Partagez | 
 

 Folle soirée avec... Toi! { Drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité



MessageSujet: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Sam 24 Sep 2011 - 21:26



Ce soir allait être une soirée de purs délires. Une soirée purement improvisée comme je les aime. Question improvisation, disons que je suis très forte et ça allait aider Drew à remonter la pente, c'était tout du moins mon objectif. Facebook est un bon moyen de connaître les états d'âme des gens, de tout savoir d'eux. C'est une sorte de journal intime en ligne que tout le monde peut consulter, chose que je trouve totalement débile. Même si je fais partie de la dite communauté. Mais dans mon cas, c'est simplement pour m'amuser, enfin... Bref. Après avoir prévu de sortir avec Drew ce soir, je me suis déconnectée de Facebook et même d'Internet tout entier pour pouvoir me préparer comme il se devait. Je suis donc allée faire un tour dans ma penderie pour voir comment j'allais me vêtir. Autant dire que j'avais déjà une petite idée de la chose en allant fouiller dans mes affaires. Je cherchais ma robe en cuir noir qui doit m'arriver juste au-dessus des genoux. Je n'ai pas tardé à la trouver, mais pour ce qui était de l'enfiler, ce fut une autre paire de manches... Mais j'y suis finalement arrivée en usant d'une stratégie démentielle. Il me fallut ensuite choisir des chaussures. Mais comme pour la robe, j'avais déjà une idée de la chose. J'ai donc enfilé mes chaussures à talons aiguilles noires, en espérant ne pas fatiguée dans la soirée. Un petit tour à la salle de bain par la suite pour l'étape maquillage. Une petite couche de bleu sur mes paupières, sans oublier le trait de crayon noir en-dessous des yeux. J'ai vite jeté un coup d'œil au réveil perché au-dessus de mon meuble de salle de bain, et je me suis rendue compte que Drew devrait arriver d'une minute à l'autre. Il était bientôt 21h04 et je n'étais encore pas totalement prête... J'allais devoir passer à la vitesse supérieure, ne voulant pas commence la soirée de cette manière. Mais finalement, j'ai eu le temps de faire tout ce que j'avais prévu et lorsque je me suis rendue dans le salon, il était l'heure que Drew vienne me chercher. Heureusement que ma mère et Michael n'étaient pas là, me mère aurait encore trouvé le moyen de me faire la morale, je l'entendais déjà me dire « tu ne sors pas ce soir! C'est ton tour de t'occuper de Michael! C'est ton fils après tout et il ne te voit presque jamais! » Et je lui répondrais du tac au tac que du fait que personne n'est au courant qu'il est mon enfant, je ne pouvais pas dire aux personnes que je devais rejoindre : « Désolée, je dois garder mon fils parce que ma mère ne peut pas le faire. » D'accord, dit comme ça, j'ai l'impression d'être une horrible mère, mais ce n'est pas le cas, enfin en partie... bref ce n'est pas le sujet du moment alors je devais toujours prendre dépendre ma veste en cuir du placard avant que Drew n'arrive. Pas si tôt fait que la sonnette de la villa retentit. Je me suis précipitée pour aller ouvrir et sans surprise, il s'agissait bien de Drew. Je lui ai souri avant de prendre le saluer une nouvelle fois : « Prépare-toi à passer une soirée mémorable Miller! Parce qu'après ça, tu m'en redemanderas encore et encore... » Je ne lui ai pas laissé le temps de me répondre. J'ai tout de suite pris les clés de la villa en n'oubliant pas de brancher l'alarme avant de partir. Voyant que Drew était venu en voiture, je me suis tout de suite dirigée près de celle-ci et sans qu'il me dise de m'y installer, je me suis assise côté passager.

Quelques minutes plus tard, nous étions arrivés à la plage. Pas de boîte de nuit ou d'endroits de ce genre comme on aurait pu le penser. Le bruit n'aurait rien arrangé aux problèmes de Drew et un endroit isolé ne ferait de mal à personne. Et à l'heure qu'il était, rares étaient les personnes qui se rendaient à la plage. Il n'y avait que les folles de mon genre qui avaient des idées de la sorte. J'ai pris la main de mon camarade pour l'emmener au bord de l'eau. Dans mon sac, je n'avais pas oublié de prendre une bouteille de vodka, histoire de se détendre un peu. Une fois au bord de l'eau, j'ai ré-ouvert la bouche et j'ai dis : « Alors Miller, raconte-moi tout ce qui ne va pas dans ta vie de sorte que je puisse t'aider pour de bon. » Parler de ses problèmes n'était pas nécessairement une bonne idée mais je voulais tout de même être sure de quoi il en retournait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Dim 25 Sep 2011 - 2:32

