Partagez | 
 

 I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Lun 29 Fév 2016 - 13:33

Winnie & Alexander
I would nerver let nobody hurt you !




*Biiiiiiip* *Biiiiiiiip* *Biiiiiiip*

Voila comment ma journée avait commencé, tout d'abord j'étais sur une affaire particulièrement complexe depuis deux semaines et je ne parvenais pas à résoudre cette affaire, j'avais la criminelle sur le dos et je n'en pouvais plus, j'étais vraiment à cran et énervé, un rien pouvait me faire grogné, alors quand mon téléphone se mit à sonné je ne pus m’empêcher de rugir dans le combine.

- Redford !. Grognai-je en passant ma main sur mon visage tout en me rabattant contre le dossier de mon siège.

- Lieutenant une jeune femme c'est fait agresser et il ce pourrait que sont agresseur soit le suspect que vous recherchiez.

Il n'en fallut pas plus pour que je lui demande ou es qu'il était et quand il me répondit qu'il était à l’hôpital je pris de ce pas ma veste, mon arme et mon téléphone et quittai le bureau.

Sur place l'homme m'attendait juste, devant l'entré et je le remercie silencieusement avant de partir le rejoindre.

- La victime s'appelle Winnie Ferguson... Elle a de multiples contusions et...

- Winnie !?. Questionnai-je sans vraiment posé la question, avant de m'agité quelques peu, il comprit que je connaissais la brune et ne s'attarda pas sur les détails avant de me dévoilé qu'elle ce trouvait à l’accueil pour signer ses papiers de sortis, pourquoi n'avais je pas était prévenue avant !!! Je pris directement l'initiative d'y allé et quand je tournais sur ma prochaine à droite, je la vis plus loin dans le couloir.

Elle était terriblement belle, je regardais ses courbes folles avant de voir qu'elle était blessée, elle semblait si petite appuyé contre ce comptoir et un de mes agents la retenait une main sur son dos, je vis noir et me dirigeais vers elle s'en prendre le temps de salué mais collègues.

- Winnie, qu'es qui c'est passé ? Tu vas bien ?. Je demandais en glissant ma main sur son bras et par la même occasion pris la place de mon agent pour la retenir.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Lun 29 Fév 2016 - 15:55

I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander..Aujourd'hui je m'était rendu au boulot avec un large sourire sur les lèvres , je repensais à ce qui c'était passer en début de semaine .. les baisers échanger avec Alexander .. Je travailler toute la journée avec ce sourire au lèvres ..
Il était dix-neuf heure quand je quittais enfin le boulot pour me rendre au parking pour y récupérer ma voiture pour me rentrer chez moi et peut-être y invité Alexander si il avait un peu de temps devant lui , histoire qu'on réapprenne à ce connaître .. Beaucoup de choses avait changer en dix ans .. Lui comme moi ont était plus du tout les même personne qu'à l'université .

Enfin  bref , j'avais rassembler tous ce que je voulais ramener chez moi dans ma malette et avait récupérer mon sac à main . J'avais sorti de ma poche de pantalon les clés de ma voiture mais une fois dans le parking tout ce passa pas tranquillement .. Je vis de loin une silouhette attendre à côté de ma voiture , ce qui me refroidit automatiquement . Je sais pas pourquoi je continuais à avancer vers ma voiture en espérant reconnaître la personne et ce fut une très mauvaise idée ...

Une fois proche de ma voiture , je reconnu la personne , il s'agisser de Jason le futur ex-mari d'une de mes clientes et vu son visage il avait pas vraiment l'air ravi de la procédure de divorce qu'on avait lancer avec ma cliente contre lui , il y a deux mois de celà . Je commencer à faire demi-tour quand je fus projeter contre le mur qui se trouver derrière moi . Mon visage renconter directement le mur , j'eus tout de suite mal au visage car je fus projeter violemment contre ce dernier mais sa s'arrêta pas là . Je me retouver automatiquement au sol où il continais à me frapper au visage mais aussi au jambes .. il me releva facilement où il me tenait fortement les poignets au point de me faire mal .
Il m'avait coller contre le mur , il me tenait les poignets dans une seule de ces mains et avec l'autre il commençait à me serrer le cou . Je commençais à manquer d'air quand j'entendis enfin des sirènes .. Sa devait être l'agent de sécurité qui avait du les appeler en voyant ce qui se passer sur les caméras .

