Partagez | 
 

 Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Lun 19 Mai 2014 - 10:01

    Nous y voilà, c’est la dernière ligne droite avant le mariage, il nous reste encore quelques bricoles à fignoler, mais sinon je crois que je m’en suis plutôt bien sortit de mon côté. Aujourd’hui, j’étais simplement aller passer commande chez le traiteur comme il me l’avait demander et j’avais récupérer les billet d’avion ainsi que le billet pour la chambre d’hôtel et la location de véhicule, oui, j’avais tout prévu jusqu’à l’après mariage. Nous nous marrions le samedi, je prend le dimanche pour récupérer et dans la nuit de dimanche à lundi je pars deux semaine avec Shannon loin d’ici, je ne lui est d’ailleurs pas vraiment laissé le choix, j’avais un peu essayé de tout arrangé à ma sauce, reste juste à espérer qu’elle ne me fasse pas un faux bond de dernière minute car là je crois que je le prendrais vraiment très mal, après tout, une fois n’est pas coutume n’est-ce pas ? Sortant alors de chez le traiteur, la liste du repas en main, je l’observais encore et encore, la passant même au peigne fin pour m’assurer de n’avoir rien oublié et par chance, c’était le cas, je n’avais rien oublié quand au repas, mais... Car oui, avec moi il y a toujours un mais, c’est que je ne suis pas prêt de rentrer à la maison quand je vois la liste de tout ce que j’ai encore à faire... D’ailleurs mon prochain rendez-vous serait dans la grande papeterie où nous avions décidé de faire faire les faire-part. Nous avions trouvons un concept et une idée tout à fait original que j’aimais beaucoup et d’après les dire de monsieur, ils seraient enfin prêt. En clair, je les prends et je me dépêche d’aller les distribuer si je ne veux pas être emmerdé... J’avais une double possibilité, demande des envois dans la journée où les déposer moi-même... Je regardais alors ma longue liste de chose à faire et m’arrêta dans un bureau de livraison, je mis chaque adresse et insista pour que ce soit livrer aujourd’hui même, certes j’avais payé le prix fort, mais parfois nous n’avons pas vraiment le choix n’est-ce pas ?

    C’est donc sur ce bel exercice rondement bien mené que j’avais pu reprendre la route et vaquer à de nouvelles occupations, ou du moins c’est ce que j’aurais aimé pouvoir faire, mais il parait que parfois, cette chose que l’on appelle destin ne décide de nous jouer des tours. Il est vraiment que l’on a parfois vite fait de mettre la faute sur le dos du destin, mais dans ce cas précis, il est tellement simple de le faire. En effet, je venais accidentellement de percuter une jeune femme, ça m’apprendra d’ailleurs à ne pas regarder où je vais, mais avec mon allure, il n’est pas improbable que j’en sois venu à lui faire une légère douleur d’ailleurs, une vrai brute je suis ma parole... J’avais rapidement replié tout ce que je tenais en mains afin de relever la tête et de revenir à la réalité avant de ne me retourner vers celle que je venais de bousculer, mais là, ce fut un véritable choc pour moi. J’aurais pu reconnaitre ce visage parmi tant d’autre, les méfaits du temps n’ont d’ailleurs eu aucun effet sur elle, au contraire même, il n’est pas inutile de signaler que le temps lui aura fait dont d’une grâce et d’une beauté sans pareille, peut-être est-ce là que j’aurais dû regretter le passé ? Mais non, je n’en suis pas capable, les regrets du passé n’ont jamais été fait pour moi, heureusement ? Malheureusement ? Ça je n’en ai pas la moindre idée... Je m’approchais d’elle alors en faisant quand même attention à sa possible réaction puis je tentais, délicatement.

