Partagez | 
 

 bad habits die hard (ruby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dance Again

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Dan et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 01/03/2012 sur Amazing People. J'ai posté : 702 messages. J'ai choisi : Jack Falahee comme célébrité et je dois mon avatar à : Carole71 Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Drew Miller.


Coucou, moi c'est : Thomas et j'ai : 24 ans. Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : bisexuel. J'ai : aucun enfant. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : les cours de pilotage d'hélicoptère. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à Los Angeles.

Some days you feel so strong and then other days you're like ''what the fuck am I doing?''



Do you wonder why you have to feel the things that hurt you ? If there's a god who loves you, where is he now ? Maybe, there are things you can't see. And all those things are happening to bring a better ending. Some day, some how, you'll see, you'll see.



MessageSujet: bad habits die hard (ruby)   Jeu 21 Aoû 2014 - 1:11

crazy little thing called love

   
tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
   

Il y a des habitudes qui ne se perdent. Peu importe le temps qui passe, peu importe les malheurs et les heureux événements de nos vie. Ça fait partie de nous tout simplement. Pour moi, m’occupez de mes parents ça faisait partie de ça. Une vilaine habitude que j’ai voulu mettre de côté plus d’une fois mais sans jamais réussir. Ils sont loin d’être les meilleurs parents, ils ont toujours eu des intentions dans tout ce qu’ils ont fait pour moi d’aussi loin que je me souvienne. Mais ce sont mes parents. Des parents qui n’étaient sans doute pas fait pour être parents mais mes parents. Je les aime, je veux prendre soin d’eux parce que je sais que jamais ils ne sauront vraiment prendre soin d’eux-mêmes. Ils dépensent trop d’argent, ils sont de ceux qui sont nés pauvres et se disent qu’ils auraient dû naître riches. Ils envient la richesse des autres et la désir plus que tout. Ils vivent à mes dépends maintenant pour la plus grande part, ils travaillent mais ça c’est pas vraiment ce qui paie leurs envies ou mêmes la plupart des factures. Ça c’est moi. C’est probablement parce que mes parents sont comme ça que je ne veux pas être père, du moins en partie. La fibre parentale n’est pas vraiment de famille chez les Lessard bien au contraire connaissant mes grands-parents je suis pas mal certains qu’ils n’étaient pas des parents super. Bref, j’étais passé voir mes parents à mon arrivée à Los Angeles. Je voulais voir comment ils allaient et m’assurer qu’ils n’avaient pas trop fait de folies en mon absence. J’aurais voulu leur parler mais je savais à quoi m’attendre et quoi ne jamais attendre d’eux alors je n’ai rien dis et j’ai simplement participer à nos moments les plus proches depuis que je suis parti de la maison, l’écoute du nouvel épisode de Dallas que mes parents avaient enregistrer puisqu’il jouait la veille. Mon père prenait pour Bobby et ma mère était pour le côté obscur de la force en J.R.III. Moi, ça m’indifférait pour la plus grande part. Mon personnage préféré et de loin était mort dans la série comme dans la vrai vie depuis la dernière saison. Je restais là et je participais aux conversations pour mes parents et c’était pas mal tout. Quand l’émission était arrivé à sa fin il était 15h et je décidais de rentrer chez moi. Je marchais à pieds jusqu’à chez moi, échangeant des textos avec Noelia et Lisa entre temps. J’arrivais chez moi dans mon nouvel appartement, Billy m’attendait. Ma boule de poils aussi. Enfin, le chien de Ruby. Elle viendrait bientôt le récupérer d’ailleurs, je ne savais pas comment je me sentais vis à vis ça mais ça ne dépendait pas vraiment de moi. C’était son chien même si ça fait un bon moment que je m’en occupais seul et que je partageais le quotidien avec lui depuis plus longtemps encore. Je m’y étais attaché, c’était une façon pour moi de garder Ruby en vie. Un peu comme quand je gardais l’ancien appartement de Ruby et que je le laissais intact tout le temps que j’avais rester là en attendant de m’en trouver un nouveau. En tous cas, je savais pourquoi il m’attendait alors j’étais tout de suite aller le nourrir et lui redonner de l’eau fraîche. J’étais ensuite passé voir Billy, je le sortais de son espèce d’aquarium pour l’emmener avec moi alors que j’allais m’affaler sur le divant, je me mettais à mon aise comme il faisait chaud. Je me couchais de tout mon long, j’allais peut-être prendre une sieste avant de manger. J’étais vidé, j’avais encore la route dans le corps comme j’avais décider de ne pas prendre l’avion. Je fermais les yeux, Billy était sur mon ventre et la boule de poils juste à côté de ma tête même que je pouvais le sentir me lécher quand j’avais les yeux fermer. Je restais là à me reposer jusqu’à ce qu’on cogne à ma porte. “Désoler les gars je dois me lever pour répondre. Ne faites pas de bêtises.” Je m’essuyais le visage où la boule de poils m’avait lécher et j’allais ouvrir la porte. Un visage familier m’attendait. Elle savait que j’étais de retour alors je n’étais pas vraiment surpris de la revoir.
   
made by LUMOS MAXIMA

---------------------------------------------------------



Dernière édition par Jean-Sébastien Lessard le Jeu 21 Aoû 2014 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Take My Hand

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Sihem (Pixye) et j'ai : 23 ans J'ai débarqué le : 09/10/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 3067 messages. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : tearsflight Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Sanaa J. Keagan & Moïra W. Blackbird & Nahla O. Valentine & Lilith R. Bloomsbury


Coucou, moi c'est : Ruby-Lys Amelia Turner et j'ai : 26 ans. Actuellement, je suis : amoureuse et en couple avec Matthew Rider ♥ et j'ai une préférence : plus prononcé pour les hommes. Mais je suis bisexuelle. J'ai trouvé un job, je suis : agent dans l'agence de mannequin "Blackson & Turner". J'étais moi-même mannequin avant. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : euh ... Difficile à dire je me promène beaucoup.