Cinq minutes plus tard , je fus libérer de l'emprise de mon agresseur qui fessait menotter par les policier et moi je me fus prise en charge par les secours qui m'emmener directement à l'hôpital avec une voiture de police pour me protéger au cas où .. Une fois à l'hôpital ,je fus escorter par un agent de police jusqu'à l'accueil des urgences pour qu'on s'occupe de moi . L'agent me tenait pour pas que je tombe vu la douleur que j'avais à la jambe . J'écoutais ce que me disait l'infirmière quand j'entendis une voix qui me fit sursautait .
La voix d'Alexander qui me fit totalement sursauter car je m'entendais pas du tout à ce qu'il soit là comment avait-il était prévenu .. J'eu pas le temps de lui poser la question que je sentis qu'il virer l'agent pour prendre sa place et me soutenir . Je me sentis toute suite en sécurité dans ces bras . Puis je décidais de répondre à ces questions , " je vais plus que bien tu remarque pas que je pete la forme et toi ? " lui répondis-je d'un ton un peu ironique compte tenu de la situation puis il me demandais ce qui s'était passer , " Je ... Je  me suis fait aggresser par le futur ex-mari d'une cliente qui n'est pas ravi pour son futur divorce .. C'est la première fois qu'il exécute ces menaces .. Il m'a juste un peu abîmer  .. Et comme tu vois la j'attend mon tour pour qu'on me soigne . lui racontais-je calmement et en grimaçant de temps en temps à cause des douleurs que je ressentais surtoutque j'avais mal en restant debout .
© 2981 12289 0


Dernière édition par Winnie A. Ferguson le Lun 29 Fév 2016 - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Lun 29 Fév 2016 - 20:34

Je soutenais Winnie avec une main sur sa hanche de façon possessive et protecteur et lui demandais comment elle allait et la brune me répondit ironiquement, je voyais très bien que physiquement elle n'allait pas bien mais je demandais surtout si psychologiquement elle allait bien ou non.

- Je parle mentalement, ça va ?. Questionnai-je en essayant de croisé son regard pour avoir la certitude qu'elle allait bien.

Je lui demander ensuite ce qu'il c'était passé pour qu'elle finisse à l’hôpital et surtout je me demandais comment on avait pu lui faire du mal, l'homme le regretterait amèrement.

- Les gars vous avez entendu, faites moi des recherches sur ce type et lancé un avis de recherche !.Je rugissais énervé de façon aigris et sans hurlé, nous étions dans un hôpital tout de même, je ne supportais pas qu'on puisse lui faire du mal.

- Il ne te touchera plus jamais et je resterais avec toi jusqu'à ce qu'il soit derrière les barreaux pour m'assuré que tu sois hors de danger. je Lui dis en la prenant plus près de moi encore.

Soudain une infirmière vint nous couper pour amener Winnie faire ses examens, je me serais d'elle a contre cœur et m’asseye sur un siège puis appeler mes gars pour savoir si il avait trouvé l'homme que je risquais de tuer si jamais je le croisé.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Lun 29 Fév 2016 - 21:54

