Partagez | 
 

 (Noelia) Enjoy every moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dance Again

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Dan et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 01/03/2012 sur Amazing People. J'ai posté : 702 messages. J'ai choisi : Jack Falahee comme célébrité et je dois mon avatar à : Carole71 Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Drew Miller.


Coucou, moi c'est : Thomas et j'ai : 24 ans. Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : bisexuel. J'ai : aucun enfant. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : les cours de pilotage d'hélicoptère. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à Los Angeles.

Some days you feel so strong and then other days you're like ''what the fuck am I doing?''



Do you wonder why you have to feel the things that hurt you ? If there's a god who loves you, where is he now ? Maybe, there are things you can't see. And all those things are happening to bring a better ending. Some day, some how, you'll see, you'll see.



MessageSujet: (Noelia) Enjoy every moment   Mar 5 Aoû 2014 - 6:47


   

life is short, it's up to you to make it sweet.



J'ouvrais les yeux subitement, haletant je sortais du lit où j'avais passé la nuit pour aller sur le balcon de l'hôtel. Je pouvais sentir le vent contre mon torse nu, mais ma tête était ailleurs. Oui, elle était bien loin dans mes souvenirs. Toujours ce même cauchemar sur ce même événement tragique de mon existence. Pourquoi avait-il fait ça? Pourquoi j'avais fait ça? Pourquoi c'était tomber sur moi? Pourquoi elle et pas un autre? Comment avais-je pu laisser la chose arrivée? Tant de questions qui me hantaient et plus encore. Je n'arrivais pas à trouver mes réponses ou donner un sens à tout cela, probablement n'y arrivais-je jamais. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de le faire et les cauchemars continueraient. C'était tout moi ça, s'en faire pour les autres plus que pour moi même et incapable de faire du mal à une mouche. Je passais une jambe après l'autre je les passais par-dessus la barrière du balcon de verre. Je gardais mes mains biens empoignés pour ne pas tomber. Fixant le vide. Non pas le vide, le fleuve Hudson. Les bateaux passaient puis repartaient sans cesse. Comme dans la vie quoi, les gens apparaissent dans votre vie puis ils finissent éventuellement par partir. Pour une autre ville, pour un autre homme ou une autre femme, pour un autre pays, pour la mort même. Autant de raisons de profiter d'eux pendant qu'ils sont là. Je regrettais d'avoir perdu tant de temps loin de Ruby, puis loin de Lisa et de Noelia aussi. Tant de gens dont je m’étais privé pendant des années. Sortant de ma torpeur à cette pensée, je retournais sur le balcon me heurtant l'orteil au passage. Le visage crispé de douleur sur le coup, je marchais péniblement jusqu'au lit dont j’étais sorti plutôt puis je me laissais tomber contre celui-ci. Une voix se fit entendre. Je tournais la tête vers l'autre côté du lit. “Désoler si je t’ai réveillé.” Laissais-je tomber. Je souriais aussitôt à la personne qui se trouvait sur l’autre partie du lit sachant qu'elle ne m’en voudrait pas, et elle me le rendis bien.

   
fiche codée par Empty Heart

---------------------------------------------------------



Dernière édition par Jean-Sébastien Lessard le Ven 15 Aoû 2014 - 0:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: (Noelia) Enjoy every moment   Mar 5 Aoû 2014 - 22:24





















 ❝ N&JS❞
Une petite citation ~





Ce soir là, je m'étais retrouvée chez Jean-Sébastien avec qui j'entretenais une relation plutôt  particulière. En effet, nous ne cessions de nous lancer des défis constamment ce qui conduisait parfois à des situations incongrues. Depuis quelques temps notre relation avait également pris un drôle de tournant depuis que nous avions...fait l'amour. Ajouté à cela un défi des plus singuliers et vous savez à peu près où nous en sommes. Ces derniers temps, la joie de vivre de mon ami s'était effacée pour laisser place à une tristesse inconnue. A chaque fois que je l'interrogeais sur le sujet, celui-ci se renfermait davantage et j'avais fini par abandonner. J'étais arrivée vers 21heures, prête pour une de nos nombreuses soirées pizza et bière. Tout en mangeant notre pizza, je me rendais compte que j'en voulais personnellement à Mila Kunis d'avoir des fesses si parfaites, qu'elle révélait dans « Sex Friends », film que nous étions en train de regarder. J'enviais cette femme qui assumait totalement son corps, ce qui était loin d'être mon cas. D'ailleurs, j'avais même un peu honte d'être arrivée chez JS en simple jogging après avoir effectué mon sport quotidien. Une fois le film terminé, j'en profitais pour aller prendre une douche puis me couchais aux côtés de mon ami d'enfance. Nous avions discuté, rit, pendant de longues heures à propos de sujets divers puis je m'étais finalement endormie, me laissant aller dans les bras de Morphée. Tout comme JS, je faisais exactement le même cauchemar depuis que j'étais arrivée à Los Angeles et j'avais fini par m'habituer à ce qu'il hante mes rêves. Lui. Parviendrais-je un jour à avancer ? Oublier ?