Mes RP : Adam - Ava - Knox



«Nos sentiments, nous les vivons quoique l'on dise, quoique l'on fasse... Maintenant dans notre tête, on les accepte ou pas, cela n'empêchera pas la vie de se dérouler, d'en aimer ou d'en souffrir... C'est la loi de la vie, c'est un destin que l'on suit...»




MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Jeu 21 Aoû 2014 - 17:15



Une visite surprise


JEAN-SEBASTIEN LESSARD & RUBY-LYS TURNER


Encore une fin de matinée où Ruby venait de sortir d'une de ses séances de rééducation. La brunette était exténuée à chaque fois qu'elle en sortait et elle se demandait bien pourquoi. En effet, la brunette avait l'impression de rien faire. Cela faisait maintenant deux mois qu'elle avait trois fois par semaine des rendez-vous avec des kinésithérapeutes dans l'espoir de remarcher. Mais la demoiselle ne voyait pas vraiment de changement. Elle ne bougeait à pas plus qu'au départ, ses jambes, elle ne tenait que quelques secondes en équilibres, elle n'arrivait toujours pas à faire un pas devant l'autre. Pourtant, on lui disait qu'il y avait des progrès. Ruby avait plus l'impression qu'on se fichait d'elle et qu'on bouffait son argent pour rien. Souvent, l'idée d'abandonner cette rééducation sans le moindre intérêt selon elle, lui traverser l'esprit, mais ça signifiait abandonner. Pourtant la jeune femme n'était pas prête à lâcher prise, elle se donnait encore quelques mois avant de se faire une raison.
Ruby venait de sortir de l'hôpital et elle se rendit compte qu'elle n'était pas très loin du nouvelle appartenant de Jean-Sébastien. Ce dernier venait de rentrer à Los Angeles et il l'avait invité à passer quand elle le souhaitait pour venir récupérer son petit chien. Une petite boule de poils qui manquait horriblement à la jeune femme. Elle espérait simplement que ce dernier ne l'ait pas oublié après tant de mois. Ruby profitait d'être tout près pour passer chez Jean-Sébastien.

Depuis son retour au pays des vivants si on pouvait dire les choses ainsi, Ruby n'avait vu Jean-Sébastien que trois fois. La première fois, c'était lorsqu'il était venu à Little Rock vérifiait les dires de notre très chère Heartless. La seconde fois, c'est lorsqu'il l'avait aidé à récupérer ses affaires dans l'appartenant qui était le leur le temps où ils sortaient ensemble. Et la troisième fois, ils s'étaient donnés rendez-vous afin de se voir comme des amis et de discuter de tout et de rien. Mais la vérité, c'est qu'ils n'étaient pas de simples amis, donc les choses entre eux étaient souvent assez étranges. Cependant, ils faisaient chacun des efforts pour rester amis malgré tout ce qu'ils avaient vécu. Ils tenaient toujours beaucoup l'un à l'autre. Avant d'être un couple, ils étaient meilleurs amis après tout. Comme avec tout le monde et en particulier avec ses ex, il faudrait un peu de temps à Ruby pour se rapprochait à nouveau de Jean-Sébastien. Le temps de tirer définitivement un trait sur leur histoire d'amour et entamer une nouvelle page pour une toute nouvelle amitié différente de la première.
Heureusement pour Ruby dans le nouveau immeuble de Jean-Sébastien, il avait un ascenseur qu'elle prit pour aller jusqu'à l'étage où elle habitait. Au moment où elle avait frappé à sa porte, elle s'était dite qu'elle aurait surement dû l'appeler avant de passer. Elle se demandait d'ailleurs pourquoi, elle n'y avait pas pensé plus tôt. Mais bon maintenant elle était devant sa porte et elle avait signalé sa présence, elle ne pouvait plus faire machine arrière. Ruby espérait simplement qu'elle ne le dérangeait pas et qu'il était seul chez lui. Elle ne voulait pas déranger s'il avait des invités. Jean-Sébastien ouvrit la porte et c'est le sourire aux lèvres que Ruby lui " Salut."

BY .TITANIUMWAY


---------------------------------------------------------

But you see, I became addicted to him and it was worse than any drug.
© by Sun 
ACTIVE LES WEEK-END
Revenir en haut Aller en bas
Dance Again

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Dan et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 01/03/2012 sur Amazing People. J'ai posté : 702 messages. J'ai choisi : Jack Falahee comme célébrité et je dois mon avatar à : Carole71 Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Drew Miller.


Coucou, moi c'est : Thomas et j'ai : 24 ans. Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : bisexuel. J'ai : aucun enfant. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : les cours de pilotage d'hélicoptère. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à Los Angeles.

Some days you feel so strong and then other days you're like ''what the fuck am I doing?''



Do you wonder why you have to feel the things that hurt you ? If there's a god who loves you, where is he now ? Maybe, there are things you can't see. And all those things are happening to bring a better ending. Some day, some how, you'll see, you'll see.



MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Lun 22 Sep 2014 - 21:37

crazy little thing called love

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

“Salut.” M’avait-elle dit alors que j’avais ouvert la porte. J’avais évidemment tout de suite reconnu Ruby et sa présence sans être attendue était prévisible. J’avais annoncé mon retour en ville et puis Ruby voulait de moi quelque chose qui lui revenait de droit, son chien, sa boule de poils. Ça avait été la mienne pour les derniers mois mais il était maintenant tant qu’il retourne auprès de sa propriétaire et maîtresse. Je n’étais qu’un substitut. “Allez entre. “ Lui disais-je accompagné d’un signe de la main. Je retournais à l’intérieur pour aller enfiler une camisole avant d’aller la rejoindre de nouveau. Avec son chien cette fois. C’était pour ça qu’elle était venue après tout même si je n’avais pas eu le temps de lui demander. Je le posais au sol. “ Il va bien.” Je souriais. Pas sûr du pourquoi, mais je souriais. J’étais content de la voir même si c’était très bizarre et que je ne savais plus du tout quoi faire la concernant. J’étais perdu, ça c’était vraiment le cas de le dire. Perdu vis à vis Ruby, perdu vis à vis mes mensonges et perdu tout court. On s’était mis en pause, on s’était réconcilié jusqu’à un certain point, elle était morte, elle était revenue à la vie. Ça devait être dur pour elle connaissant aujourd’hui les circonstances. Mais moi dans tout ça? Je n’avais jamais connu l’amour, enfin on peut débattre que j’avais aimer une fille dans le temps où je vivais encore au Texas mais ça fait longtemps et je n’ai jamais vraiment eu le temps de mettre des mots sur la relation que je partageais avec cette fille. Ruby était la première fille dont j’étais tomber amoureux, dont j’étais conscient d’être amoureux et ma première petite amie. Je n’étais pas jeune, mais jamais je n’avais vraiment eu de petite amie. J’avais l’air con du haut de mes 24 ans mais ouais c’était ma première petite amie et c’était effrayant. J’avais pas envie de mal faire, je voulais être à la hauteur de Ruby, à la hauteur de ses espérances et surtout de mes espérances. Je voulais le meilleur pour Ruby, il fallait donc que je sois le meilleur. Notre relation a connu tellement de haut et de bas, tellement de drames jusqu’à un certain point. Je n’ai jamais eu de répit. C’était mouvementé comme première relation et Ruby ce n’était pas n’importe quelle fille. Quand j’ai su qu’elle m’avait trompée, ça a été assez raide comme descente. Je savais que c’était difficile entre nous parce qu’elle était jalouse de Lisa et que plusieurs petites choses au fil du temps s’étaient mises entre nous mais jamais je ne m’étais attendue à ça. Le pire c’était que c’était avec Apollon. Ils avaient un secret, je l’avais senti dès leurs premiers messages facebook et même si j’avais dit que je croyais Ruby quand elle me disait que non, je savais au fond que quelque chose n’était pas net. Je n’ai pas pu m’empêcher de me demander si ce n’était pas ça le secret. Peut-être qu’il y avait eu quelque chose entre eux depuis longtemps mais que Heartless ne l’avait su que maintenant? J’ai repris mes esprits et éventuellement j’ai su leurs petits secrets mais ça ne rendait pas les choses plus facile. Il n’y a rien de pire que penser à l’amant pour un homme qui a été trompé. Vous vous faites des scénarios et c’est souvient bien pire que la réalité. Au final, je me pensais encore amoureux. J’ai pardonner, mais jamais vraiment oublier et difficilement digérer. Les choses n’ont jamais vraiment été pareilles par la suite. Maintenant elle me reprochait mon indifférence face à sa tromperie. Mais bon, elle a fini par mourir. Ça a été le plus bas que je suis descendu. La femme que j’aimais était morte. Ça me rappelais des souvenirs, de très mauvais souvenirs. J’ai pris du temps à l’accepter. Mais les mois suivants je n’étais plus moi-même du moins plus le Jean-Sébastien qu’elle avait connue avant sa mort. Puis elle est revenue à la vie, je me sentais bien, en colère, compréhensif et trahi tout à la fois. Le pire c’était encore une fois qu’Apollon était dans le portrait et c’était payer ma tête peu de temps auparavant en faisant comme s’il était indigné par les mensonges de Heartless comme quoi Ruby était en vie. J’étais persuader qu’il jubilait à l’idée de me foutre ses mensonges au visage. J’ai fini par me calmer, ma colère face à Ruby qui revenait à la vie et changeait d’idée quant à son retour ou non à LA s’estompait. J’en suis revenu au même point au final. Je pensais encore aimer Ruby. Mais je savais qu’on ne reviendrait pas juste ensemble comme ça. Puis il a fallu que comme un crétin je me lance dans une fausse histoire d’amour avec Noelia pour essayer de rendre Ruby jalouse. Je voulais la faire réagir, voir si elle m’aimait toujours. Jusqu’ici ce n’était pas exactement un succès et la culpabilité du mensonge me rongeait. Ou alors j’avais peur de me faire prendre et je me persuadais que je me sentais coupable pour rendre la chose plus facile en l’avouant à Ruby? Je n’en étais pas encore rendu là en tous cas. J’étais là devant Ruby avec les mêmes sentiments qu’autrefois mais en sachant que c’était probablement impossible et qu’il allait vraiment falloir que je tourne la page. Un trait définitif. Mais je n’en avais pas envie. Je sortais de mes pensées qui avait dû vaguer pendant un assez long moment. Peut-être pas aussi long que je pouvais le croire dans ma tête, mais long quand même. Comme un silence de malaise. “Bon et bien, bienvenue dans mon nouveau chez moi. Ce n’est pas énorme, mais j’aime bien. C’est confortable, il y un ascenseur si jamais tu passes me voir et c’est pas loin de chez mes parents. Pas loin d’un parc pour animaux aussi, ton chien en a profité.” Lâchais-je gêner pour rompre le silence.
made by LUMOS MAXIMA