I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.. Je devais avouer que c'était le moment idéal pour lui répondre avec un ton assez ironique . A part ça , j'apprécier totalement le contact de mon corps avec celui d'Alexander surtout sa main sous ma hanche .. Je me retenais de sourire car sa pouvait paraître assez bizarre . J'aimais qu'il fasse son possessif et son jaloux à la fois sa voulait dire qu'il tenait à moi . Puis il me redemandait comment j'allais en rajoutant le mot mentalement dans sa phrase , je le regardais droit dans les yeux . " Mentalement c'est pas trop le top . J'ai la trouille qu'il revienne .. " Lui répondis-je sincèrement , sa devait être la première fois que je lui avouais que j'avais la trouille de quelques choses .
Puis quand il me demandais ce qui m'était arrivée , je lui racontais tous depuis le début en évitant bien sûr les informations sur l'affaire que j'avais car j'avais le secret professionnelle avec moi . Je sursautait totalement quand j'entendis Alexander hurler à ces hommes de faire des recherches sur mon aggresseur . J'attendis que ces hommes soit parti pour me retourner doucement vers lui et me retrouvais ainsi dans ces bras caler contre son torse à le regarder "hé , hé . Calme toi , on est dans un hôpital pas la peine de hurler .. Et c'est pas en leur hurlant dessus qu'il avanceront plus vite . " lui répondis-je calmement ..
Je fus assez surprise quand je l'entendis me dire qu'il ferait tout pour qu'il ne touche pu . et qu'il resterais avec moi jusqu'à ce que mon aggresseur finissent en prison .. "Merci Alexander c'est gentil mais tu sera pas toujours là pour me protéger " lui répondis-je en le regardant . Avant qu'une infirmière coupe notre petite bulle pour venir me cherche pour faire des examens est savoir ce que j'avais vraiment .
Quelques heures plus tard , mes examens était enfin fini .. Résultat des contusions au visage , un poignet cassé et une magnifique blessure à la jambe . J'allais devoir prendre minimum un mois de congés pour être sur de guérir .. Une fois que l'infirmière m'est déposer dans ma chambre , je lui demandais qu'elle aille me cherche une décharge pour que je puisse sortir de l'hôpital et de demande à ce que l'homme qui m'avait attendu vienne me voir ..
Il fallu pas plus de cinq minutes à Alexander pour arriver dans ma chambre au moment ou je venais de finir de fermer mon haut .. je me tournais vers lui .. Je vis son air assez étonner de me voir habillé .. " attend avant de râler , je me sens pas du tout en sécurité ici .. je préfèré rentrer chez moi d'accord " lui répondis-je simplement en baissant la tête avant honte de la situation . © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Mar 1 Mar 2016 - 18:43

Je lui demandé évidemment comment elle se sentait après tout ça, c'était normal qu'elle soit encore sous le choc, je l'étais aussi et en colère, oui j'étais en colère parce que quelqu'un lui avait fait du mal et que personne n'avait était la pour la protégé, moi même je n'avais pas était la et ça me foute franchement les boules.

Elle m'expliquait qu'elle ne se sentait donc pas très bien et je resserais aussitôt ma prise sur elle pour la gardé plus près de moi et lui montré que maintenant a t elle ne craignait plus rien en ajoutant que maintenant et jusqu'à que le type se retrouve derrière les barreaux je resterais près d'elle mais elle me contre dit en me disant que je ne serais pas toujours la pour la protégé.

- Je ferais mon maximum pour que tu sois en sécurité. Je dis avec certitude et elle n'avait pas intérêt de me contre dire a nouveau la dessus.

Winnoe partit faire ses examens et j'en profité pour me tenir au courant sur l'état du type qui lui avait fait du mal, mes collègues me signalement qu'il avait prit la fuite et ca ne fit qu'augmenter ma colère mais je ne dis rien et bouder dans mon coin, par la suite je demandais a mes collègues de prendre mon affaires et de me tenir au courant, pour finir j'ajoutais que je resterais près de Winnie ou qu'elle soit tant qu'on avait pas retrouvé l'autre gars. Quand on le retrouvera je lui ferais la peau !

Une infirmière finit par m'amène voir Winnie et je me sens envieux en rentrant dans la chambre,la brune et entrain de mettre son tee-shirt et je regarde son dos magnifiquement sculpté et helé, mon souffle se coupent quelques secondes alors que mes yeux s'embrasse de désir pour la jeune femme. Je ne devrais pas ressentir cette attirance alors qu'elle est dans cette état. Je toussotais pour attiré son attention et eu un déclic si elle s'habillait c'est quelle sortait. Winnie me comprit en un regard et s'expliquait, j'eus un sourire avant de répondre.