Ce ne fut pas mon cauchemar qui me réveilla mais le sien. J-S s'agitait dans son sommeil et j'étais restée de longues minutes à le regarder. J'aurais donné n'importe quoi pour comprendre...Pour voir ce qui lui faisait si peur...JS était quelqu'un de très secret et même si nous étions très proches, des zones d'ombres persistaient. Lorsque ses paupières s'agitèrent, signe qu'il allait se réveiller, je m'étendais, fermais les yeux et fis comme si je ne m'étais pas réveillée. Sa respiration était haletante, je sentis le matelas s’affaissait, le bruit de ses pas rapides sur le parquet ciré puis une fenêtre qui s'ouvre. Sûrement avait-il besoin de respirer après ces minutes oppressantes. L'air frais qui rentrait dans la chambre me fit frisonner et je remontais davantage la couette attendant patiemment qu'il revienne près de moi. Après de longues minutes, il se jeta sur le lit, sa chaleur si agréable reprenant place à mes côtés accompagné d'excuses. «  Je ne dormais pas, avouai-je  confuse ». Mes yeux scrutèrent pendant quelques minutes le plafond blanc qui semblait si vaste. « Encore un cauchemar ? Demandai-je ». Pas de réponse. Je me redressais, me positionnant sur le côté pour mieux le regarder. De fines gouttelettes de sueur avaient envahies son front, son expression était douloureuse, son regard triste, son sourire forcé. « Tu veux en parler ? ». Je passais une main douce sur sa joue puis entrelaçais mes doigts aux siens, signe d'un soutien sans faille...






© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Dance Again

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Dan et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 01/03/2012 sur Amazing People. J'ai posté : 702 messages. J'ai choisi : Jack Falahee comme célébrité et je dois mon avatar à : Carole71 Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Drew Miller.


Coucou, moi c'est : Thomas et j'ai : 24 ans. Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : bisexuel. J'ai : aucun enfant. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : les cours de pilotage d'hélicoptère. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à Los Angeles.

Some days you feel so strong and then other days you're like ''what the fuck am I doing?''



Do you wonder why you have to feel the things that hurt you ? If there's a god who loves you, where is he now ? Maybe, there are things you can't see. And all those things are happening to bring a better ending. Some day, some how, you'll see, you'll see.



MessageSujet: Re: (Noelia) Enjoy every moment   Ven 15 Aoû 2014 - 20:39


   

life is short, it's up to you to make it sweet.



Quand j’étais retourner au lit après ma courte escapade sur le balcon j’avais réveillé Noelia, ou du moins je croyais l’avoir alors je m’étais excusé et je lui avais souris. Depuis qu’on vivait de nouveau dans la même ville on avait retrouvé notre amitié, notre complicité, sa présence me rassurait et me faisait beaucoup de bien. Les choses s’étaient cependant pas mal compliqué avec le temps. Cette nuit où elle m’avait appelé au secours, ou plutôt lancer un cap ou pas cap de venir chez elle, tout avait changé. Pour le mieux, ou pour le pire ou pour quelque chose de différent tout simplement. J’étais venu chez elle comme elle m’avait défier de le faire, elle m’avait accueilli gaiement comme elle en avait l’habitude et m’avait fait la bise. Notre jeu durait depuis l’enfance et honnêtement on était aller loin parfois même si on se donnait le droit de refuser dans les cas extrêmes. Cette fois là, c’était l’un des cas où j’aurais pu refuser mais que je ne l’avais pas fait. Elle m’avait dit cap ou pas de coucher avec moi. C’était gros, mais j’étais prêt à le faire et j’ai essayé de me montrer définitif et non pas hésitant. J’avais juste dit que j’étais cap bien sûr. La nuit fut longue, plaisante et assez étrange en quelque sorte mais on s’était rapprocher comme jamais auparavant. Je lui rendis la pareil avec un cap ou pas cap étrange, osé peut-être même. Je lui demandais de faire semblant de sortir avec moi, mais aux yeux de tous cela devait sembler réel. J’essayais de rendre jalouse Ruby, mon ex que j’aimais toujours malheureusement pour moi puisqu’elle m’avait demandé de prendre une pause, m’avait ensuite trompée puis finalement elle avait fait croire qu’elle était morte avant de refaire surface bien plus tard. Ça m’avait passé à travers toutes sortes d’émotions mais je l’aimais toujours. Noelia avait acceptée comme moi je l’avais fait avec la coucherie. Je me sentais mal de lui demander ça, je me sentais vraiment bizarre surtout. C’était loser de chez loser ça et ça faisait tellement mec trop accro. Ce que je suis au fond faut croire. En tous cas, on était là tous les deux dans le même lit d’un hôtel luxueux de New York. Mon cauchemar l’avait réveillé et je me sentais terriblement mal pour ça mais elle m’avoua confuse qu’elle n’était pas dormi quand je m’étais lever et me demandait si c’était encore un cauchemar.. “Aaah... alors tu as vu... entendu...” Avais-je dis en réaction à son aveux. “Oui.” Rajoutais-je simplement, le regard vide. Elle me demandait si je voulais lui en parler après m’avoir caressé la jaloux et entrelacer ses doigts dans les miens. “Tout le monde a son fardeau... c’est le miens et en parler à toi ou un autre ne changera rien. Je préfère pas.... Je suis incapable d’en parler.” Répondais-je d’une voix hésitante. “Désoler...” Rajoutais-je gêné de ne pas pouvoir lui partager mes souffrances à elle qui avait été là pour moi quand j’en avais besoin et qui était aux yeux des autres ma douce moitié. Peut-être l’était-elle au fond, Ruby n’avait vraiment remarqué ça ni poser de questions sur ma cicatrice sur mon membre, ni sur mes cauchemars auquel elle devait bien avoir assisté au moins une fois.

   
fiche codée par Empty Heart

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (Noelia) Enjoy every moment   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Noelia) Enjoy every moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2014-