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Take My Hand

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Sihem (Pixye) et j'ai : 23 ans J'ai débarqué le : 09/10/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 3067 messages. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : tearsflight Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Sanaa J. Keagan & Moïra W. Blackbird & Nahla O. Valentine & Lilith R. Bloomsbury


Coucou, moi c'est : Ruby-Lys Amelia Turner et j'ai : 26 ans. Actuellement, je suis : amoureuse et en couple avec Matthew Rider ♥ et j'ai une préférence : plus prononcé pour les hommes. Mais je suis bisexuelle. J'ai trouvé un job, je suis : agent dans l'agence de mannequin "Blackson & Turner". J'étais moi-même mannequin avant. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : euh ... Difficile à dire je me promène beaucoup.

Mes RP : Adam - Ava - Knox



«Nos sentiments, nous les vivons quoique l'on dise, quoique l'on fasse... Maintenant dans notre tête, on les accepte ou pas, cela n'empêchera pas la vie de se dérouler, d'en aimer ou d'en souffrir... C'est la loi de la vie, c'est un destin que l'on suit...»




MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Jeu 25 Sep 2014 - 10:40



Une visite surprise


JEAN-SEBASTIEN LESSARD & RUBY-LYS TURNER


Depuis le mois de mars de cette année deux-mille-quatorze, énormément de choses avaient changé dans la vie et dans l'entourage de Ruby. La jeune femme reprenait doucement contacte avec toutes les personnes avec qui elle était liée avant son accident. Tous ces événements avaient en tout cas permis à la demoiselle Turner de faire un tri parmi ses amis, ses connaissances et les personnes qui la fréquentaient uniquement par intérêt. Heureusement pour la jeune brune, elle pouvait comptait sur de nombreuses personnes. Elle avait la chance d'être bien entourée, ce qui rendait sa nouvelle vie plus simple. Ruby arrivait à retrouver avec certains assez facilement la relation qu'elle avait avec eux avant qu'elle disparaisse. Il y avait aussi les autres personnes avec qui c'était plus compliqué de retrouver leur lien, mais ça se faisait doucement. Puis il y avait ces personnes avec qui elle devait recréer un nouveau lien, une nouvelle relation. C'est dans cette dernière catégorie que Jean-Sébastien était et c'était surement la seule personne qui y avait sa place. Avant son départ, les choses entre Jean-Sébastien et Ruby n'étaient pas simples. C'était davantage à cause de Ruby qui avait souvent remis en question leur couple et elle avait également mal agi avec lui. Elle le regrettait surtout qu'elle savait ce que ça faisait et qu'elle avait juré de faire subir cela à personne. Malgré tout, elle avait blessé l'homme qui avait été le plus correct avec elle. Les regrets ne changeraient rien et des litres d'eau avaient coulé sous les ponts depuis.
Depuis que Ruby était de retour, elle essayait de créer une amitié avec Jean-Sébastien. Lorsqu'elle était à Little Rock, la brunette pensait qu'elle avait définitivement tiré un trait sur lui. Mais revenir, l'avoir devant elle et savoir qu'il était avec une autre rendait les choses plus compliquées. Ruby n'attendait rien de spécial, elle voulait simplement avoir une bonne entende avec Jean-Sébastien. Pouvoir passer de bons moments entre amis, rire ensemble et surtout qu'il n'y ait aucun mal aise entre eux. C'était l'étape qui serait la plus complexe à dépasser selon la jeune femme.

Jean-Sébastien avait invité Ruby a rentré, c'est ce qu'elle fit. Il allait enfiler un haut et lui apportait son chien par la même occasion. La jeune brune prenait dans ses bras son petit animal de compagnie qui ne semblait pas l'avoir oublié en voyant les léchouilles qui lui faisait au visage. Cela avait faire rire la demoiselle qui avait déposé son chien sur ses genoux. Elle le caressait en disant à Jean-Sébastien. « Merci de t'en être occuper pendant tout ce temps. C'est gentil. Et toi comment tu vas ? » L'ambiance était assez tendue entre eux. C'était assez étrange, Ruby n'avait jamais ressenti quelques choses comme ça auparavant et surtout pas avec Jean-Sébastien. Ça aller être plus compliqué que prévue de redevenir ami, une chose est certaine rien ne serait plus jamais comme avant. Ruby espérait simplement que ce serait un mal pour un bien finalement. Après la question banale de comment ça va, un petit silence s'installait, un silence qui risquait d'être très rapidement gênant. Ruby avait été bien heureuse de voir que Jean-Sébastien rompait le silence en lui souhaitant la bienvenue dans son nouvel appartement. La jeune femme lui sourit en lui disant. « Merci. Je l'aime bien ton nouvel appartement. Tu sais que je ne suis pas fan des maisons trop grandes. L'ascenseur m'a bien servie. C'est un joli quartier où tu habites. » Ruby n'avait jamais aimé les maisons trop grandes. Elle avait eu les moyens de quitter le petit appartement où elle vivait avant l'accident. C'était un appartement minuscule qu'elle avait loué à ses débuts lorsque sa carrière n'avait pas décollé. Elle avait adoré son appartenant, elle s'y sentait bien et elle avait de bons souvenirs là-bas. Ruby regrettait seulement qu'il n'y ait pas d'ascenseur dans l'immeuble où son ancien appartement se trouvait. Elle avait donc été contrainte à le vendre pour retourner chez ses parents. « En fait, je suis désolé d'être passé sans prévenir. J'espère que je ne te dérange pas. »