- Je comprend et c'est pourquoi je te ramène chez toi. Dis-hé en ouvrant la porte pour qu'elle sorte.

On fit les derniers papiers et prit le chemin de sa villa.
Arrivé chez elle je l'aidai a sortir de la voiture.

- Je vais restais avec toi cette nuit, ce n'est pas prudent de resté seule tant qu'on ne la pas retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Dim 6 Mar 2016 - 13:19

I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander..C'était pas du tout la bonne situation pour ressentir ces genres de sensations alors que je me retrouver caler dans les bras d'Alexander . Un endroit où je voudrais ne jamais y repartir . j'étais pas franchement gentille avec lui le pauvre . Je lui avais répondu une première fois très ironiquement .
Mais au final , j'avais réussi à être honnête avec lui et à lui avouer que franchement niveau moral sa allait pas trop bien j'avais encore la trouille et j'avais surtout mal partout . Je savais parfaitement que le contredire dans un moment pareil était loin d'être une mauvaise idée . Donc je l'écoutais quand il me dit qu'il ferai son maximum pour que je sois en sécurité .. " Ne fait pas des promesses que tu pourra pas tenir Alexander .. "lui répondis-je simplement avant que la foutue infirmière vienne gâcher ce moment pour me faire passer leur fichu examen .

Après plusieurs heures d'examen , j'avais rejoins une chambre où il pensait me garder plusieurs jours mauvaise idée.. Je pouvais pas rester j'avais du boulot à assurer donc je demandais à l'infirmière de me rapport une décharge de sortit que j'allais signer pour rentrer chez moi et demander au mec qui était avec moi à l'accueil de me rejoindre si il était encore là .. J'étais entrain de m'habiller quand j'entendis tousser , je relevais la tête et vis alexander accoudais à la porte ce qui me fit sourire . Je venais de finir de mettre mon t-shirt quand je compris son regard il voulait une explication du pourquoi j'étais habillée au lieu d'être coucher . Je l'avais compris sans qu'il et besoin de parler comme avant .
Il s'énervait même pas , il me répondit d'un ton calme qu'il comprenait et qu'il me ramener chez moi . je suis fut totalement choquée de son comportement . Je le remercier d'un signe de tête et le suivait jusqu'à sa voiture . Quelques minutes plus tard on arriver devant ma villa , il se garait et m'aider à sortir de la voiture . Une fois devant ma porte d'entrée , il m'annonçait qu'il allait rester avec moi cette nuit car c'était pas prudent de rester seule tant qu'il l'ont pas retrouvée . Je venais d'ouvrir la porte et onallait se mettre dans le salon " Alex' c'est gentil mais non tu as d'autres affaires plus importante et puis je vais me changer , appeler mon patron pour lui dire ce qui s'était passer et que j'allais venir plus tard demain au travail . J'ai des dossiers à finir .. Donc rentre chez toi alex et après sa je vais aller me coucher dans mon lit ou plutôt dans le canapé sa sera moins douleur " lui répondis-je en le regardant .
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Mer 9 Mar 2016 - 19:48

Pendant que Winnie ce faisait ausculter j'en profité pour mettre mes plans à exécution, c'est à dire veillé à ce que tout soit réglé et que je puisse m'occupé pleinement de Winnie et de sa santé, c'est la seul chose que je pouvais faire, je me sentais en colère contre le sale type qui avait osé la toucher, mais aussi contre moi même de ne pas avoir pu empêché son agression. Je savais bien que se faire des reproches n'arrangerait rien, je ne pouvais pas revenir en arrière alors je voulais veiller à ce qu'elle se rétablisse bien. Quand je la retrouvais elle s'habillait et j'admirais secrètement son corps, j'avais vraiment était un idiot a l'époque, j'avais pris ce que j'avais crus avoir besoin au lieu de prendre ce dont j'avais réellement besoin, en bref maintenant je ne voulais pus me trompé.