Je faisais un petit tour sur facebook en début d'après-midi pour crier mes malheurs, commenter quelques status et ajouter 1 ou 2 amis quand je vis mon statu se faire commenter par Wendy. Je connaissais un peu Wendy mais nous n'étions pas tellement proche alors je cliqua pour être redirigé à son commentaire. Je pouvais lire à mon écran une invitation à faire une soirée de folie avec elle, au premier coup d'oeil je n'étais pas sure Wendy n'était pas vraiment une personne que je fréquentais mais en même temps les récentes déceptions côtés fréquentations ne donnait pas envi de me marrer avec des vieux amis alors j'accepta son invitation. Elle fixa le "rendez-vous" à 21h00 mais comme c'était moi qui allait la prendre je rectifia pour 21h04 je ne suis pas du genre ponctuel.

Bon une soirée, une soirée avec une fille, une soirée avec une fille vachement belle et sexy... ça implique de se mettre au top, faut montrer qu'on garde la classe même avec un moral de merde. Je n'avais que trop de choix... je ne savais pas trop quoi me mettre. Après quelques fouilles archéologiques dans mes affaires je trouva mon bonheur... je me disais que c'était une nuit de délire alors je changeais mes plans pour mettre mon t-shirt de kisss avec un bermuda et des lunettes trop classes. Mes cheveux était tout en bataille je restait enfermé chez moi le plus possible et je finissais toujours soul mort dans mon lit alors je passa un coup de peigne pour ne pas faire peur à Wendy après voir passer sous la douche pour enlever l'odeur d'alcool qui me collait à la peau. Après pris ma douche et m'être peigner je me doutais que mon haleine manquait de fraîcheur alors je pris une tic tac pour y remédier. Maintenant j'étais a peu près présentable alors je regardais le cadran et il était 20:29 j'avais encore pas mal de temps quoi que pas tant que ça Wendy ne vivait pas la porte d'à côté. Je me rendis compte comme un idiot de première catégorie que mes enfants Chris et Emy n'avait personne pour les surveiller alors j'appelais Calliope pour voir si elle pouvait rentrer à la maison histoire de s'occuper des petits durant mon absence et elle accepta avec plaisir car elle avait eu une annulation de dernière minute pour sa sortie.

Tout était régler alors même s'il me restait pas mal de temps je suis parti sur la route. La route était déserte on aurait juré être dans une ville fantôme... je ne sais pas si j'étais complétement inconscient de ce qui m'entourait mais la route me semblait bien calme même pour un quartier de riche. Finalement je me rendis compte qu'en effet j'étais perdu je ne sais où entre la terre et la lune car la route était fermé pour des réparations... heureusement personne n'était là alors je pris une route sans me faire remarquer ni vu ni connu. Finalement j'arrivais 6 minutes avant l'heure fixé alors je rangea ma rolls royce devant sa maison et je sorti un magazine à potins histoire d'avoir de la lecture jusqu'à 21:04.

21:04 tapant je sors de mon véhicule et avec une démarche de grand flanc mou je me traîne jusqu'à la porte ou je cogne à trois reprises mais personne ne répond alors j'utilise la sonnette que j'avais repéré juste en haut à gauche. J'attend ces pas se précipiter vers la porte et lorsque celle ci s'ouvre il y a la magnifique Wendy devant moi qui m'accueuil le sourire aux lèvres et me dit de me préparer pour la soirée de rêve que je vais vivre. J'allais lui répondre mais elle continua sur son élan en prenant les clés de sa villa avant de sortir sans oublier d'activer son système d'alarme. Chose qui m'arrivait souvent mais bon passons moi j'ai Robert, Callie et Travis pour garder la maison. Elle apercevait ma voiture et sans même me laisser le temps de l'inviter à s'y asseoir elle s'installa dans celle-ci.

Quelques minutes plus tard nous nous retrouvions à errer devant la plage les deux pieds dans le sable et une bouteille de Vodka à la main alors qu'elle daigna finalement ouvrir la bouche pour me demander de raconter ma vie. Je n'étais pas fan de l'idée mais bon...