BY .TITANIUMWAY


---------------------------------------------------------

But you see, I became addicted to him and it was worse than any drug.
© by Sun 
ACTIVE LES WEEK-END
Revenir en haut Aller en bas
Dance Again

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Dan et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 01/03/2012 sur Amazing People. J'ai posté : 702 messages. J'ai choisi : Jack Falahee comme célébrité et je dois mon avatar à : Carole71 Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Drew Miller.


Coucou, moi c'est : Thomas et j'ai : 24 ans. Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : bisexuel. J'ai : aucun enfant. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : les cours de pilotage d'hélicoptère. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à Los Angeles.

Some days you feel so strong and then other days you're like ''what the fuck am I doing?''



Do you wonder why you have to feel the things that hurt you ? If there's a god who loves you, where is he now ? Maybe, there are things you can't see. And all those things are happening to bring a better ending. Some day, some how, you'll see, you'll see.



MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Dim 12 Oct 2014 - 8:07

crazy little thing called love

 
tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
 

Ruby s’était pointé chez moi à mon premier jour de retour sur Los Angeles. Je ne l’attendais pas du tout. J’étais en train de faire la sieste torse nu alors je m’étais rhabiller et je l’avais invité à entrer. J’avais pris un raccourci en lui ramenant son chien avant qu’elle ne me le demande et une chose était sûr il était très content de la voir. Elle remerciait de m’en être occupé et me demandait comment ça allait par la même occasion. Je ne savais pas trop quoi répondre à ça, je n’en étais pas tout à fait sûr moi-même. Mais il fallait bien que je dis quelque chose alors je m’étais lancer après tout c’était une question banale 99.9% du temps elle n’y verrait que du feu non? “Ça va très bien merci, mais je n’ai rien de particulier à raconter. Être footballeur ça peut paraître impressionnant mais au quotidien c’est un peu toujours la même chose et on fini par s’habituer à cette vie. Mais assez parlé de moi, toi comment ça va?” Je lui avais posé la question mais mon esprit n’était plus là aussitôt les mots prononcés. Je revoyais tous nos bons et moins bons moments, je ressassais des souvenirs que je devrais laisser loin derrière moi. Bref, du JS tout craché je suis toujours à remuer le passé Le temps passe mais jamais je ne l’oublie et les cauchemars ne me laissent aucun répit. J’avais repris mes esprits et je lui souhaitais la bienvenue dans mon nouvel appartement. Je ne savais pas quoi lui dire après tout j’avais la tête loin de mon appartement pendant qu’elle me disait comment ça allait pour elle. Je ne voulais pas l’embêter à se répéter pour moi alors que je ne l’écoutais pas. C’était ma faute alors j’allais faire avec. Ruby disait aimer mon appartement, j’étais bien porter à la croire elle n’avait jamais été le genre de fille en recherche de grande maison luxueuse. Elle se serait bien sentie seule dans ma grande villa de San Diego. Elle était énorme et j’avais toujours un sentiment de solitude exacerbé en ses murs, c’est pour ça que j’y organisais constamment des fêtes le temps que j’avais vécu là-bas. Ça donnait un peu de vie à ma villa. Maintenant j’étais l’heureux propriétaire d’un petit appartement confortable, un vrai petit nid douillet. J’étais bien content qu’il était doter d’un ascenseur ce serait pratique si jamais on se rapprochait de nouveau moi et Ruby, que ce soit en ami ou plus que ça. “Merci, il me plaît aussi. J’espère y rester longtemps, j’ai eu pas mal de logements différents dans ma vie mais jamais de chez moi durable. J’aimerais changer ça, j’aimerais avoir un endroit que je pourrais qualifier de chez moi.” J’avais habiter à bien des endroits dans ma vie, mais nulle part où je me sentais vraiment à ma place. Je ne me rappelle même pas de ce à quoi ressemblait ma maison au Canada et je ne préfère pas repenser au Texas. Ma villa à San Diego était plus un lieu de débauche qu’autre chose et à Los Angeles je n’étais encore pas rester bien longtemps au même endroit. J’ai eu mon appartement, après l’appartement de Ruby et maintenant un nouvelle appartement. C’était le bon moment de me poser maintenant, dans 20 ans j’espère avoir de bon souvenirs à raconter de l’époque où j’habitais ici. Parlant de chez moi, Ruby s’excusait d’être arriver à ma porte sans prévenir. Je trouvais ça un peu bête qu’elle s’excuse, dans ma tête c’était tout comme si c’était chez elle. On avait toujours été tellement proche quand on était ensemble à LA que je n’avais jamais eu l’impression qu’elle avait besoin de cogner ou de prévenir pour venir chez moi. Elle venait chez moi très souvent à l’époque, c’était presque ma coloc non-officielle. “Ne t’inquiète pas pour ça c’est un détail. On est amis non? Les amis peuvent venir me voir quand ils le veulent. Tu seras toujours la bienvenue ici.” Je tenais à ce qu’elle cesse de s’en faire pour des broutilles comme celle-là. Je voulais faire des efforts pour qu’elle soit à l’aise avec moi, parce que je ne le serais jamais moi et je tenais à ce qu’on puisse être proche comme avant. Pas de la même manière, mais proche quand même. “Sinon... je peux te servir quelque chose? Tu as soif peut-être? À moins que tu aies quelque chose de prévu et que tu ne faisais que passer, je voudrais pas te retenir ici.” J’espérais qu’on pourrait passer un peu de temps ensemble. On avait beaucoup de choses à rattraper.
 