Mes pensées dérivèrent sur Winnie, comment ce faisait-il qu'elle se rhabillait ?. Alors que je me posais la question elle répondit, je fus d'abord surpris qu'elle me comprenne comme sa et ensuite je fus surpris du pourquoi, elle ne se sentait pas en sécurité ici et préféré rentré, contre toute attente je fus d'accord avec elle et j'avoue je la voulais simplement pour moi tout seul.

Une fois chez elle, nous rentrions et je la suivis dans le salon, j'observais autour de moi et remarqué que l'appartement était sobre comme si un mec vivait ici sans le bordel Evidemment mais je trouvais son cocon vraiment sobre, comme si elle n'étais pas attaché ici, comme si elle ne comptait pas resté ici et je fronçais les sourcils en m'asseyant sur le canapé, il était moelleux et en même temps dur, agréable pour mes fesses, une image de Winnie passé a la vitesse éclaire dans ma tête, elle nue encore une fois, allongé sur ce canapé, ou nous a quatre pattes, la ou je pourrais voir sa croupe et son dos. Je repris mes esprit quand elle commença a parlé je l'écoutais et eu un sourire malgré moi en passant que je pouvais passé du désir a la colère en un clignement d’œil avec cette femme, que me faisait-elle ?.

- Je n'ai rien d'autre de plus important a faire que de veillé sur toi Winnie. Dis-je alors que son prénom roula délicieusement sur ma langue, tes dossiers pourront attendre quelques jours et tu peux travaillé ici.... Et avant de me contre dire j'ai déjà vu ça avec ton patron et tu est un témoin protégé, donc c'est soit je reste ici m'occupé de toi soit tu aura minimum cinq flics ici qui parleront fort et regarderont le match... Alors s'il te plait Winnie ne me test pas sur ce coup la, je n'ai pas envie de rire. Dis-je en la regardant sérieusement, lui montrant que je ne céderais pas et que je ne rigolais vraiment pas sur ce coup. De nature rancunier il n'était pas question qu'elle refuse parce que mon dernier argument serait alors que si elle continuer a me contre dire je lui laisserais le reste de sa vie pour travaillé sur ses dossiers, sans moi a l'horizon et Dieu sait que ce n'est pas ce que je veux, non je lui réserve des choses beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Ven 11 Mar 2016 - 20:15

I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander..Si j'avais su que la journée allait se passer comme ça , je serai rester coucher dans mon lit ce matin . Mais bon c'était ainsi , j'avais passer leur maudit examen pour savoir dans quel état je me trouver au final . Un poignet casser ,quelques bleus au visage et limite une fracture à la jambe , je m'en sortais pas trop mal me dit le médecin mais que j'allais avoir besoin de beaucoup de repos si je voulais que tout ce remette en place rapidement .
J'étais entrain de me rhabiller car hors de question que je reste dormir ici dans un lieu que je connais pas . Je préféré largement dormir chez moi . Enfin bref j'avais terminée de m'habiller qu'Alexander était arriver , je lui avais expliquer la raison du pourquoi j'étais habiller normalement .. Il me comprenait et avait décider de me ramener chez moi . Une fois arrivée chez moi , je me dirigeais dans le salon avec sur les talons Alexander .
Je posais mon sac sur ma table et vis Alexander se poser tranquille dans mon canapé . J'avais toute de suite vu que ce que je lui avais répondu ne lui avais pas totalement plus . il me répondit qu'il avait rien d'autres à faire que de veiller sur moi . Je trouvais ça touchant et énervé à la fois . J'avais l'impression d'être une petite chose fragile qui avait l'impression d'avoir toujours besoin de quelqu'un . " Bien sur que si tu as autres choses à faire que de me protéger comme sauver la vie des gens ou arrêter des méchants non ? " Lui répondis-je en le regardant alors que je m'installais en douceur dans mon fauteuil .  J'adorais la façon d'on il avait de prononcer mon prénom  c'était à la fois doux et sensuel .
Et la se fut le drame , il me fit un peu la leçon en me disant qu'il avait parler à mon patron chose ultra étonnant car mon patron pouvait pas se voir Alexander , mais je continuais d'écouter ce qu'il me disait . Je fini par soupirer et je cédais à ce qu'il disait car il avait parfaitement raison . " mes dossiers peuvent pas attendre et je peux pas travailler d'ici ... Témoin protéger carrément et vous contiez me parler de sa quand ? . Et tu me fais du chantage maintenant bien tu peux rester si sa te chante .. J'espère que t'appréciera le canapé ." lui répondis-je en essayant de cacher le fait que ce qu'il avait fait avec mon patron dans mon dos m'avait pas plus .. J'avais quitté le salon pour rejoindre ma chambre et enfile mon petit pyjama (short et débardeur ) .. puis je me posais sur mon lit j'avais pas envie de retourner dans le salon car j'en voulais à Alex de me faire un coup dans le dos comme ça .  
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Dim 13 Mar 2016 - 16:04