Histoires de coeurs qui se passent mal, heartless qui raconte le tout à tous les jeunes citadins de Los Angeles branchés sur son blog, mes amis qui me font chier, les gens qui deviennent des connards en venant ici et le mal du pays... je m'ennui de chez moi, de Londres.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Lun 26 Sep 2011 - 16:19

J’ai déjà connu ce qu’était en train de me raconter Drew. Certes, il y a des années, mais j’ai déjà vécu ça… Et je préfère ne pas y repenser, cela fait partie de mon ancienne vie, comme je la qualifie aujourd’hui. Beaucoup de gens pensaient que je n’étais pas capable de comprendre, ou même d’écouter, mais c’était bien évidemment faux. Je sais écouter, peut-être bien mieux que certaines personnes. Je n’ai pas nécessairement les bonnes réactions après avoir écouté, mais je réagis tout de même. Comme une fois que Drew m’ait furtivement banalisé ses problèmes, j’ai réagi… Je lui ai tendu la bouteille de Vodka, parce qu’avant toute chose, il fallait boire. Avec de telles réactions, on peut se poser des questions quant à mon devoir parental. J’avoue sincèrement ne pas être la meilleure mère monde au monde. C’est vrai, qui choisirait d’avorter pour pouvoir préserver sa réputation ? Je ne vous donnerai pas la réponse… Mais bref, pour le moment, je me trouvais en compagnie de Drew et nous savions tous les deux comment cette soirée allait se terminer. Mais avant cela, je voulais lui faire penser à autre chose. Lui montrer que la vie n’est pas ou toute noire, ou toute blanche, qu’il peut y avoir du gris. Chose que les gens ont fortement tendance à oublier très souvent. Je me surpris même à me demander pourquoi je faisais une telle chose pour lui. C’est vrai que je ne suis pas du genre à aider les gens, et encor moins à aider les personnes que je déteste. Car oui, je déteste Drew. Même si il y a quelque chose en lui que j’apprécie. Voilà tout le paradoxe de notre relation… Toujours est-il qu’une fois après lui avoir tendu la bouteille d’alcool, je lui ai souris pour lui rétorquer sur un ton assuré : « Alors, premièrement, depuis quand te soucies-tu des ragots de cette pétasse d’Heartless ? Tu sais mieux que quiconque qu’elle porte très bien son nom. Mais passons… Et deuxièmement, les histoires de cœur se passent toujours mal et tu ne fais rien pour qu’elles s’arrangent non plus puisque toi et moi, on finit toujours au lit. Donc quelle fille censée voudrait d’un mec qui couche à droite et à gauche sans arrêt ?! Je ne dis pas ça pour être méchante, je sais que ma manière de remonter le moral des gens peut paraître un peu abrupte et largement suspecte, mais merde Drew ! Si tu commences à te soucier de ce que pensent les gens, avec qui je vais bien pouvoir me disputer moi ?! Et troisièmement, parce qu’il en faut toujours un, ton histoire de Londres n’est qu’une excuse de plus pour ne pas avoir à régler tes problèmes ici. » C’est vrai, si il continuait sur ce terrain là, c’était au revoir à nos réconciliations sous la couette. Bien qu’il ne s’agisse pas réellement de réconciliations… Je pouvais dire sans me tromper que Drew était ma version masculine. A un détail près, et pas des moindres : il était tombé amoureux. Il inondait facebook avec ses problèmes de cœur depuis quelques temps, alors forcément, j’étais au courant. Tout cela était allé beaucoup trop loin, il devait reprendre le dessus et maintenant ! C’est pourquoi je lui ai repris la bouteille de Vodka des mains avant qu’il ne la boive entièrement. Se saouler jusqu’à en perdre connaissance n’était pas une solution. J’en ai déjà fait plusieurs fois l’expérience, et croyez-moi, le lendemain était loin d’être une partie de plaisir, aussi bien pour moi que pour les personnes me côtoyant. Une fois la bouteille de nouveau en main, j’ai ajouté : « Très bien, je veux que ce soir sonne le retour du vrai Drew Miller ! Je veux que tu te lâches sans penser aux conséquences et que tu cherches à me rétorquer tes trucs débiles comme toi seul en as le secret. » Je ne faisais que le provoquer, ce n’était peut-être pas une solution pour certain, mais la provocation était mon lot quotidien, j’en étais la reine. Et si ça ne marchait pas sur Drew, surtout venant de moi, je commencerais fortement à me poser des questions. Mais pour le moment, il fallait l’amener à penser à autre chose qu’à tous ses problèmes.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Ven 30 Sep 2011 - 17:49

Bon cette fois-ci c'est vrai je te répond ce soir Razz
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Sam 1 Oct 2011 - 3:33

Elle me passa la bouteille de vodka et j'en pris 2 bonnes gorgés, l'envi de lui éclater sur la tête me serait normalement venu car je la détestais mais ce soir j'étais déprimé et je savais déjà ou une dispute risquait de nous mener alors....