    « Je suis désolé, je suis tellement maladroit, rien de cassé j’espère... Zoé... »

    Malgré ces cinq années écoulées, j’étais sur de mon coup, je ne pouvais pas me louper, c’était tout simplement impossible, je suis plus que sur de mon coup là !
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Lun 19 Mai 2014 - 21:40

Aujourd'hui et depuis 6 mois que je suis ici, j'allais découvrir le centre commercial de Los Angeles parce que faire du shopping sans mes amies de Bordeaux, c'était dur parfois et je n'avais jamais le courage d'y aller alors je décida pour ne pas y aller seule de prendre le chien, histoire de lui faire dégourdir les pattes aussi après tout. Une fois dans le centre commercial que je trouvais immense, je commença à me balader quand soudain je fus bousculée par une personne qui me fit tomber par mégarde, le chien s'empressa de venir me lécher et j'avais les bras remplis de vêtements pour moi et papa et puis des jouets pour le chien. Quand je retrouva mes esprits et releva ma tête, mon sang ne fit qu'un tour et tous les sentiments enfouis depuis 5 ans refirent surface. J'avais en face de moi mon grand frère de coeur connu à Arcachon en vacances, c'est un Vendéen pur souche comme je suis bordelaise de naissance. Mais voilà il y a 5 ans, la vie a fait que chacun a repris sa petite vie tranquillement dans son coin et nous voilà 5 ans plus tard dans ce centre commercial dans une situation qui paraissait embarrassante et elle l'était car il était encore plus beau que par le passé où je rêvais de l'embrasser mais par crainte de perdre son amitié, je n'ai jamais osé et puis je n'étais qu'une gamine. Mais bon voilà la vie est faite ainsi et il ne faut rien regretter. Alors il s'excusa d'être maladroit en me demandant si je n'avais rien de cassé avant de prononcer mon prénom, il ne m'avait pas oubliée on dirait. Alors je lui répondit bouche bée.

Non tout va bien merci. Pincez moi ou je rêve, Bastian, c'est bien toi ?

Il était toujours aussi beau qu'il y a 5 ans et mon coeur se mit à battre à 100 à l'heure comme à l'époque quand il se trouvait près de moi. Malheureusement en 5 ans beaucoup de choses et les personnes avec donc je décida de me raisonner et de faire ralentir ce coeur fou pour ne pas souffrir. Je venais de retrouver mon grand frère de coeur et mon meilleur ami, je n'allais pas tout gâcher avec des sentiments amoureux sa non. Je venais de dire de me pincer car je me doutais qu'il allait tomber dans le piège comme dans le passé ou alors c'est qu'il avait vraiment changé. Le Bastian que j'ai connu était déconneur et taquin, était il toujours ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Jeu 5 Juin 2014 - 12:05

    Trois petites lettres, un prénom et une longue histoire, c’est un peu comme cela que je définirais ce que sont les lettres z, o et e. Zoé est une jeune femme car maintenant on peut clairement dire que c’est le cas, que j’ai rencontré il y a cinq ans, déjà cinq années d’écouler sans que je n’ai jamais pu la revoir et la voilà qui débarque ici en plein cœur de Los Angeles, qui aurait pu un jour croire que cela serait possible ? Jamais je n’aurais été capable de croire une telle chose, je me suis attendu à bien des choses, mais ça jamais, comment est-ce donc possible au final ? Parfois, le hasard fait bien les choses et cela n’est clairement pas pour ma déplaire d’ailleurs. Elle fait partit des épreuves de ma vie qui ont été en partie bouleversante, des épreuves ? Oui je crois que le mot est bien employé dans son cas car ce qu’il s’est passé entre nous était fort, aurait-il pu l’être plus encore ? Je ne sais pas, je ne pense pas, du moins, moi et le passé c’est toujours assez délicat, je me tue à répéter que je ne regrette aucun de mes choix passé, mais j’ai parfois l’impression d’essayer d’effacer certains passage de mon passé, mais celui là jamais. Si je devais comparer ma vie à un vulgaire échiquier, alors je dirais qu’elle en est la dame, la pièce maitresse de ce jeu, la place du roi revenant à Shannon, la pièce que l’on doit à tout prix protéger, au prix de sa propre vie. Oui je donnerais ma vie pour la femme que j’aime, mais en aucun cas cela veut dire que les autres personnes autour de moi n’ont pas une importances énorme dans ma misérable petite existence, bien au contraire même, chaque personne est importante dans ma vie et m’en enlever une reviendrait à m’amputer d’un membre. Je préférerais encore que l’on me coupe la tête plutôt que de perdre l’un de mes amis quel qu’il soit. Mais là, j’aimais cette chose si futile que beaucoup aiment appeler le destin, peut-être que finalement cette chose a un intérêt, aussi petit soit-il d’ailleurs, mais un intérêt qui me serait là d’une grande utilité.