made by LUMOS MAXIMA

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Take My Hand

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Sihem (Pixye) et j'ai : 23 ans J'ai débarqué le : 09/10/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 3067 messages. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : tearsflight Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Sanaa J. Keagan & Moïra W. Blackbird & Nahla O. Valentine & Lilith R. Bloomsbury


Coucou, moi c'est : Ruby-Lys Amelia Turner et j'ai : 26 ans. Actuellement, je suis : amoureuse et en couple avec Matthew Rider ♥ et j'ai une préférence : plus prononcé pour les hommes. Mais je suis bisexuelle. J'ai trouvé un job, je suis : agent dans l'agence de mannequin "Blackson & Turner". J'étais moi-même mannequin avant. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : euh ... Difficile à dire je me promène beaucoup.

Mes RP : Adam - Ava - Knox



«Nos sentiments, nous les vivons quoique l'on dise, quoique l'on fasse... Maintenant dans notre tête, on les accepte ou pas, cela n'empêchera pas la vie de se dérouler, d'en aimer ou d'en souffrir... C'est la loi de la vie, c'est un destin que l'on suit...»




MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Lun 13 Oct 2014 - 12:15



Une visite surprise


JEAN-SEBASTIEN LESSARD & RUBY-LYS TURNER

Énormément de choses avaient changé ces derniers temps dans la vie de Ruby. Depuis qu'elle était de retour à Los Angeles et que cette mauvaise histoire était enfin définitivement – elle l'espérait – derrière elle, la vie de la jeune femme évoluait dans le bon sens. Rien de désagréable ne lui était arrivé et elle avait enfin l'impression de remettre de l'ordre sa vie. Enfin dans la mesure du possible et en apparence, parce que si on creusait un peu plus en profondeur, on pouvait aisément comprendre que certains points de la vie de Ruby étaient encore assez brouillons, mais cela n'inquiétait la jeune brune qui connait bien ses priorités. En fin d'après-midi, la jeune femme s'était permis de passer chez Jean-Sébastien sans prévenir. Ce n'était pas la première fois qu'elle débarquait à son domicile sans prévenir, mais les conditions étaient différentes et ils savaient clairement ce qu'ils étaient l'un pour l'autre ce qui n'était clairement pas le cas en ce moment. Ruby ignorait s'ils pouvaient se considérait comme ami ou non. La jeune femme n'avait pas eu beaucoup de longues relations, on pouvait compter Matthew avec qui ça avait pris un temps interminable de construire une amitié. Mais finalement celle-ci était plaisante et assez résistante. Elle avait été un petit moment également avec Mike, mais elle n'avait pas eu l'occasion, ni même la chance de connaitre plus avec lui. C'était les seules histoires notables pour Ruby, puis maintenant, il y avait Jean-Sébastien avec qui elle espérait que « leur après » s'apparenterait plus à la relation qu'elle avait avec Matthew. Une chose était certaine, la demoiselle Turner voulait garder Jean-Sébastien dans sa vie et d'une façon positive. Il avait toujours énormément compté pour elle et elle ne voulait pas revivre d'une façon ou d'une autre les quatre ans où ils n'étaient plus en contacte ou même simplement les trois mois où Ruby était comptée de tout en Arkansas. « Du moment que tu aimes ce que tu fasses, c'est le plus important. Moi ça va. Tu peux remarquer que je ne bégaye enfin plus. Ça change la vie. Je vais pouvoir te casser les oreilles maintenant en parlant pour rien dire comme avant. Puis ma rééducation avance tranquillement, j'arrive à tenir debout, mais pas assez longtemps pour marcher. C'est pour ça que je suis toujours clouée sur ce fauteuil. Ça progresse doucement. » Lui dit-elle en souriant. Ruby appréciait le nouvel appartement de Jean-Sébastien, c'est un endroit totalement dans le style d'endroit où la jeune femme pourrait vivre. C'était totalement différent de l'endroit où le jeune homme vivait lorsqu'il était à San Diego. La brunette avait déjà eu l'occasion de s'y rendre. Elle avait trouvé sa villa beaucoup trop grande et elle avait trouvé ça triste qu'il y vive seul. « J'espère que ce sera le cas. Mais j'espère aussi que quand on vivait ensemble, tu te sentais un minimum chez toi, même si c'était mon nom sur le bail. » Ce serait une cohabitation totalement ratée si, tout le temps où ils avaient vécu ensemble, Jean-Sébastien ne se sentait pas comme chez lui. Ruby s'était finalement excusée d'être passée sans prévenir. Mais son ami lui assura qu'il n'y avait pas de problème et qu'elle était la bienvenue chez lui. « Oui, évidemment, on est ami. Merci, mais la prochaine fois. Je passerais au moins un coup fil, on ne sait jamais. » C'était la moindre des choses à faire, et même pour elle ça serait plus pratique. Elle s'assurait également qu'il était bien chez lui et qu'elle ne soit pas venue pour rien. « Je veux bien un verre d'eau s'il te plait. Euh ... Non, j'ai rien de prévue aujourd'hui. Je viens de sortir de ma séance de rééducation, d'où la tenue de sport. » Ruby n'était pas le genre de femme, à porter des tenues de sport, jogging en dehors des moments où elle faisait du sport. La rééducation avait l'air de rien, mais ça demandé quand même pas là d'effort physique et une force mentale. « Toi, tu as peut-être de choses de prévus, des personnes à voir ? Tu as quand même été absent un long moment. »