Depuis que mon coeur est malade je me préoccupe de heartless quand elle aborde mes amours. Pour ce qui est mes relations je ne crois pas que ça causera problème j'ai pas baisé plus de 5 ou 6 filles cette année promis juré... Calliope, Ekstasy, toi et des filles dont j'ignore les noms parce que sincèrement je m'en balance. De toute façon je m'arrêterai quand il sera temps... tant qu'à nous deux bah que veux tu on dirait que plus tu me gueules après plus j'ai envie d'une partie de jambe en l'air. Londres une simple excuse? Peut-être en partie mais je m'ennuie vraiment de l'époque où j'y vivais... la vie y était bien plus simple les filles n'étaient bonne qu'à faire l'amour je ne m'y attachais pas plus qu'il ne le faut et aucun risque de souffrir, ici c'est l'inverse depuis un certain temps c'est tout juste si j'ai pas des remords quand je me tape une fille sans l'aimer... l'ancien Drew s'en retournerait dans sa tombe s'il voyait toutes les occasions que je laisse passer depuis que je suis aux States. L'amour... une belle merde qui ne fait que souffrir la plupart du temps.

Gorgé après gorgé la bouteille de vodka allait bientôt me laisser voir le fond. Mais non Wendy m'enleva la bouteille des mains, j'essaya de lui reprendre mais en fin de compte elle avait raison je ne devais pas trop boire pas envie de devenir un alcoolo. La vie était une belle merde mais devenir un soulon n'y changerait rien en fait ça ruinerait mon avenir et c'est tout. La bouteille de vodka loin de mes mains l'envie de donner une bonne claque à Wendy était grandissante au fur et à mesure que les mots sortaient de sa bouche, non seulement il ne me plaisait pas mais en plus c'est Wendy qui les dit quoi... je la déteste. Je savais cependant que si je voulais laisser pas finir la soirée en partie de jambe en l'air il fallait pas que je commence à m'énerver contre elle. Cependant elle frappa un coup de circuit en disant que rétorquais des débilités... comment moi l'être parfait pourrais-je rétorquer des débilités? Ridicule... et pan ma main sans même me prévenir avait donner une bonne petite claque au visage,

Ooops c'est parti tout seul excuse moi.. oh puis merde rien à foutre tu es qui toi pour dire que je raconte des débilités? La salope de service et puis c'est tout quoi... tu veux te taper le plus de mecs possible et puis c'est tout on sait tous ici que tu finiras seule dans l'hosto pour débile mentale car tu seras plongé dans une profonde dépression. Non mais merde ras le cul que tu racontes des stupidités sans fondement et que tu me donnes la morale alors que tu es surement plus dépravée que moi depuis que j'ai quitté le vieux continent.... avant je t'aurais dis okay c'est vrai que je dis des débilités mais étrangement on dirait que ça attire les filles avec qui je finis toujours sous la couette... un peu comme toi quoi.

Sans prévenir j'enlevais mon t-shirt que je mis en boule avant de le laisser au sol pour m'aventurer dans l'eau. À la profondeur où je me trouvais les petites vagues me frappaient en pleine figure et je crachais quelques gorgés d'eau à chaque fois puis je plongea au fond lorsque je mon pieds heurta un objet qui semblait cylindrique. Je tomba sur une bouteille de rhum, pleine d'eau ou pleine de rhum qui sait? Cette fois-ci je céda à la tentation... je me rapprocha un peu de la rive puis je lança la bouteille légèrement à la gauche de Wendy. La bouteille éclata et peu importe le liquide qui se trouvait dans cette bouteille il avait fini sur les vêtements de Wendy ainsi que dans sa figure... d'ailleurs je ne crois pas me trompé en disant qu'une certaine quantité soit entré en contact avec ses yeux. Mission accomplit. Je ne sais pas comment Wendy réagirait mais je ne tenais pas à le savoir alors je retourna dans les eaux plus profondes et je me faisais discret cette fois... par contre ce n'était pas facile avec touts les débris marins qui faisait souffrir mes petits pieds parfaits, je dirais même que je devrais sortir avec une ou deux coupures...

