la suite un simple coup de rasoir histoire de repousser les quelques poils qui tentaient tant bien que mal de se hisser sur mon visage puis un peu de gel pour se coiffer d’une façon plus ou moins correct. Un peu de parfum et j’enfile ma belle chemise blanche et me voila fin prêt pour cette nouvelle journée !

A présent, juste une petite direction cuisine afin de prendre mon petit déjeuner ! Un grand bol de lait, une bonne baguette française, un peu de beurre bretons et un peu de confiture de fraise. Comme cela on dirait vraiment que je suis un morfal mais pas du tout en réalité ! C’est le repas parfait pour me tenir l’estomac pendant la journée car je loupe souvent le repas du midi en réalité ! Entre les cours, les sortis et de temps en temps le travail car il m’arrive d’avoir des mini stages en plateau de tournage pour poursuivre, si je puis dire ainsi, ce qu’à commencer ma mère !

Mais pour aujourd’hui, je commence par un petit tour au cimetière armé d’un gros bouquet de fleur. Asses rapidement je me retrouvai face à une grande pierre tombale d’un marbre de couleur noir ou est déposer dessus deux noms et deux photos. A savoir ceux de mon père et ma mère. Restant le dernier survivant de la famille Mastriani, ma mère et mon père sont enfants uniques et leurs parents sont décèdes. Il n’y a donc que moi qui peux fleurir cet endroit. Je fini par m’asseoir devant et de regarder attentivement avant de commencer un long monologue !

#Je sais que tu ne m’entends surement pas de la ou tu est mais cela m’importe peu et tu le sais ! Tout ce que je sais c’est qu’au jour d’aujourd’hui si j’ai besoin de me confier et bien tu n’es plus là ! J’ai surement l’air d’un imbécile à te parler ici alors que toi tu n’es plus ici tu es partie et j’espère que tu es mieux là où tu es désormais ! En tout cas si tu m’entends j’aimerai tellement que tu me dises si oui ou non je fais des erreurs dans mes choix ! Ça m’aiderais beaucoup tu sais ! Je repasserai dans la semaine de toute façon ! Je vais passer voir Sanaa, en espérant qu’elle soit là cet après-midi !"

Je pris mes deux jambes et hop direction la maison de Sanaa ! Après avoir eu l’air idiot en parlant avec euh… personne ! Je vais essayer de faire sortir Sanaa ! A nous deux on s’amuse bien ! Puis qui sais comment va encore se dérouler cette journée avec toutes les conneries que chacun fait faire à l’autre ! Asses rapidement d’ailleurs je me trouvai devants la maison de Sanaa quand sa mère je suppose m’ouvrit la porte ! Elle fini par appeler Sanaa en la prévenant qu’elle avait de la visite ! Par la suite, j’entendis un bruit sourd dans les escaliers et la mère de Sanaa en train de m’hurler d’appeler les secours. J’entrai vers la jeune fille alors allongée au sol puis appela les secours depuis mon téléphone portable. J’étais là devant elle ! Sa mère s’inquiétait énormément mais dans mon esprit j’étais plutôt partagé ! D’un côté je m’inquiétais de sa santé et celle du bébé mais de l’autre je me disais que si je n’avais pas eu cette idée idiote de venir la voir alors cela ne serait tout simplement jamais arrivé ! Soudain on entendait l’ambulance arrivé au loin ! Je me précipitai dehors pour leur montrer le chemin. Ils finirent par entrer et se précipitent pour mettre Sanaa sur un brancard puis direction l’ambulance et l’hôpital. La mère de Sanaa me demanda de l’accompagnée dans l’ambulance pendant qu’elle prendrait la voiture. Soit parce qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’elle rentre soit qu’elle savait très bien que je n’avais pas pris ma voiture aujourd’hui, à voir… Je montai donc dans l’ambulance avec Sanaa et les infirmiers. Ces derniers me questionnèrent tout le long sur comment cela c’est passé, pourquoi, son état de santé, et cætera. Je leurs répondait du mieux que je pouvais mais ce n’est pas génial génial surtout que l’on ne ce dis pas tout donc forcement… Asses vite nous voila à l’hôpital. Les médecins me demandèrent de rester là le temps de l’examinassions quand je vis sa mère arrivé. Je n’osais même pas la regarder. Pourquoi ? Peut-être parce que dans ma tête cet accident est entièrement ma faute ! En tout cas, tout ce que j’attends désormais c’est le diagnostique des médecins et qu’ils m’annoncent qu’ils n’y a rien de grave !
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all   Mer 8 Sep 2010 - 22:02