BY .TITANIUMWAY


---------------------------------------------------------

But you see, I became addicted to him and it was worse than any drug.
© by Sun 
ACTIVE LES WEEK-END
Revenir en haut Aller en bas
Dance Again

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Dan et j'ai : 24 ans. J'ai débarqué le : 01/03/2012 sur Amazing People. J'ai posté : 702 messages. J'ai choisi : Jack Falahee comme célébrité et je dois mon avatar à : Carole71 Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Drew Miller.


Coucou, moi c'est : Thomas et j'ai : 24 ans. Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : bisexuel. J'ai : aucun enfant. Je suis étudiant(e) et je me suis orienté(e) vers : les cours de pilotage d'hélicoptère. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : à Los Angeles.

Some days you feel so strong and then other days you're like ''what the fuck am I doing?''



Do you wonder why you have to feel the things that hurt you ? If there's a god who loves you, where is he now ? Maybe, there are things you can't see. And all those things are happening to bring a better ending. Some day, some how, you'll see, you'll see.



MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Mar 14 Oct 2014 - 1:01

crazy little thing called love

 
tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.
 

J’avais été surpris que Ruby soit celle qui cognait à ma porte. Enfin, non c’est pas vrai je m’en doutais que si quelqu’un viendrait ce serait mais quand même elle avait été rapide. Je l’avais accueillis chez moi et rendu son chien sans perdre plus de temps comme c’était fort probablement la raison première de sa venue. Pas surprenant, son chien devait lui manquer après tout ce temps. Moi il me manquait déjà maintenant qu’il retrouvait sa maîtresse après nos quelques mois de vie commune. Ruby me remerciait de m’en être occupé mais moi je trouvais ça normal. J’espérais tellement que sa mort ne soit pas réelle et après sa résurrection c’était son retour que je voulais alors j’avais pris soin de tout ce qui était siens. D’autres se serait probablement débarrassé du tout mais moi j’en étais pas capable. J’avais passé tellement de temps à espérer qu’on soit ensemble, la perdre pour toujours c’était pas possible et ses choses c’était une manière de l’avoir avec moi. On s’échangeait de nos nouvelles, elle voulait savoir comment j’allais mais je ne savais pas trop quoi dire alors j’étais rester vague et banale en disant que je continuais ma routine de footballeur sans rien de particulier à noter. Mais je m’intéressait surtout à elle. Elle avait plus de choses qui se passait dans sa vie que moi, j’étais seulement perdu alors que elle avait vécu des mois très diffiles et de gros changements dans sa vie. Parler avec elle normalement et ne pas la voir souvent m’avais fait oublier sur le coup qu’elle bégayait après son accident, alors quand elle me le rappela en disant qu’elle en était venu à bout j’étais très content et je souriais de toutes mes dents. “ C’est une super nouvelle, j’oubliais presque que tu bégayais tellement tu parais à l’aise maintenant. Je suis content pour toi et je compte bien me faire casser les oreilles le plus souvent que je peux. Tu arriveras à remarcher un jour, j’en suis sûr et de petites améliorations c’est déjà bon signe. Tes efforts seront récompensés.” Je m’étais perdu dans mes pensées pendant un moment, mais après un silence qui avait mis un certain malaise entre nous je lui avais parler de mon appartement dans lequel elle était entrée pour la première fois. J’étais plutôt fier de mon choix, c’était un bel appartement qui avait tout ce que je pouvais vouloir et un ascenseur en prime pour Ruby. Ce serait pratique pour qu’elle me rende visite. Ruby l’aimait aussi, je lui disais que moi aussi et que je voulais en faire un vrai chez moi pour les années à venir. Ruby semblait croire que peut-être je ne me sentais pas chez moi quand on vivait ensemble mais c’était pas ce que j’avais voulu dire alors je rectifiais le tir comme je pouvais. “ Non ça c’est différent. J’était chez moi avec toi, mais ce que je veux dire c’est un chez moi sur du long terme. J’ai envie de rester ici pour encore longtemps, un peu de stabilité ne me ferait pas de mal pour faire changement.” Ruby s’était excusée d’être venue sans prévenir mais je n’étais pas d’avis qu’elle avait à s’excuser, par le passé le chez lui de l’autre était notre seconde maison et on avait même vécu ensemble il n’y avait pas si longtemps. “C’est comme tu veux je ne suis pas contre les coups de fil. En plus ta voix est très sexy au téléphone.” Répondais-je pour rire après qu’elle m’ait dit qu’à l’avenir elle préférait quand même appeler. Je changeais ensuite de sujet le temps de lui demander si elle voulait quelque chose et si elle avait des plans pour cet après-midi parce que j’aurais voulu qu’elle reste. Elle voulait de l’eau. “Je vais aller te chercher ça.” Elle avait ensuite dit qu’elle était libre comme elle revenait de rééducation mais elle se demandait si moi je n’étais pas pris comme je venais de revenir en ville après un bon moment d’absence. “J’ai vu mes parents aujourd’hui mais c’était tout ce que j’avais prévu. Je prévois passer le reste de la journée chez moi parce que se déplacer tout le temps c’est fatiguant par moment. J’ai pas très envie de sortir. Alors ça te dis de rester avec moi?”
 