(c'est nul je sais mais bon c'est mieux que rien Razz)
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Sam 1 Oct 2011 - 15:10

[pas de souci Wink et c'est pas nul Razz:)

Tout cela m'énervait prodigieusement. C'est vrai, si Drew se mettait à croire à l'amour mais qu'allait donc devenir le monde ?! Je détestais ça, je détestais le fait qu'il soit gentil, je n'ai d'ailleurs jamais pensé qu'il pouvait l'être. Et je ne me suis pas gênée pour le lui rétorquer. D'accord, j'y étais allée un peu fort, même beaucoup. Mais ça a finalement porté ses fruits. Même si Drew commença par me faire un récit en essayant de justifier ses propos précédents, il a finit par reprendre le dessus. Et de quelle manière ? En me giflant! Si il croyait s'en sortir comme ça, il se mettait le doigt dans l'œil et bien profond! Non mais de quel droit il se permettait de faire une chose pareille! Cette fois-ci, il avait réussi à me mettre en colère. Et une Wendy en colère ce n'est pas bon du tout, mais alors pas du tout... De plus, ses paroles commencèrent à être blessantes. Il parla de mon pseudo avenir. D'ordinaire, ça ne m'aurait pas touchée, mais du fait qu'il venait de me gifler, je prenais les choses cents fois plus à cœur. Avant qu'il ne parte dans l'eau, je ne me suis pas gênée pour lui retourner sa gifle. Mais il n'en fit rien et c'est à ce moment là même qu'il partit se réfugier dans l'eau. Il venait d'enlever son tee-shirt et je me fichais pas mal de ce qu'il pouvait lui arriver. Il m'a giflée et je n'allais certainement pas aller le secourir si il venait à avoir besoin d'aide. Le vrai Drew, ou tout du moins le Drew que je connaissais, le seul que je connaissais avant ce soir, venait de refaire surface. C'est ce que je souhaitais au début, mais maintenant qu'il avait repris ses esprits, je n'étais plus certaine de vouloir de ce Drew provocant et imbu de sa personne. Malgré tout, je me suis quand même retournée pour vérifier que tout allait bien. Je n'allais tout de même pas passer pour une meurtrière ce soir. Car oui, si il venait à arriver malheur à ce petit prétentieux, j'en serai la première responsable. Après tout, c'est moi qui ait eu l'idée de l'emmener à la plage, et je décidais de ne pas l'aider si telle était la situation, j'en serais coupable. Mais heureusement pour moi, la situation n'en était toujours pas arrivée là. Drew se portait comme un charme puisque j'en eus la confirmation directement. Une bouteille atterrit non loin de moi en laissant échapper son contenu sur mon visage et ma magnifique robe. J'allais tuer Drew. Pas besoin qu'il lui arrive malheur, j'allais le tuer de mes propres mains. Et si il pensait s'échapper, il rêvait. Ne voulant pas abimer ma robe plus qu'elle ne l'était déjà, j'ai alors fait de mon mieux pour la détacher en ayant les yeux fermés à cause du liquide qui me piquait les yeux. Heureusement qu'il ne s'agissait que d'eau, sinon Drew allait devoir souffrir plus qu'il n'allait déjà déguster. Une fois ma robe enlever, mes chaussures restèrent sur le sable pour que je puisse courir en sous-vêtements jusque dans l'eau. Je n'avais pour arme mes seuls poings, ce qui suffirait vu la rage qui me possédait. Il ne me fallut pas bien longtemps pour atteindre Drew, qui n'avait même pas pris la peine de bouger. Il pensait peut-être s'en sortir comme ça, mais bien sur... Je n'ai alors plus eu de contrôle sur mes nerfs. C'est pourquoi j'ai crié en prenant la tête de Drew pour la mettre sous l'eau : « Tu croyais pouvoir t'en sortir comme ça ?! Imbécile! Miller, tu n'es qu'un idiot de bas étage qui croit tout savoir sur tout le monde! Mais si moi je finis en hôpital psychiatrique, toi tu finiras dans un zoo avec tes compagnons de toujours : les singes bonobos! » Bon d'accord, si j'avais été dans mon état normal, jamais je n'aurais sorti une chose pareille et d'une telle bassesse. Mais je n'avais pas pu m'en empêcher. Chose qui m'arrivait bien plus souvent que d'habitude ces derniers temps... Mais là, Drew en avait trop fait. Non seulement la gifle a sonné son arrêt de mort, mais le coup de la bouteille était bien pire que le reste. Il réussit à ressortir sa tête de l'eau deux trois fois avant de pouvoir s'échapper. Mais j'ai commencé à le poursuivre tout en continuant de crier : « Et sache que si je couche avec toi, c'est parce que j'ai des besoins! Il n'y a pas que les hommes pour en avoir! Et tu es le seul mec à peu près potable que j'ai sous la main pour le faire, alors je ne vais tout de même pas m'en priver! Reviens-ici espèce de peureux, lâche égoïste! » Tout cela ne présageait rien de bon. Il allait falloir que je me calme si je ne voulais pas réellement terminer en hôpital psychiatrique. Et si il y a bien une chose que je ne souhaitais pas, c'était donner raison à Drew...
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Sam 5 Nov 2011 - 2:27

