Partagez | 
 

 Le temps des vérités | Jeffrey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau



Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 05/08/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 1237




MessageSujet: Le temps des vérités | Jeffrey   Mar 15 Déc 2015 - 18:48

LE TEMPS DES VERITES

feat. jeffrey & ellen

 Les fêtes de fin d'année approchaient à grand pas. Je n'avais pas besoin de sortir de mon labo pour voir le gens courir dans les moindres recoins de la ville dans l'espoir de trouver les derniers cadeaux qu'ils leur manquaient pour mettre sous le sapin. En y pensant, il serait pas du luxe que je m'y mette moi aussi. J'étais loin d'avoir terminé, je n'avais même pas encore installé le sapin chez moi. A croire que je n'étais pas pressé de fêter noël. Pourtant c'était tout le contraire. J'attendais chaque année ce jour avec impatience. Je fais parti de ces fameuses personnes peu originales qui disent que Noël est leur fête préféré.

Cette année pour la deuxième fois, on s'organisait un petit séjour à la montagne avec mes deux meilleurs amis, tout le monde étaient de la partie : enfants, petits-amis, amis ,enfin ceux qui le voulait bien, de quoi être réunis tous ensemble pour l'occasion, en famille. J'avais hâte d'y être. Mais pour le moment je devais me concentrer sur les cadeaux.

J'avais terminé ma journée pas trop tard aujourd'hui, je voulais justement en profiter pour aller faire des emplettes avant d'aller rejoindre Jeffrey. Je savais ce que je voulais alors ça ne m'avait pas pris trop de temps pour acheter ce que j'avais en tête. Il me restait quelque cadeau à trouver, mais finalement, j'avais bien rattrapé mon retard. Il était 19h quand j'arrivais chez Jeffrey. Il y'avait de lumière ce qui me rassurait sur sa présence. Avec l'absence de Matthew, il était surchargé de boulot et je n'étais jamais sûr de le trouver chez lui même aussi tardivement. Je frappais à sa porte, j'aurais pu rentrer mais je voulais lui laisser le temps de cacher mon possible cadeau de noël. "Salut blondinet" dis-je en le voyant apparaitre.    

made by guerlain for bazzart

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Dance Again



Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 11/07/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 900 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : isanami Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Faith H. Mills, E. Knox Claybourne, Ava H. Dawson


Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : uniquement pour les femmes. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste/mécanicien. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : Los Angeles City

I'M SEXY BAD BOY
Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins.





MessageSujet: Re: Le temps des vérités | Jeffrey   Sam 19 Déc 2015 - 23:19

Le temps des vérités.
Ellen & Jeffrey

Encore une fois, j’avais eu beaucoup de travail au garage. Matthew était sorti de prison, il avait repris le travail. Mais il avait des heures très limitées à cause du bracelet électronique qu’il portait à la cheville. Les heures supplémentaires lui étaient proscrites donc j’étais bien obligé de les assurer. J’avais vraiment hâte d’être en vacances, ça me ferait le plus grand bien. J’étais heureux d’avoir mes petites pilules qui m’aider à tenir le coup et à être en forme. C’était évidemment un élément que je ne communiquais à personne. Je gardais cela secret, j’avais bien le droit d’avoir des parts d’ombre et de mystères. Puis c’était mieux pour tout le monde de cette manière. On ne m’ennuierait pas et personne ne s’inquiéterait inutilement. J’étais parfaitement conscient de ce que je faisais et je gérais très bien la situation. Je n’étais plus le toxico que j’étais. Je savais doser convenablement et seulement lorsque c’était nécessaire. Puis ce sont des médicaments qui ne m'ont été prescrits pas un médecin.

Ce soir, j’étais arrivé un peu avant dix-neuf heures chez moi. Je n’avais envie que d’une seule chose, d’une bonne douche. J’étais sous l’eau chaude lorsque j’entendais frapper à ma porte. En vue de l’heure, il ne pouvait s’agir que d’Ellen. Je me demandai encore pourquoi elle n’utilisait toujours pas la clé que je lui avais donnée. J’avais pourtant été claire en lui disant de considérer mon appartement également comme le sien. Je m’étais rapidement rincé. Je m’étais simplement vêtue si on peut dire ça comme ça d’une simple serviette pour aller ouvrir à Ellen. Je n’avais même pas vérifié si c’était elle quand j’ouvris la porte. « Salut toi. » Je m’écartais pour la laisser, rentrer et fermer la porte derrière. Je m’avançais vers elle passait l’un mes bras autour de sa taille et l’embrassait. « Comment tu vas ? »



Emi Burton

---------------------------------------------------------







I'm not in love


Dernière édition par Jeffrey B. Anderson le Mar 19 Jan 2016 - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau



Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 05/08/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 1237




MessageSujet: Re: Le temps des vérités | Jeffrey   Mar 12 Jan 2016 - 19:43

LE TEMPS DES VERITES

feat. jeffrey & ellen

Jeffrey avait mis un certain temps avant de venir ouvrir la porte. Il fallait en conclure que soit il était occupé à autre chose, ce qui était fort probable, soit, il savait pertinemment que c'était moi et se demandait si j'allais finir par rentrer, ce qui était tout aussi probable. Il m'avait donné une clé il y a de ça quelques semaines, ce qui signifiait que j'étais libre d'aller et venir à ma guise, ce qui dans un sens était génial. Mais j'avais encore du mal à l'utiliser, il me l'avait répété plusieurs fois mais encore une fois, j'avais tout de même préféré attendre qu'il vienne m'ouvrir. C'était une habitude auquel je ne m'étais pas encore accoutumé, même si j'avais aucune crainte à le faire.