    Apparemment, elle aussi semblait se souvenir de moi et cela me réjouissais, je ne passais pas pour le gros lourd de service qui emmerde le monde, ouf, mais avais-je réellement le temps de rester là et de rêvasser sur le passer et à ressasser des souvenirs enfouis dans ma mémoire sous verrou pour que jamais ils ne s’échappent ? J’approchais à présent ma main de son visage et passait ses cheveux derrière son oreille la regardant attentivement avant de laisser ma main descendre le long de son bras et d’accomplir la demande qu’elle venait de me faire et de lui pincer le bras. Après tout, je ne suis pas quelqu’un de chiant moi, on me demande, je m’exécute, n’est-ce pas comme cela que les choses devraient le plus souvent marcher ? Je lui adressais alors un petit sourire avant de lui saisir les mains et de la tirer vers moi malgré la quantité de linge qu’elle tenait dans ses bras afin de pouvoir la serrer dans mes bras, elle contre moi, je ne rêvais définitivement pas, c’était elle, bien elle, cela ne me faisait plus aucun doute, j’en étais même plus que sur de toute manière.

    « Je ne rêve pas, c’est bien toi. Quel plaisir de te revoir ici après tout ce temps, tu m’as sacrément manqué tu sais ? Puis il a dû se passer plein de chose dans ta vie en plus non ? En cinq il a dû se passer tellement de choses incroyable puis tu es devenu une ravissante jeune femme, tu t’embellies énormément avec le temps. On a plein de chose à se raconter j’en suis persuader, je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Lun 9 Juin 2014 - 23:33

Sept petites lettres, un prénom et une longue histoire d'amitié, c'est ainsi que je résumerais les lettres b, a, s, t, i, a et n. Bastian, c'est un mec que j'ai connu en vacances à Arcachon il y a 5 ans alors que je n'étais qu'une adolescente en vacances avec ses copines sur le bassin et perdue car c'est à ce moment là que ma mère a appris sa maladie. Alors mes meilleures amies avaient décidées de me sortir un peu de Bordeaux pour une semaine à Arcachon au bord de la mer et j'ai rencontré Bastian en pleine balade dans Arcachon et le revoilà dans Los Angeles. Pure coïncidence ou un petit malin a fait en sorte qu'on se rencontre de nouveau par pur hasard ? J'apprécie Bastian car déjà à Arcachon, il aimait me protéger, il avait vu ma faiblesse de l'époque sans que je lui dise la raison et il n'a jamais su pour ma mère il me semble. Quoiqu'il en soit, de tous mes amis de France, Bastian est resté dans mon coeur durant ces 5 années malgré que je l'ai perdu de vue après ces vacances à Arcachon. En effet, je suis repartie à Bordeaux et lui en Vendée et on a perdu le contact durant 5 ans. Alors il me dit qu'il ne rêve pas , que c'était bien moi et que cela lui faisait plaisir de me revoir. Puis il me demanda ce qui s'était passé dans ma vie depuis tout ce temps avant de me faire le compliment que je m'embellissais avec le temps. Alors je lui répondit.

Et oui, Bas' c'est bien moi la petite Zoé du bassin d'Arcachon. Tu n'as pas changé non plus, tu es toujours aussi craquant, tu dois en faire craquer plus d'une pas vrai ? Merci pour ce compliment et oui il s'est passé des choses en 5 ans dans ma vie, j'ai eu mon bac, ma mère est décédée il y a 6 mois d'une maladie, j'ai décidée de venir ici après avoir appris une révélation de sa part sur son lit de mort, j'ai quitté mes amis pour connaitre ce fameux demi frère inconnu. Et toi quoi de neuf ? Bas', je veux plus être séparée de toi, tu as toujours été comme un grand frère de coeur et cela ne changera jamais, promis ?