Wendy, Wendy, Wendy ! Cette fille avait un je ne sais quoi qui faisait que même si je l'haissais, ma haine avait un quelque chose de positif, c'est comme si ma haine envers elle me procurait plus de bien qu'une simple amitié, et croyez moi la voir se fâcher me procurait un plaisir fou et me fis même sourire lorsque je remonta définitivement à la surface. Ouep je lui lançais un sourire mettant bien en vue chacune de mes dents. Elle m'avait bien rendu ma gifle, elle ne méritait rien de moins qu'une leçon. Mais je dois avouer qu'elle était sexy en sous-vêtement et à se fâcher comme ça contre moi. Eh merde... la tendance vient toujours à se répéter. Il y avait toujours cet indescriptible attirance qui naissait envers Wendy quand elle se fâchait, c'est l'une des rares chose que je peux lui accorder, cette fille est vraiment sexy mais alors la quand elle se fâche c'est vraiment dur de pas le voir. Du moins pour moi.

Mais arrête !! Tu sais que quand tu te fâches contre moi ça te rend sexy, et la tu es dans une colère meurtrière alors met toi à ma place hein !

Je cracha un peu d'eau qui était rester dans ma bouche.

Tu as sans doute raison, je suis égoïste, mais je ne suis pas lâche et peureux, du moins pas peur de toi, mais de ce que je pourrais faire. Ouep ça m'effraie, que je te tue, te fou une de ces gifles, ou que je couche avec toi, peu importe, rien de ce que je peux faire avec toi ne me rassure. Eh tu devrais te calmer parce que tu vas définitivement te retrouve à l'hosto si tu connais tu sur cette pente descendante... je m'attend à ce que tu y finisse mais là tu vas accélérer les choses ma pauvre... tu es vraiment une cinglée, une cinglée sexy mais une cinglée !

Je lui tirais ma langue et je fis un petit bye bye avant de replonger. Je me dirigeais vers elle, puis je la pris par les jambes pour la propulser en l'air, elle retomba de plus belle mais je la repris tout de suite cette fois-ci je l'avais bien installé sur mes épaules et j'allais l'envoyer voler jusqu'à la plage... en tous cas c'était mon objectif. Je commença par m'approcher de la plage, elle essayait de se libérer de mon emprise mais ça en prenait plus que ça pour qu'elle s'échappe. En fin de compte je suis sorti de la plage et je l'ai déposer et j'ai remis mon t-shirt en cherchant les clés de ma bagnole, je n'avais plus trop envi de trainer ici, elle m'avait mit en rogne et c'était bien divertissant de l'agacer mais le remède ne dure jamais bien longtemps.

Pfff dit moi pas que j'ai perdu mes clés... merde. Bon je suis pris ici. Vas-y défoule toi, tu as au moins le don de me distraire vu les conneries que tu débite à mon sujet... comme si tu me connaissais alors que c'est pas le cas, je suis pas celui que tu crois que je suis.