Il ouvrit finalement la porte et la première chose que je pu constater, pour mon plus grand plaisir, était qu'il était très peu vêtu et très humide. Je regrettais presque immédiatement de ne pas être rentré, ce qui m'aurait surement permis d'aller le rejoindre directement sous la douche, ce qui semblait être sa toute dernière occupation,  mais je chassais rapidement les idées malicieuses qui trottait dans ma tête pour passer la pas de sa porte. Il vint alors m'enlacer et je passais mes bras autour de son cou répondant  au délicieux baiser qu'il venait de m'offrir. " Bien, maintenant que je suis là." Je lui souriais et retirais ma veste pour me mettre à l'aise. "J'étais pas certaine que tu sois rentré. Ca a été la journée ? Tu es rentré tôt ce soir." Lui-demandais-je avant de revenir dans ses bras.
   

made by guerlain for bazzart

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Dance Again



Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 11/07/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 900 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : isanami Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Faith H. Mills, E. Knox Claybourne, Ava H. Dawson


Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : uniquement pour les femmes. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste/mécanicien. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : Los Angeles City

I'M SEXY BAD BOY
Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins.





MessageSujet: Re: Le temps des vérités | Jeffrey   Mar 19 Jan 2016 - 17:42

Le temps des vérités.
Ellen & Jeffrey

Dix-neuf heures, c’était bien la première fois depuis de nombreuses semaines que je rentrais aussi tôt chez moi. Habituellement, je rentrais vers vingt et une heures, vingt-deux heures chez moi pas avant. Tout ça pour pouvoir respecter les délais que l’on donnait aux clients. Je n’avais pas voulu quoi que ce soit sous prétexte que Matthew avait été arrêté ou que maintenant, il travaillait moins. Le fait que la police était venue l’arrêter dans le garage avait fait le tour. Les potins se répandent vite à Los Angeles. On avait ressenti une baisse de client, donc ce n’était pas le moment de leur donnait une autre raison pour changer de garage. Matthew et Jeffrey avaient mis toutes leurs économies dans ce garage, il était hors de questions qu’il ne fonctionne pas. J’étais en train de me détendre sous la douche lorsqu’on sonnait à ma porte.
Je n’avais même pas besoin de vérifier de qui il s’agissait. Je le savais déjà. C’est pour ça, je m’étais permis d’ouvrir la porte avec une simple serviette autour de la taille. J’étais persuadé qu’en ouvrant la porte, je tomberais nez à nez avec ma petite amie Ellen. Je la laissais entrée avant de l’embrasser et de lui demandait comment elle allait. « Si tu n’étais pas sûre que je sois là pourquoi tu n’as pas utilisé ta clé. » Je désespérais qu’elle l’utilise un jour et je commençais à me poser des questions. « Oui, ce soir, j’ai décidé de rentrer tôt. Ça a été merci et toi ? » Je ne savais jamais vraiment comment se passaient les journées d’Ellen. Je savais qu’elle était archéologue, qu’elle donnait parfois des cours. Mais quand ils ne sont pas en train de fouiller des sites. Je ne savais pas ce qu’ils pouvaient bien faire. « Tu m’excuses un instant, je vais m’habiller. » Ce n’était pas vraiment que ça le gênait d’être comme ça. Mais il se sentait un peu ridicule et il commençait à avoir légèrement froid.


Emi Burton

---------------------------------------------------------







I'm not in love
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau



Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 05/08/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 1237




MessageSujet: Re: Le temps des vérités | Jeffrey   Mer 20 Jan 2016 - 21:32

LE TEMPS DES VERITES

feat. jeffrey & ellen

J'étais ravis d'être enfin avec Jeff. C'était probablement la partie la plus agréable de ma journée, celle que j'attendais avec impatience à chaque fois que je savais qu'on passerai un moment ensemble. Je n'étais pas sur qu'il sera là quand je me suis présenter à sa porte ce soir, le boulot lui prenait beaucoup de temps, ce que je comprenais au vue de la situation actuelle. Heureusement pour moi, il était rentré tôt et je n'étais certainement pas mécontente à l'idée de pouvoir profiter un peu de lui.