Je vins me blottir dans ses bras car il m'avait manqué avant de lui adresser un sourire pour masquer les quelques larmes qui étaient arrivées quand j'ai reparlé de ma mère. Ce sujet était encore frais dans mon esprit et j'évitais toujours d'en parler.

Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Lun 28 Juil 2014 - 13:06


    Si l’on m’avait dit que je finirais par retrouver Zoé ici même, je n’y aurais jamais cru et pourtant c’est exactement ce qu’il venait de se passer. Je n’en revenais pas, j’avais même beaucoup de mal à y croire et pourtant ce n’était là que la stricte vérité, c’est bien elle qui se tiens droite devant moi en ce moment même. Voilà aujourd’hui encore une belle preuve que le hasard fait bien les choses n’est-ce pas ? En tout cas moi je suis super content de la revoir, inutile de se le cacher, durant toute ces années, je ne l’ai jamais oublié, je n’ai eu de cesse de penser à elle et a sa petite bouille frêle et innocente de cette époque. Mais la vie à fini par prendre l’envie subite de vouloir nous séparer, pour que finalement on se retrouve quelques années plus tard avec pleins de changements. Je l’écoutais me raconter deux trois petites choses qui lui sont arrivés qui n’avaient d’ailleurs rien de joyeux avant qu’elle ne vienne se blottir contre moi. J’étais un peu comme un con sur ce coup là, je ne savais pas vraiment ce que je pouvais bien lui répondre tant cette histoire semblant encore la marqué de part son intonation de voix. Je la serrais alors contre moi déposant mes lèvres sur son front.

    « Je suis vraiment désolé pour ta mère... J’espère que ce demi-frère que tu es venu voir est quelqu’un de bien et qu’il prend bien soin de toi. »

    Je le pensais réellement, je ne veux pas que l’on se paye sa tête, c’est encore ma petite Zoé vous croyez quoi vous ? Je me demandais vraiment tout ce qui avait pu se passer dans sa vie, avoir peur que les choses changent entre nous ? Mais pour quelles raisons ce serais le cas ? Je n’arrivais décidemment pas à y croire, c’était bien elle, j’en perdais même mes mots, c’est vous dire à quel point c’est étonnant d’ailleurs.

    « Je vais avoir pleins choses à te dire moi je crois, ça fais déjà quelques années que je suis là moi, tu es arrivé il y a longtemps toi ? Faut au moins que je te présente une personne, ce sera obligatoire ça ! Mais au moins là je comprends mieux pourquoi ma précédente lettre m’est revenue et que tu ne l’as pas reçu encore... »
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Jeu 31 Juil 2014 - 14:28

Revoir Bastian à Los Angeles me faisait plus que plaisir car je l'ai toujours considéré comme un grand frère, même si je dois reconnaitre que durant ses vacances à Arcachon il y a cinq ans de cela, j'ai cru être amoureuse de lui mais en fait je l'adore trop comme quelqu'un de ma famille que cela ne pouvait être de l'amour mais seulement une profonde affection pour lui. Alors quand je vins à le retrouver par pur hasard ici à Los Angeles, je ne compte plus le laisser s'échapper de ma vie à nouveau. Je lui confie naturellement la mort de ma mère et le fait que j'ai un demi frère, les deux raisons de ma venue ici, il me souhaite que ce demi frère soit quelqu'un de bien et me dit qu'il était désolé pour ma mère. Alors je lui souris avant de lui demander de me parler de lui et il me confia qu'il était là depuis quelques années et qu'il y avait beaucoup de choses à dire. Il tenait à me présenter un personne et qu'il comprenait pourquoi je n'avais pas reçu sa dernière lettre, j'ignorais qu'il m'en avait envoyé une alors je lui répondit.

Merci mais ne t'en fais pas, ma mère était condamnée, je l'ai seulement accompagnée jusqu'à la fin. Et ne t'en fais pas, si ce demi frère est pas quelqu'un de bien pour moi, je t'ai toujours toi pas vrai ? Je suis arrivée il y a 6 mois et toi ? Oh quelqu'un à me présenter ? Laisse moi deviner, une chérie c'est cela ? Hâte de connaitre celle qui fait chavirer le coeur de mon grand frère de coeur en tout cas. Tu m'as envoyé une lettre quand ? Car en effet, j'ai rien reçu mais si tu l'as envoyé il y a moins de 6 mois, c'est normal vu qu'on a revendu la maison de Bordeaux. Alors tu veux toujours pas dire ce qui s'est passé dans ta vie durant tout ces cinq ans loin de moi ?