(Désoler j'arrive pas à me remettre dedans ça fait trop longtemps :S)
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Dim 13 Nov 2011 - 14:42

Drew venait de m'énerver, mais de vraiment bien m'énerver. Il ne savait pas ce qui l'attendait et il ne fallait surement pas qu'il le sache. Comme toujours, ou souvent avec lui, la situation dégénérait. Voilà comment ma gentillesse se transforme en haine meurtrière. Enfin bon, quand je dis meurtrière, c'est pour qualifier le degré de colère dans lequel je me trouve. En aucun cas j'en viendrais à le tuer. Quoi que la pensée m'a effleurée... Mais je suis peut-être une bitch mais pas une assassin. Bien que me trouver en face de ce crétin de bas étage me démangeait au plus haut point. Et ses paroles n'arrangeaient rien à la situation. A ce moment là, je ne comprenais pas du tout Calli' qui l'aimait. Mais la nature est complexe et parfois illogique. Je devais donc faire avec. C'est d'ailleurs comme ça que je me suis retrouvée à lui courir après en sous-vêtements dans l'eau. Il ne perdait rien pour attendre celui-là. Et lorsqu'il me cria d'arrêter de m'énerver parce que ça me rendait sexy, s'il avait été près de moi, je l'aurais probablement étripé vif. Je me suis contentée de lui répliquer non sans colère : « Arrête de m'écouter alors! Ne me regarde plus non plus! E sache qu'être sexy c'est naturel chez moi, faut t'y faire. » Bon d'accord, cette fois-ci mes paroles ont vraiment été puériles. Je m'en rendais bien compte. Mais quand on m'énerve, surtout quand il s'agit de Drew, je n'arrive pas à rester calme comme je le fais avec tous les autres. C'est comme ça, il y a quelque chose chez lui qui m'empêche de réagir normalement en face de lui, et ça m'énerve d'autan plus de ne rien pouvoir y faire. Et l'entendre dire qu'il n'était ni lâche ni peureux me fit bien rire. Il prouvait pourtant le contraire. Il venait même de me menacer. On jouait donc sur le même terrain, bien qu'il ne s'agisse plus vraiment d'un jeu... Je n'ai d'ailleurs pas pu m'empêcher de lui répondre toujours non sans crier : « Tu crois que me menacer de la sorte va m'effrayer ? Tu ne sais rien du tout Drew Miller! Et arrête de te réfugier sous des prétextes qui sont réels, admettons-le, mais tu n'en restes pas moins un lâche! » C'est après cela qu'il me prit par les jambes pour me faire plonger une nouvelle fois dans l'eau. Il n'allait pas s'en sortir comme ça, c'était certain. Mais avant que je n'ai pu faire quoi que ce soit, il se réfugia sur la plage, vociférant qu'il avait perdu ses clés. Ce qui me fit bien rire. Je suis à mon tour sortie de l'eau et une fois près de lui, j'ai commencé à l'assener de coups tous plus violents les uns que les autres. Quoi que violents de ma part s'apparentaient plus à de maigres frôlements pour un mec comme Drew. Je n'ai pas arrêté pour autant. Je ne me suis d'ailleurs pas gênée pour lui rétorquer en même temps que je le frappais : « Personne n'est celui que je crois qu'il est! Mais tu sais quoi ? » J'ai alors arrêté de le taper pendant une seconde avant d'ajouter : « C'est la définition de l'humain! » J'avais bien envie d'agrémenter ma phrase d'un « pauvre crétin » mais je me suis retenue, me rappelant que j'étais bien plus forte que lui. J'ai alors définitivement arrêté de le taper, pour continuer en disant : « Tu sais quoi ?! Oublie-moi. Oublie que je suis là avec toi, oublie que tu es un crétin de première, oublie tout! Je n'essaierai plus jamais de t'aider, c'est terminé, voilà comment tu me remercies! Bravo! Sur ce, ciao mister je crois tout savoir! » Bon d'accord, j'étais encore énervée. Mais au moins, j'avais réussi à me calmer du côté des coups. J'ai alors repris ma robe, sans l'enfiler, je ne voulais pas avoir à la jeter si Drew venait à me sauter dessus comme il l'a fait dans l'eau, et j'ai commencé à partir... Libre à lui de me suivre ou non...
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   Sam 21 Jan 2012 - 6:56

(Bon j'avais pas vu ta réponse et le rp n'est définitivement plus d'actualité, Drew a beaucoup changé que ce soit dans sa mentalité ou ses histoires de coeur et j'imagine que pour Wendy c'est pareil, mais j'aimerais bien faire évolué notre lien alors si ça te tente éventuellement on se fait un nouveau sujet?)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Folle soirée avec... Toi! { Drew   

Revenir en haut Aller en bas
 

Folle soirée avec... Toi! { Drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2011-