Jeffrey me fis remarquer que j'aurais pu -même si je comprenais que j'aurais du- utiliser sa clé au lieu de frapper, surtout si, comme je lui avais dis je n'étais pas sur de le trouver là et je me pinçais les lèvres embêter en comprenant qu'il aurait préférer que je m'en serve. Je ne répondis pas immédiatement, puisqu'il ne me posait pas vraiment la question,  mais me le faisait simplement remarquer. Je me concentrais plutôt sur la suite de notre conversation. " Tant mieux. Ca te feras du bien, une vrai soirée." Dis-je en lui souriant." Pour ma part ça a été. J'ai donnée un cours ce matin. Assez passionnant je dois dire et c'est pas parce que c'est moi qui l'ai donné." Ajoutais-je avec amusement. Je laissais Jeff aller s'habiller et je me dirigeais vers la cuisine pour y attraper deux bières. Il en avait toujours quelques une d'avance au frais." Mon après-midi aussi à été intéressante. Des collègues nous ont ramené des objets d'une de leur mission. Plutôt incroyable les objets je dois dire. C'était principalement des poteries, mais avec les analyses on découvre qu'il fut un temps où c'étais de vrais merveille." Dis-je en haussant légèrement la voix pour qu'il m'entende, le temps de récupérer nos boissons. Puis je me dirigeais jusqu'à sa chambre, me postant dans l'encadrement de la porte. "Enfin bref, une bonne journée." Je lui offrait un sourire et je lui tendis un bière alors qu'il venait de finir de s'habiller. " Tu as soif ?". Je ne sais pas si c'était la meilleure idée que j'avais pour le moment, mais je me décidais finalement à lui reparler de cette fameuse clé. "Ca t'embête que je n'ai pas utilisé ta clé ?"Demandais-je en allant m'asseoir sur le lit. Je le regardais embêter. Je ne voulais pas qu'il s'imagine que je n'en avais pas envie, parce que ça me faisait vraiment plaisir d'avoir cette clé et on avait été d'accord pour ce les échanger tout les deux. C'était même plutôt bon signe pour notre relation. C'était la preuve qu'on se faisait confiance, même si on avait pas besoin de ça pour ça, mais c'était juste un petit truc en plus. Une preuve supplémentaire que ça marchait entre nous et je ne voulais pas le décevoir.







   

made by guerlain for bazzart

---------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Dance Again



Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué le : 11/07/2011 sur Amazing People. J'ai posté : 900 messages. J'ai choisi : Cam Gigandet comme célébrité et je dois mon avatar à : isanami Je suis un peu schizo, voici mes autres comptes : Faith H. Mills, E. Knox Claybourne, Ava H. Dawson


Actuellement, je suis : célibataire et j'ai une préférence : uniquement pour les femmes. J'ai trouvé un job, je suis : garagiste/mécanicien. Tu peux me retrouver, si tu le souhaites : Los Angeles City

I'M SEXY BAD BOY
Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins.





MessageSujet: Re: Le temps des vérités | Jeffrey   Ven 5 Fév 2016 - 18:20

Le temps des vérités.
Ellen & Jeffrey

Je venais d’ouvrir la porte à Ellen qui s’obstinait toujours à frapper à la porte même si elle pensait que j’étais absent. Bon si ça lui faisait plaisir pourquoi pas. J’étais rentré plus tôt ce soir. C’était dur de quitter systématiquement tard, j’avais besoin de récupérer un peu. Ellen n’avait pas tort quand elle disait qu’une vraie soirée me ferait du bien. Un peu de repos ne pourrait pas me faire de mal, mais tout le contraire. Après avoir parlé de ma journée brièvement puisqu’elle n’avait rien de passionnante, je demandais à Ellen comment c’était passé la sienne. « Je suis sûre qu’il était passionnant. Ils ont dû être très attentifs tes élèves. Je l’aurais été moi, si j’avais eu de professeurs comme toi. » Les professeurs que j’avais eus été loin d’être aussi attirant et sexy qu’Ellen, mais bon peut-être que ce n’était pas plus mal après tout. J’allais ensuite m’habiller, tout en écoutant Ellen dans une autre pièce parler archéologie. Elle apparaissait ensuite dans l’encadrement de la porte quand j’enfilai mon t-shirt. « Tant mieux si tu as eu une bonne journée. » Dis-je en souriant avant qu’elle me demande si j’avais soif en me tendant une bière. « Merci. » Ensuite, Ellen me posait une question au jugé de la clé. Est-ce que ça m’embêter, oui un peu, mais je n’allais pas le dire à ma petite amie. Je ne voulais pas que par mes dires, elle se sente obligée de l’utiliser. Elle le faisait quand elle en aurait envie ou qu’elle se sentirait prête à le faire. « Non, ça ne m’embête pas. Mais je me demande si tu la voulais vraiment, si tu ne l’as pas accepté seulement pour me faire plaisir. » C’était une possibilité parmi tant d’autres qu’avait Jeffrey à l’esprit.


Emi Burton

---------------------------------------------------------







I'm not in love
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le temps des vérités | Jeffrey   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps des vérités | Jeffrey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING PEOPLE ♣  ::  :: Corbeille :: Les sujets clos :: 2016-