Chez Winnie, la jeune femme essaya de me faire partir pour ce reposer et se mettre plus vite au travail, hors je n'étais pas d'accord, elle avait besoin de ce reposer, manger du chocolat et regarder des films en toute sécurité. Je ne prendrais pas le risque de la laisser toute seule sans défense, ce n'est même pas concevable. Alors je lui explique clairement mon point de vue et la connaissant, aussi têtu que moi j'ai pris l'initiative de prendre les devants pour que ce genre de contre temps n'arrive pas. Mais Winnie n'est pas comme toutes les femmes et elle me contre dis jusqu’à ce que je lui expose ce qu'il s'offre a elle. Bien entendu ce que j'explique ne lui plait, il fallait s'en douter mais elle finit par acquiescé, elle sait que j'ai raison.

Je ne répondis pas, me fichant qu'elle m'en veuille, elle pouvait me détesté si elle le souhaitait tant qu'elle était en sécurité c'est tous ce qui m'importais. Je la suivais des yeux et la vis monté les escaliers, je grognais doucement et finit par soupiré, cette femme est vraiment incroyable.

Je finis par me lever et explore son première étages, quand je tombe dans la cuisine je me dis que faire à manger serait une bonne idée pour enterré la hache de guerre.

De son frigo je sors des oignons, un bocal de sauce tomate, des olives, des lardons et deux steack hachés. Pour lui faire des spaghettis à la bolognaise, un des plats que je réussis le plus. Quand tout fut prés, je me décidais a envoyé un message à Winnie.

" J'ai fais à manger, si tu as faim vient me rejoindre. "

J'avais promis un resto à Winnie et comme tout était mort pour le moment, le restaurant viendrais a la maison, j'emménage sa table de cuisine en table de restaurant digne des plus grand. Chandelles et bouteille de vin rosé, espérant que la femme de mes rêves vienne me rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Dim 13 Mar 2016 - 16:22