made by LUMOS MAXIMA

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Take My Hand

avatar


Voir le profil de l'utilisateur
Je m'apelle : Sihem (Pixye) et j'ai : 23 ans J'ai débarqué le : 09/10/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 3067 messages. J'ai choisi : Phoebe Tonkin comme célébrité et je dois mon avatar à : tearsflight Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Sanaa J. Keagan & Moïra W. Blackbird & Nahla O. Valentine & Lilith R. Bloomsbury


Coucou, moi c'est : Ruby-Lys Amelia Turner et j'ai : 26 ans. Actuellement, je suis : amoureuse et en couple avec Matthew Rider ♥ et j'ai une préférence : plus prononcé pour les hommes. Mais je suis bisexuelle. J'ai trouvé un job, je suis : agent dans l'agence de mannequin "Blackson & Turner". J'étais moi-même mannequin avant. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : euh ... Difficile à dire je me promène beaucoup.

Mes RP : Adam - Ava - Knox



«Nos sentiments, nous les vivons quoique l'on dise, quoique l'on fasse... Maintenant dans notre tête, on les accepte ou pas, cela n'empêchera pas la vie de se dérouler, d'en aimer ou d'en souffrir... C'est la loi de la vie, c'est un destin que l'on suit...»




MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   Mer 15 Oct 2014 - 12:10



Une visite surprise


JEAN-SEBASTIEN LESSARD & RUBY-LYS TURNER

La conversation de Jean-Sébastien et Ruby n'échappait pas à la règle comme n'importe quelle discussion, elle commençait naturellement par les banalités quotidiennes. Pour Ruby, les banalités étaient de parler de sa rééducation et de son évolution. C'était essentiellement ce qui intéressait les autres et la jeune femme le comprenaient très bien. La demoiselle ne pouvait s'empêcher de sourire lorsque Jean-Sébastien lui dit en quelques sortes qu'il serait ravi qu'elle lui casse les oreilles. « Tu peux oublier que je bégayais ce n'est pas un souvenir intéressant. Oui, c'est bon signe, c'est déjà ça et avec du temps, je devais réussir à remarcher un peu près normalement. » Mister Lessard expliquait qu'il espérait que ce nouvel appartement soit son nouveau chez soit un long moment puisqu'il n'en avait jamais vraiment eu ses dernières années. Ruby ne savait pas trop quoi en penser, est-ce qu'il ne se sentait pas chez lui lorsqu'il vivait avec la jeune femme ? Cela avait tout de même duré plusieurs mois. La brunette lui posait alors la question. C'était important pour elle de savoir même si ça n'avait l'air de rien comme ça. « D'accord. J'ai eu peur un moment. J'espère donc que tu trouveras la stabilité que tu espères. » Venir à l'improviste n'était pas très sympathique de la part de Ruby. C'était du moins que la jeune femme s'était dite en frappant à la porte de son ami. Malgré le fait que celui-ci n'y voyait aucun mal ou inconvénient. La demoiselle Turner lui disait que la prochaine fois, elle lui passerait un coup de fil avant de venir l'embêter chez lui. Ruby avait été quelque peu surprise par sa remarque. Mais elle lui souriant en lui disant. « Ah bon ? Eh bien, merci. Tu viens de m'apprendre quelques choses. » C'était toujours quelques choses de plaisants à entendre.
Par la suite, Jean-Sébastien lui proposait quelques choses à boire. Ruby n'était pas contre un verre d'eau bien au contraire. Mine de rien, c'était assez physique pour la jeune femme de rouler jusqu'ici et encore plus lorsqu'elle sortait d'une séance de rééducation. Elle savait que le lendemain, elle aurait pleins de courbatures. Mais bon, c'est petit moment de souffrance de déranger pas Ruby si c'était le prix à payer pour pouvoir remarquer convenablement. « Merci. » Lui dit-elle lorsqu'il lui dit qu'il lui ramènerait un verre d'eau. Il lui racontait le programme de sa journée avant de proposer à la jeune femme de rester avec lui. « Ah, c'est vrai ? Tes parents vont bien ? Je serais ravie de passer le reste de la journée avec toi. On ne se voit pas assez souvent. » Avant l'accident comme ils vivaient ensemble, ils se voyaient tout quasiment tous les jours donc c'était assez bizarre de ne plus voir aussi régulièrement sa frimousse. « Alors, rien de nouveau à me raconter dans ta vie ? Qu'est-ce que j'ai manqué depuis tout ce temps. » Il avait bien de petites choses à raconter.


BY .TITANIUMWAY


---------------------------------------------------------

But you see, I became addicted to him and it was worse than any drug.
© by Sun 
ACTIVE LES WEEK-END
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: bad habits die hard (ruby)   

Revenir en haut Aller en bas
 

bad habits die hard (ruby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2014-