Aujourd'hui, un miracle s'est produit j'ai cherchée un emploi et j'ai été accepté comme barman dans une boite de nuit assez coté où j'ai l'habitude de trainer. Bien comme job pour un mec comme moi, non? Si c'est le rêve.
Ce sont mes parents qui vont être heureux, j'avais pas le choix si je voulais continuer à avoir un toit, il fallait que je commence à travailler.
Il était quatorze heure et mon service commencer à vingt et une heure, je me demandais se que je pouvais bien faire. Déjà manger, car je n'avait pas encore eut le temps de déjeuner. Je me rendit au fast food le plus proche Mc Donald, rapide, pas cher et c'est bon. J'en avais profiter pour prendre le numéro de la jeune femme qui prit ma commande. On ne perd pas les bonnes vieilles habitude, j'ai un travail mais je reste le même. A votre avis pourquoi, j'ai choisis barman dans ma boite de nuit préféré... Pour les filles évidemment, y a rien de plus important dans la vie que de s'amuser et de partager ça avec les personnes qu'on aime. Enfin ça serait mentir que j'aime ou apprécie toutes les femme que je rencontre enfin bref. Je me souvenais rapidement de la journée passer avec ma petite sœur de cœur Tyron Gaylor. Ce qui me fit rappeler qu'avant de connaitre la belle blonde, j'étais le "grand frère" d'une belle brune et j'ignore pourquoi notre relation est devenue de plus en plus tendu et même basée sur la méchanceté. Il fallait que je m'excuse pour la révélation à la soirée des awards et elle devait se faire pardonner pour la gifle que j'avais reçu (bien que je la mérité surement). En repensant à tout les problèmes que j'ai eu, la plupart j'aurais pu les évité, si j'avais fermer ma bouche comme me l'avait conseillé Kimberly à la maison commune, sage parole surprenant surtout venant d'elle. Car pour moi, Miss Johnson était tous sauf sage, il faut dire qu'avec elle je ne discutais pratiquement jamais lorsqu'on était seul à seul. Avec Kimberly s'était qu'une histoire de sexe enfin... c'est une autre histoire ça.
Mon repas terminé, je décidais d'aller dans le quartier Est, celui des villas hors de prix où bon nombre de personnes rêve de posséder une propriété, c'est là que vivait Sanaa. J'étais de bonne humeur et s'était le moment ou jamais de m'excuser. Mais quinze heure s'était trop tôt, elle devait être en cours ou un séance shopping. Le shopping ressemblait bien à Miss Keagan, Sanaa sans shopping c'est pas Sanaa. Pour être sur de trouver quelqu'un, je décida de passer en fin d'après midi avant l'heure du diner.
J'occupais ma journée sur Rodeo Drive, dans les magasins aux vêtements et accessoires hors de prix que je ne pourrais jamais m'offrir sauf en me serrant la ceinture et au maximum. Autant vous dire, que mes moyens ne me le permet pas du tout pour le moment du moins. Je ne comptais pas rester pauvre toute ma vie, j'allais devenir aussi riche que ceux qui vivent à East Town... Je ne sais pas encore comment et quand, mais j'allais réussir s'était obligé. Le temps passé on était en fin d'après midi, je pris ma voiture direction la villa de Sanaa Keagan à East Town. Arrivé sur les lieux, je vis une ambulance partir et Liliane affolé.

"Qu'est ce qui se passe Madame?"

"Sanaa a fait une chute dans l'escalier."

"Venait je vais vous conduire à l'hôpital."

Il me semblait que la vieille dame était la nourrice de Sanaa celle qui s'occupait d'elle lorsque la jeune femme était enfant. Elle devait vraiment tenir à la jeune Keagan vu comment elle s'inquiétait. Je la déposa à l'entrée de l'hôpital et je partis garer la voiture avant de la rejoindre.
Je pris une bonne dizaine de minute avant de trouver une place. Une fois garé, je me dirigea rapidement vers Liliane. J'étais surpris de voir Bob.

"Qu'est ce que tu fais la? .... Qu'est ce qui s'est passer? Pourquoi Sanaa se retrouve t elle dans cette endroit?"

Les explications faite, je fini par dire.

"Quand elle se réveillera je suppose qu'elle voudra voir d'autre personne que nous, enfin que moi. Je vais prévenir les personnes qui sont proches d'elle. Et aussi sa mère."

Je pris mon portable et composa un premier numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Superstar

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Sihem (Pixye) et j'ai : 23 ans J'ai débarqué le : 16/02/2010 sur Amazing People. J'ai posté : 6864 messages. J'ai choisi : Vanessa Hudgens comme célébrité et je dois mon avatar à : Hepburns Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Ruby-Lys A. Turner & Moïra W. Blackbird & Nahla O. Valentine & Lilith R. Bloomsbury


Coucou, moi c'est : Sanaa Jaëlyn Keagan et j'ai : 24 ans Actuellement, je suis : fraichement divorcé de Jake White et j'ai une préférence : pour les hommes. J'ai : un petit garçon de 5 ans, Jaimie K.Stevenson J'ai trouvé un job, je suis : styliste et propriétaire du magasin Keagan Clothes Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à travers Los Angeles, mais parfois en voyage d'affaires.