I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander..Quel maturité je fessais preuve franchement .. Il m'avait ramener chez moi et la mes nerfs lâcher plus où moins . J'avai essayer de toute faire pour qu'il sort et que je puisse travailler en paix mais mauvaise idée .. Il m'expliqua clairement ce que j'avais comme choix celui où cinq flic que je connaissais pas qui allait envahir mon salon . Il avait le don de me mettre de mon mauvais poil et il avait parfaitement réussi car j'avais peut-être céder à son chantage mais c'est pas pour autant que j'allais le laisser travailler en paix .
Donc je lui avais répondu un peu énervée que j'espèrais fortement qu'il aimait mon canapé car il allait dormir dessus . Puis je l'abandonner là pour monter à l'étage avec beaucoup difficulté mais je réussi . Une fois en haut je me rendis dans ma chambre ou je me changer puis j'enfiler mon peignoir en soie et me poser sur mon lit en lisant un livre qui traîner sur ma table de chevet ..
Une heure de lecture plus tard , j'entendis mon téléphone vibre . je le pris et vit que j'avais un message d'Alexander qui me dit qu'il avait cuisiner et que si j'avais faim je devais le rejoindre .. Au début j'avais pas envie d'y aller mais je mis ma fierté de côté et puis mon estomac avait plus que faim ..
Je me lever de mon lit et descendit doucement l'escalier ,une fois en bas je me dirigeais vers ma cuisine où je vis Alexander à l'aise au fourneau .. " je vois que t'as déjà pris tes marques ici " lui répondis -je en le regardant mi-amusée mi-encore boudeuse mais je devais avouer que sa fessait du bien de voir alexander dans ma cuisine .
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Mar 15 Mar 2016 - 13:03

Alors que je sortais les couverts et les assiettes pour la belle et les posé sur la table ou trôné deux longues chandelles allumé, Winnie fit son apparition, je me tournais vers elle avec un léger sourire aux lèvres et vit sa mine mi-boudeuse mi-rieuse, je ne pus m’empêcher de lui répondre d'une voix légère et en souriant un peux plus.

- Tu trouve toujours quelque chose a redire.

Je ne m'attardais pas et repris ma place devant son plan de travaille, alors que les pâtes bouillaient j'en profité pour faire ma sauce, il fallait premièrement que je coup mes oignons ce que je fis non sans mal habitué a cuisiné et me retrouver le visage baignés de larmes.

- Foutu oignons !!. Dis-je tout en me tournant vers Winnie les yeux rougis et brouillé par les larmes, espérant lui faire décrocher au moins un petit sourire.

J'essuyais mes yeux et continua ma sauce, en une dizaine de minutes tout fus prés et j'apportais la casserole a table en la posant soigneusement sur un torchon.

- Tu veux du vin ? La questionnai-je en ouvrant la bouteille, souhaitant que cette soirée ce passe mieux que notre journée plutôt éprouvante pour la demoiselle.

- Etant donné que je n'ai pas eu le temps de t'invité au restaurant, le restaurant vient a toi. Je dis d'une voix plus rauque et avec mon ton habituellement impassible, cependant je déclarais ceci tout en la regardant dans les yeux, comme si je souhaitais accrocher son âme.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Mar 15 Mar 2016 - 14:54

Quand j'étais en présence d'Alexander , mon sale caractère resortait directement . Quand j'arrivais dasn la cuisine je fus totalement étonner de voir ce qu'il avait à ma cuisine , on aurait dit une table de restaurant . Alors je lui dit sans problème qu'il prenait ces marques . Je ne pu m'empêcher d'arrêter de le regarder car sa me fessait plus que plaisir d'avoir alexander qui prenait soin de moi . " Désolée je me suis mal exprimée , je voulais dire que t'avais fait une super déco dans ma cuisine . " lui répondis-je en continuant de le regardait .
Je m'installais sur une chaise car sa me fessait plus que mal que restait debout , mais celà m'emp^chais pas de le regardait cuisiner . Quand il coupait les oignons sa fessait comme à tout le monde .. Il pleurait ,je me retenais de me moquer de lui et puis quand il se tournait vers moi , j'avais beaucoup de mal à me pas céder à son charme fou .
J'étais déjà installer à table quand il venait me rejoindre à table tout en me demandant si je voulais du vin . " avec plaisir , sa pourra que me détendre après cette journée plus que longue . " lui répondis-je simplment .
Puis je l'écoutais attentivement quand il me dit qu'il avait p as eu le temps de m'invité au restaurant alors c'est le restaurant qui était venu à moi . " Wow , parce que tu était vraiment sérieux la dernière fois sur ton invitation au restaurant ? . Car sinon t'as fait un super boulot . lui répondis-je en le regardan droit dans les yeux avec un sourire .
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Jeu 17 Mar 2016 - 20:56