J'aimais le taquiner alors je lui fis un clin d'oeil avant de lui mettre un coup à l'épaule et de venir me blottir contre lui, mon grand frère de coeur m'avait énormément car même avec les lettres, ce n'était plus pareil.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Dim 3 Aoû 2014 - 9:17

    Les choses s’éclairaient à présent, je pensais avoir perdu tout contact avec elle, mais en réalité elle était venu jusqu’ici, si seulement je l’avais su, je serais venu la voir plus tôt, surtout si cela fait maintenant plusieurs mois qu’elle est là, au moins, je comprend mieux que la poste n’est pas fait son travail à Bordeaux, elle n’y était plus. Au moins maintenant je vais pouvoir régler certains détails. En tout cas, je lui souhaitais vraiment tout le bonheur du monde, elle le mérite réellement, Zoé est une chouette fille et c’est peu de le dire, personne ne pourrait comprendre cela j’en suis sur et autant vous dire que celui qui essaiera de la vouloir devra passer par l’obstacle que je compte bien former. Elle semblait en tout cas très impatiente de connaitre tout les détails de ma petite vie et semblait d’ailleurs presque sur la bonne voie de la personne que je voulais lui faire connaitre, faut dire que Zoé a une grande importance dans ma vie, tout comme Shannon en a une d’ailleurs, c’est ce qui fais que...

    « En effet, c’était il y a moins de six mois, c’était pour t’inviter à mon mariage prochain justement. Je vais finalement me marier, comme quoi on a tous droit au bonheur à un moment ou un autre. Du coup je me préoccupe déjà de ça et ensuite je m’activerais pour me trouver un nouveau travail. »

    En effet, chaque chose en son temps, il faut établir un ordre de priorité et je ne pense pas avoir le temps de tout préparer si je venais à avoir un boulot en temps plein...
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   Ven 8 Aoû 2014 - 17:09

Revoir Bastian ici par pur hasard faisait de ma journée une des plus belles car je l'ai toujours considéré comme un grand frère il y a cinq ans et puis la vie a fait qu'on a tracé nos vies chacun de notre côté mais aujourd'hui, le destin semble vouloir nous réunir, ce qui me ravit d'autant plus que je cherche mon demi frère et que je me sens parfois perdue sans ma mère et ses précieux conseils. Alors retrouver Bastian est comme une bouffée d'air frais car il a toujours su lire en moi comme un livre ouvert malgré ces cinq ans d'absence, il n'a pas changé. Car déjà en vacances à Arcachon, il était très protecteur et possessif avec moi mais encore aujourd'hui, il l'est. Puis il m'annonce qu'il m'avait envoyé une lettre qui lui est revenu il y a moins de six mois et pour cause, je me trouvais déjà à Los Angeles. Il m'indiqua ce que contenait cette lettre et je ne pus m'empêcher de sourire et de lui sauter au cou. Alors je lui répondit.

Tu es sérieux, tu vas te marier ? Mais c'est trop bien mon Bastianounet, je veux connaitre ta chère et tendre, tu es obligé de me la présenter dans les jours à venir, tu peux plus te défiler, je vais te coller tu vas voir. je suis heureuse pour toi mon grand frère de coeur et j'accepte l'invitation, comme si j'allais laisser filer entre les pattes mon grand frère de coeur hein ? C'est mal me connaitre. Et merdouille pour ton boulot, tu trouveras car tu trouves toujours toi.

Je lui souris et me blottis dans ses bras, le sourire aux lèvres. J'étais la plus heureuse aujourd'hui car il comptait énormément à mes yeux et je comptais encore pour lui malgré ses cinq années d'absence qui nous ont séparés et que je compte rattraper coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme quoi le hasard fait bien les chose. [Zoé L. Berkhead]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2014-