Mes RP : Jake - Jeffrey - Logan

Sanaa Jaëlyn Keagan ♥
« Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais. »





MessageSujet: Re: LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all   Jeu 23 Sep 2010 - 22:56

    En ce moment même, Sanaa était plongée dans la pénombre. La jeune femme était consciente car elle entendait des murmures qu'elle n'arrivait pas à comprendre. Elle avait envie d'ouvrir les yeux pour voir d'où provenait les chuchotements qu'elle entendait. A qui appartenaient ces voix? Où était elle et pourquoi ses yeux ne s'ouvraient pas selon sa volonté? C'était comme si elle n'avait plus de force, elle était vidée de son énergie, aucune partie de son corps, aucun muscle obéissait aux ordres qu'envoyait son cerveau. Sanaa commençait à avoir des craintes sur son état, elle ne se souvenait pas de ce qui s'était passé.
    Il lui fallu plusieurs minutes et toute sa volonté pour entre ouvrir ses yeux chocolat, avant de pouvoir les ouvrir complètement quelques temps après.
    Sanaa était passée de l'obscurité à une lumière presque aveuglante, elle ne tarda pas a reconnaitre le lieu; une chambre d'hôpital.
    Quelle nouvelle maladresse l'avait conduite là? Miss Keagan est très maladroite et ça tout le monde le sais. La brunette se souvenait de la longue journée qu'elle avait eu et très chargée car elle devait terminer rapidement des tenues pour un mariage, puis Liliane qui l'appeler car elle avait de la visite. Puis plus rien, le trou noir... Comme si elle avait été déconnecté de la vie à partir de ce moment. Sanaa se demandait depuis combien de temps, elle avait été inconsciente. Une fois que la jeune femme fut totalement réveillée et consciente, elle remarqua Liliane à ses cotés sur un fauteuil, elle s'était assoupit l'une de ses mains tenant la main de Sanaa. La brunette lui serra la main, se qui la fit sortir de son sommeil.

    SANAA: Désolé Lilia, je ne voulais pas te réveiller, ni t'effrayer en me débrouillait pour me retrouver à l'hôpital. Mais maintenant je vais bien, tu devrais rentrer maintenant pour te reposer.

    LILIANE: Tu m'as fait une de ses peurs. Je suis si contente que tu ailles bien.

    Elle l'a serra dans ses bras, la pression exercée sur son ventre la fit souffrir. Le bébé! Sanaa avait presque oublié son existence, instinctivement elle posa sa main sur son ventre. Il y avait un problème, une anomalie, son ventre n'était pas rond comme il aurait du l'être à sept mois de grossesse. Il était même plat. Pas aussi plat qu'avant sa grossesse d'accord mais ce n'était plus son ventre de femme enceinte. Sanaa était inquiète qu'est il arrivé à son bébé.

    SANAA: Et le bébé?

    Le visage de la femme se ferma, ça s'annonçait mal, elle cherchait les mots. Par son attitude, Sanaa comprit, elle l'avait surement perdu.

    LILIANE: Je suis désolé, il n'a pas survécut les méd...

    Sanaa lui coupa la parole, elle n'avait pas envie d'entendre que l'équipe médical avait fait de leur mieux mais .... Ni savoir pourquoi, ils avaient échoué. Cela lui rappela de trop mauvais souvenir. Elle se contenta de dire pour pas en entendre plus.

    SANAA: Je sais...

    Sanaa avait le cœur serré, un poids dans l'estomac. Et elle était surprise par la tristesse qui l'envahissait, elle l'aimait tant que ça cet enfant qu'elle ne désirait même pas et qu'elle voulait donner à l'adoption. En y pensant maintenant elle se disait qu'elle aurait jamais pu l'abandonner. Elle avait les mêmes sentiments que le jour où elle avait perdu son père. Elle était tellement habituer à cacher ses sentiments, à jamais les laisser transparaitre que les larmes qu'elle sentait monter ne couler pas. Les personnes qui ne la connaissent pas pourrait la prendre pour un monstre, une femme sans cœur.

    SANAA: Tu... Tu l'as dit à quelqu'un?

    LILIANE: Je n'ai prévenue personne moi, mais il y a deux jeunes hommes qui attendaient ton réveil avec moi. Ils sont aller prendre un café. Par contre, je n'ai pas retenu leur nom. Tous les deux sont plus ou moins blond et que j'ai déjà rencontrer à la maison.

    Sanaa réfléchit un moment, seul deux noms lui venait à l'esprit.

    SANAA: Bob et Jeffrey?

    LILIANE: Oui, je crois.

    Oh non, pas Jeffrey pourquoi il était là lui. Il avait pas intérêt a se pointer dans sa chambre ça allait pas le faire. Bob, pour Sanaa c'était un bon ami, sa présence ne la dérangeait aucunement au contraire, même si ce serait pas la première personne à qui elle aurait annoncé la nouvelle.

    SANAA: D'accord.

---------------------------------------------------------

Quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes ses forces et s'accrocher à la vie, parce qu'elle continue, quoi qu'il arrive. Et cette douleur qui vous déchire, elle fait partie de la vie aussi, tout comme la peur et le mal-être, et toutes ces sensations qui sont là pour nous rappeler que les choses s'arrangeront et que ça vaut le coup de continuer à se battre.

ACTIVE LES WEEK-END

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all   

Revenir en haut Aller en bas
 

LIBRE | It had to arrive and there is indeed the end in all

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2010-