Je lui lançais un sourire fasse à ses excuses, c'était une journée qui avait été bien riche en émotions et je connaissais Winnie, bien qu'il y avait une certaine rancœur entre nous, du moins de sa part par nos histoires passés nous avions également très forts positivement. Je me tournais vers elle après cet épisode les yeux brouillés de larmes pour causes ses foutus oignons, rrrr je déteste ça mais c'est essentiel pour une bonne sauce, j'avais vu ma nourrice faire et elle m'avait appris, alors que je n'avais que sept ans et j'étais reconnaissant, cela me permettait de faire plaisir à Winnie et de peut être l'impressionné.
Une fois installés je lui proposé du vin mais laisser mon geste en suspens quelques secondes.

- Peux-tu boire du vin avec tes médicaments ?. Je demandais préférant ne pas la mettre K.O si elle venait de prendre ses médicaments, enfin après quelques secondes de réflexions je la servis, un verre de vin ne pouvait pas la mettre dans un sale état.

Après nous avoir servis je lui expliqué le pourquoi de mon repas et décroché un sourire en coin quand elle me demandait si mon invitation il y a quelques jours était sérieuse.

- Ai-je une fois dis quelques chose sans être sérieux ?. Je demandais en la servant, je me servis également.

- Fait honneur à mon plat c'est un des seuls que je sais faire. Rigolai-je, je me sentais léger en sa présence, comme si j'étais apaisé et c'était étrange. Il est vrai que vivre dans une famille aisée n'aider pas beaucoup a l'indépendance, mais je savais tout de même me débrouillé et heureusement car je n'avais pas Egda tout les jours chez moi.

Oui un flic peut se payer les service d'une femme de ménage mais également cuisinière, c'est ma mère qui me l'avait imposé a la mort de Léandra, de peur que je me laisse mourir de faim. Ne sachant pas a quel point j'avais pu la haïr pour un tas de raison.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   Jeu 7 Avr 2016 - 7:07

On aurait pu ce croire dans un monde parrallèle car si quelqu'un nous voyait moi et Alexander à ce moment précis sa pourrait étonner tous le monde . Malgré le fait que je lui en voyait beucoup sur notre passé .. J'avais décider de toute mettre de côté de ce soir pour passer un bon moment avec lui . J'étais même très étonner de le voir , cuisiner pour moi . Je m'étais bien retenu de rire quand je le vis avec des yeux rempli de larmes à cause des oignons .
Dix minutes plus tard , il venait de finir de cuisiner , On était tous les deux installer à table . Il venait de me proposer un peu de vin , j'accepter totalement car après cette sale journée , j'allais bien en avoir besoin . Puis il venait de me demander si j'avais le droit de boire avec les médicament . " Oh , ce n'est pas un verre de vin qui va me faire bien mal .. Et puis si tu veux savoir j'ai surtout des cachets avant de dormir pour calmer les douleurs Docteur .. " Lui répondis-je en le regardant amusée alors qu'il m'avait quand même servir un verre de vin .
Puis il venait de m'expliqué pourquoi il avait transformé ma cuisine en restaurant parce qu'il tenit vraiment à m'inviter au restaurant sauf que vu mon petit "accident" , le plan avait changer . Donc je lui demandais si il avait était sérieux sur sa proposition de la dernière fois . " Oui et pas qu'une seule fois mon cher .. je pourrais te faire une liste " lui répondis-je avant de boire une gorgée de vin .

Il me dit que je devais faire honneur à son seul plat qu'il savait faire . Je goûtais son plat et c'était ultra bon ce fut magnifique en bouche . " humm punaise ton plat et trop bon .. Et je dois avouer qu'il est meilleur que le steak haché haricot vert que tu m'avais fait une fois à l'université si tu te souviens bien et c'était une catastrophe .. lui rappelais-je en rigolant à moitié .
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.   

Revenir en haut Aller en bas
 

I woold never let nobody hurt you ! | Winnie & Alexander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2016-